Immobilier : comment négocier le prix d’un bien ?

©stock.adobe.com
En immobilier, il existe une marge de manoeuvre sur le prix d’un bien. Il ne faut donc pas hésiter à négocier. Toutefois, il convient de respecter certaines règles pour ne pas passer à coté du bien convoité.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Immobilier : important de connaître le marché local avant de négocier

Bénéficier d’une ristourne sur un achat fait toujours plaisir. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’un bien immobilier. En effet, faire baisser le prix d’achat d’un logement, à un impact direct sur le montant du crédit immobilier, les frais de notaire ou le pourcentage de votre apport personnel. Il est donc primordial de bien négocier.

Mais comment évaluer le pourcentage de rabais à demander sur le prix d’un bien immobilier, 5, 10% ?

Oubliez les pourcentages, ce qui compte avant tout c’est le prix de départ du bien en question !

Après avoir visité plusieurs biens similaires dans le même secteur, vous pouvez vous faire une bonne idée des prix réels du marché. Dans le cas contraire, Il est indispensable de consulter les annonces sur le secteur.

© stock.adobe.com

Avec une bonne connaissance du marché immobilier il est plus aisé de définir si un bien est surévalué ou non, afin d’entamer une négociation rationnelle.

Pouvoir effectuer une comparaison objective, sera le moment venu un argument de négociation solide.

Par ailleurs, s’il existe de nombreux biens semblables en vente sur le même zone ou période, cela signifie que l’offre supplante la demande. Dans ce cas, l’acheteur dispose d’un ascendant de taille sur le vendeur en cas de négociation.

Immobilier : s’informer sur le bien et sur le vendeur

Toutes les informations sur le bien et sur son propriétaire sont bonnes à prendre :

  • Depuis combien de temps le bien est-il en vente ?
  • Pourquoi le vendeur souhaite t-il vendre ?
  • A t-il déjà acquis un nouveau bien et si oui depuis combien de temps ?
  • Est-ce une résidence principale ?
  • Est-il pressé de vendre ?
  • Le prix a t-il déjà été revu à la baisse ?

Lors de la visite soyez curieux et bavard envers le vendeur et/ou l’agent immobilier. Les renseignements récoltés pourront vous aider à mettre en place une stratégie de négociation ciblée.

Immobilier : rester serein pour bien négocier

Une négociation ne se fait pas à la légère, en vous préparant, vous serez plus confiant. Garder votre calme et ne montrer pas votre enthousiasme si le bien vous charme. Au contraire, face au vendeur mettez en évidence les points négatifs de son bien (rue bruyante, travaux à effectuer...). Mais n’en faites pas trop quand même, il faut rester crédible.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier : comment négocier : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également