Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Impôts : Vinted, BlaBlaCar, OuiCar, GetAround, Leboncoin, Airbnb, Abritel... Ces plateformes informent les services fiscaux, dans quels cas déclarer vos gains ?

Impôts : Vinted, BlaBlaCar, OuiCar, GetAround, Leboncoin, Airbnb, Abritel... Ces plateformes informent les services fiscaux, dans quels cas déclarer vos gains ?
Impôts : Vinted, BlaBlaCar, OuiCar, GetAround, Leboncoin, Airbnb, Abritel... Comment déclarer ses gains ?
La déclaration de vos gains sur votre déclaration de revenus dépend du type d’activité : vente de biens, covoiturage, location de voiture ou matériels, location immobilière touristique. À chaque type d’activité son traitement fiscal, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Publié le , mis à jour le


Depuis 2020, les plateformes d’intermédiation pour les particuliers (location, covoiturage, vente de biens, etc.) sont tenues d’informer les services fiscaux des transactions financières que vous réalisez. Ainsi, en cas de non déclaration de votre côté de vos gains, le fisc pourra revenir vers vous en vous demandant des explications et, potentiellement, un surplus pour la pénalité induite.

 Activités professionnelles ?

Vous achetez pour revendre, ou vous faites fabriquer pour vendre ? Il s’agit d’une activité professionnelle. Déclaration des revenus obligatoires ! Dans tous les cas, si vos ventes ou locations constituent une activité professionnelle, vous êtes imposable sur les revenus perçus. Vous devez être immatriculé pour votre activité et des charges sociales seront probablement à payer également. Cet article concerne les revenus perçus via les plateformes d’intermédiation, à des fins non professionnelles.

 Déclaration des plateformes au Fisc

Les plateformes doivent déclarer aux services fiscaux (en vertu du 3° de l’art. 242 bis du Code général des impôts et de l’art. L114-19-1 du Code de la sécurité sociale) tous les membres de leurs sites (nom, prénom, adresse, revenus réalisés) sous conditions. En effet, il faut que les revenus tirés des transactions soient supérieurs à 3000€ et que le nombre de transactions soit supérieur ou égal à 20.
Les seuils annuels de 3 000 € et de vingt transactions s’entendent de l’addition des opérations réalisées par une même personne et sur une même plateforme au titre de ses activités de prestations de service dont bénéficient également le particulier qui les propose, sans objectif lucratif et avec partage de frais avec les bénéficiaires et de ventes de biens relevant du II de l’article 150-UA du CGI.

 Vente de biens Leboncoin, Vinted, etc.

Dans la large majorité des cas, ces sommes tirées de la vente d’objets dont vous ne souhaitez plus ne seront pas imposables sur le revenu. Le produit de la vente de votre voiture, électroménager, poussettes, meubles... Ne seront pas soumis à imposition. Il convient donc de ne pas déclarer les sommes en question. Attention, ces sommes peuvent être préaffichées sur le formulaire si la plateforme a enregistré votre transaction correspondante. C’est donc à vous de supprimer le montant indiqué.
Pour les biens dont le prix de cession est supérieur à 5000€ (hors objets exonérés cités plus haut), vous êtes soumis au régime d’imposition des plus-values de cession de biens meubles au taux de 19 %. Vous devez alors acquitter dans le mois de la cession l’impôt afférent à la plus-value au moyen de l’imprimé n° 2048-M (ie, ce n’est donc pas lors de votre déclaration de revenus qu’il vous faut vous inquiéter de ce point).
Pour les cessions de métaux précieux ou, lorsque leur prix de cession est supérieur à 5 000 €, de bijoux, d’objets d’art, de collection ou d’antiquité, vous êtes soumis à la taxe forfaitaire sur les objets précieux. Vous devez alors dans ce cas acquitter dans le mois de la cession au moyen de l’imprimé n° 2091 (ie, là encore, rien à voir avec la déclaration de revenus).

 Location touristique, AirBnb, GetAround, Abritel, etc.

AirBnb, Abritel, ... Des revenus imposables dès le 1er euro ! Que vous ayez loué votre logement seulement un week-end ou durant plusieurs semaines sur une année, peu importe, le montant de vos revenus locatifs sont intégralement imposables sur le revenu. Si vous êtes passé via une plateforme de mises en relation pour vos locations (Airbnb, Abritel, etc.), cette première est dans l’obligation de communiquer le montant qu’elle vous a reversé auprès du fisc. Ne tentez donc pas de dissimuler ce montant. Vous avez plusieurs possibilités pour déclarer ces revenus.

 Covoiturage, Blablacar, Karos...

Afin de ne pas être imposable sur les sommes perçues, vous devez respecter impérativement ces 3 conditions suivantes :

  1. il s’agit d’un déplacement effectué pour votre compte,
  2. le prix de votre voyage n’excède pas le barème kilométrique et est divisé par le nombre de voyageurs,
  3. vous payez vous aussi une part du prix du carburant et du péage occasionné par ce trajet.

Si vous respectez ces 3 règles, ne déclarez aucun revenus issus de ce partage de frais. Dans le cas contraire, il s’agit d’une activité professionnelle non-salariée, et les ennuis vont commencer. Vous devez déclarer vos revenus à l’administration fiscale et déclarer votre activité auprès de Guichet entreprises. Bon courage !

 Services contre rémunération, NeedHelp, Yoojo...

La vente de services est systématiquement imposable sur les revenus. Ce service est une activité commerciale ou artisanale ou ce service consiste en l’exercice d’une science ou d’un art, les revenus doivent être déclarés. Deux options : si vos recettes annuelles sont inférieures à 72600€, vous pouvez opter pour le régime Micro-BIC, sinon vous serez automatiquement soumis au régime réel.

  • Micro-BIC : le montant de mes recettes doit être reporté sur une déclaration complémentaire d’impôt sur le revenu n° 2042 C pro (ligne 5 KU). Imposition au barème de l’impôt sur le revenu, sur 66 % du montant reporté (abattement pour frais automatique de 34 %). L’abattement minimal est de 305€, si les recettes sont inférieures à 305 €, aucun impôt ne sera à payer. Selon conditions de ressources et en cas d’option pour le prélèvement forfaitaire libératoire, les recettes sont à reporter sur la déclaration n° 2042 C pro (ligne 5TE).
  • Réel : le montant de mes recettes sur une déclaration professionnelle n° 2035-SD. L’ensemble des charges pour leur montant exact doit être indiqué en les portant sur la même déclaration. La TVA doit être déclarée et payée vie l’imprimé n° 3517-S-SD.

📧 Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne

Envoi quotidien par courriel des actualités de l’épargne, les nouvelles offres, les nouveaux placements épargne, les variations de taux d’intérêts, les nouvelles primes, les dates clés à ne pas louper... Les news fiscales et immobilières.

 

Sans publicité, sans spams, sans autre exploitation de votre adresse courriel que celle de vous envoyer ce courriel quotidien. Vous pouvez vous désabonner directement sur chaque envoi, via le lien situé en bas de page du courriel.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Impôts : Vinted, BlaBlaCar, Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Impôts : gains Vinted, BlaBlaCar, Leboncoin, Airbnb : à lire également

Impôts : gains Vinted, BlaBlaCar, Leboncoin, Airbnb : Mots-clés relatifs à l'article