Immobilier : Des astuces pour réduire ses frais de notaire ?

Publié le

Il existe des solutions tout à fait légales pour réduire ses frais de notaire. Il suffit de baisser le prix net d’achat du bien immobilier que vous souhaiter acquérir. Il serait dommage de ne pas en profiter. Comment s’y prendre ?

Immobilier : Prenez en charge la commission de l’agence à la place du vendeur !

Si vous réalisez votre transaction par l’intermédiaire d’une agence immobilière, et que vous avez l’épargne suffisante, prenez en charge la commission de l’agence (5% à 9%) à la place du vendeur . Vous pourrez alors déduire ces frais du prix de vente lors de la déclaration au notaire.

Exemple : le bien coûte 250 000 € dont 7% de frais d’agence. L’agence percevra 15 000 € de commission et 235 000 € net vendeur pour le propriétaire.
Lors de l’achat vous réglerez 235 000 € au propriétaire et 15 000 € à l’agence immobilière.
Les frais de notaire ne portant que sur le prix effectif du logement. Vous payerez 16 608 € au lieu de 16934 € € soit une économie de 1 544 € pour un logement de plus de 5 ans

Cela ne change strictement rien pour le vendeur, qui percevra le même prix net vendeur, ni pour l’agent immobilier, qui aura empochera la même commission.

Attention ! N’incluez pas ces frais dans le prix d’achat. Faites établir, sur le compromis de vente, une distinction entre le montant du bien immobilier et le montant des frais d’agence.

Frais de notaire : Détaillez les équipements existants

Les frais de notaire ne sont imputables que sur l’achat d’un bien immobilier (studio, appartement, maison, garage,etc.) et non sur les équipements intérieurs de la maison ou de l’appartement. Il serait donc dommage d’inclure ces avantages supplémentaires dans le prix total du logement acquis et donc dans le calcul des frais de notaire.

Cela consiste, a racheter au propriétaire les équipements présent dans le logement au moment de la vente (cuisine équipée, électroménager...) et de les déduire du prix du bien pour ne garder que le prix du logement nu.

Exemple :
Pour un logement de 250 000 € et des équipements estimés à 10 000 €, vous indiquez distinctement sur le compromis de vente :

  • la valeur effective du bien : 240 000 €
  • La valeur des équipements inclus au logement : 10 000 €

Les frais de notaires seront alors calculé sur la valeur réelle du bien.

Attention ! ce mobilier doit exister effectivement, et être évalué à sa valeur réelle de mobilier d’occasion. A défaut, l’administration pourra effectuer un redressement avec pénalités.

Frais de notaire : économies réalisées

Economie frais de notaire
Prix du bien Frais (ancien) Frais (neuf)
Prix Initial
250 000 €
16934 €
5704 €
Déduction des frais d’agence
235 000 €
15946 €
5454 €
Déduction équipement
240 000 €
16316 €
5535 €
Cumul des déductions
225 000 €
15390 €
5282 €

La réduction maximale sur les frais de notaire (c’est à dire en déduisant les frais d’agence + la valeur des équipements) sur un bien de 250 000 € sera de :

  • 1544 € sur l’achat dans l’ancien
  • 422 € sur l’achat dans le neuf

Immobilier : Attention au coût de votre crédit !

Une réduction des frais de notaire est un plus. Mais s’il y a un élément a ne pas négliger pour réduire le prix de l’achat de votre logement, c’est sans conteste le coût du crédit immobilier. Pour cela il est très important de comparer et négocier les taux de crédit proposés par les banques. Si vous manquez de temps pour cela, un courtier peut s’en charger pour vous.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier : Des astuces (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également