Epargne 2011

Publié le , mis à jour le

Epargne 2011 : Où placer son épargne en 2011 ? Quels seront les placements gagnants en 2011 ? Baisse des rendements des fonds en euros, quelles alternatives ? Panorama des placements épargne pour l’année 2011. Les meilleurs taux, les impacts de la nouvelle fiscalité 2011, tous les détails...
Epargne 2011
©stock.adobe.com

2011 sera sans doute une année de changement d’orientation pour les placements épargne. Après la baisse généralisée des rendements de l’épargne garantie en 2010, le retour de l’inflation et la remontée sensible des taux d’intérêts, ces placements sans risque pourraient trouver un nouveau souffle, pour peu que la concurrence entre les banques reprennent à nouveau.

Epargne 2011 : La fiscalité grimpe, encore un peu plus !

Les cotisations sociales progressent à 12,30% en 2011, tout comme la taxation des intérêts de l’épargne garantie, passant de 18 à 19%. Le prélèvement libératoire passe donc de 30,10% à 31,30% en 2011. Première mauvaise nouvelle...

La fiscalité de l’assurance-vie est également sensiblement modifiée pour les contrats multisupports, les prélèvements sociaux sont dorénavant payables chaque année, au lieu d’être payable en une seule fois lors du rachat du contrat.

Epargne 2011 : L’inflation sous surveillance !

L’inflation est l’ennemie de l’épargnant ! L’inflation vient grignoter le capital placé, il faut donc toujours veiller à ce que son épargne soit rémunérée à un taux supérieur à celui de l’inflation. Or ces dernières années, cela n’a pas été toujours le cas, notamment avec le livret épargne préféré des Français, le livret a !

Epargne 2011 : Livret A, 2% au 1er février, mais pas de quoi se réjouir...

Le livret A voit son taux passer à 2% au 1er février. Pas de quoi se réjouir, en effet, cette hausse minimaliste, donnera 22,91 € d’intérêts en plus sur 2011 pour un livret A avec 10 000 € de capital, la belle affaire !

Le plus inquiétant pour le livret A est que cette hausse est entièrement due à la hausse de l’inflation. Or, ceci est effectivement plus alarmant, car le rendement réel du livret A, net d’inflation est tout juste positif, au 20 janvier, à 0,05 %, une misère...

Epargne 2011 : Jouez la carte de l’épargne salariale !

Votre entreprise propose à ses collaborateurs un pee et/ou un perco ? N’hésitez pas à profiter, dans la limite des plafonds, de ces placements toujours profitables aux collaborateurs. Un abondement à chacun de vos versements, variable selon les entreprises viendra de fait booster les rendements de ces placements.

Par ailleurs, cerise sur le gâteau, sous réserve de détention des avoirs durant un minimum de cinq années, aucune fiscalité ne viendra nuire au rendement.

Epargne 2011 : Assurance-vie, la baisse des rendements ne date pas d’aujourd’hui !

Oui, les rendements 2010 des fonds en euros sont de façon générale en baisse, et devraient encore baisser davantage en 2011, mais parmi toutes les offres proposées aux épargnants, l’écart de rendement est important : de 3% seulement, à plus de 4,50%, soit plus de 50% d’écart de rendement, entre le fonds en euros le moins rémunérateur et le fonds en euros le mieux placé.

Rendements moyens des fonds en euros
Rendements nets des frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux.
© FranceTransactions.com

Evolution des rendements moyens des fonds en euros, taux net de frais de gestion, brut des prélèvements sociaux.

Assurance-vie :

Epargne 2011 : Super Livrets, parfois de bonnes affaires à faire !

Les livrets d’épargne permettent un placement sans subir le moindre risque pour son capital. Mais les taux des rendements des livrets épargne sont liés aux taux d’intérêts de marché. Comme nous l’avons vu, ces taux ne sont pas encore au plus haut de leur forme...

Les offres promotionnelles restent de bonnes opportunités pour faire des placements de courte durée. En effet, les offres sont souvent éphémères (quelques mois seulement). Vous pouvez retrouver sur notre toutes les offres promotionnelles de livret épargne actuellement en vigueur.

Livrets épargne :

Livret épargne 2011 : Calcul d’intérêts

Simulateur livret épargne
 €uros?
 mois?
?

Simulateur de calcul d’intérêts sur l’ensemble des livrets épargne non réglementés référencés dans notre guide. Ce simulateur tient compte des offres promotionnelles et de leurs caractéristiques (plafonds mini/maxi, durée de validité) ainsi que des taux de base actuels des livrets (susceptible de variations de la part de chaque banque).

Epargne 2011 : Compte à terme, le marché s’anime !

Indexés sur les taux monétaires (Euribor), les rendements des comptes à terme n’ont pas été favorables en 2010. 2011 pourrait être une année de retour sur ces placements sans risques de perte de capital, pour peu, que la courbe des taux d’intérêts continue de se redresser.

De nouveaux acteurs présents sur le marché français bouscule les offres actuelles en proposant des taux attractifs. A l’instar de VTB Bank, avec des taux allant jusqu’à 4,15% sur 36 mois, les opportunités de placer des capitaux à bon compte ne manquent donc pas.

Epargne 2011 : Epargne logement, du nouveau !

A compter du 1er mars 2011, pour les nouveaux pel ouverts à partir de cette date seulement, le taux de PEL sera recalculé chaque année par la Banque de France et publié au journal officiel.

Le calcul sera basé sur les taux sans risque du marché monétaire européen "swap", à échéance 2, 5 et 10 ans. Plus précisément le calcul prendra en compte 70% du taux swap à 5 ans et 30% du taux à 10 ans minoré du taux à 2 ans.

Le gouvernement souhaite ainsi relancer le PEL, largement délaissé ces dernières années, compte-tenu de la faiblesse des taux d’intérêts des crédits immobiliers.

Epargne 2011 : Sicav monétaires, sans intérêt, littéralement !

Les sicav monétaires ne seront pas attractives tant que les taux n’auront pas de nouveau retrouver de façon soutenue une tendance haussière. Avec des rendements bruts inférieurs à 0,50% début 2011, les sicav monétaires ne sont d’aucune utilité pour les épargnants.

Epargne 2011 : Et si la bourse...

Certains préconisent de prendre plus de risques pour trouver davantage de rendement sur 2011. Certes, il est toujours pertinent d’investir une partie de ses avoirs en supports dynamiques, à risques, pour profiter d’une potentielle embellie des marchés boursiers, mais en aucun cas, la recherche d’un rendement plus élevé ne doit conduire à un changement profond de stratégie de placement. Mieux vaut un que deux tu l’auras... Est un adage qui s’applique également aux placements financiers.

En 2010, l’indice CAC 40 n’a rien fait de bien (-3,34%), 2011 s’annonce meilleur, d’après le mois de janvier, mais en bourse, rien n’est joué d’avance, donc prudence !

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne 2011 : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également