Epargne retraite : quelle rente espérer ?

Publié le , mis à jour le

L’épargne retraite complémentaire est devenue nécessaire, mais combien faut-il mettre de côté pour toucher la rente souhaitée ?

Plus l’on commence à épargner tôt pour sa retraite, mieux c’est ! Cette évidence, tout le monde la partage, mais bien peu de Français la mettent en application. En moyenne, les Français commencent à épargner pour cet objectif à partir de 40 ans. La rente viagère servie par les placements épargne retraite dépend avant tout du capital constitué lors de la phase d’épargne.

Epargne retraite : combien épargner pour compléter sa retraite ?

Calcul / Estimation d'une rente viagère via un placement épargne retraite (Assurance-vie, PERCO, Madelin, etc.)

Calcul de rente mensuelle pour un placement donné
année de naissance : ?
calcul impot : ?
Capital placé ou à placer : ?
taux de rémunération : %?
taux de rémunération : %?
: des hommes des femmes?

Epargne retraite : différents facteurs conditionnent la future rente

Avec le recul perpétuel du nombre d’annuités permettant de recevoir une retraite pleine, l’épargne retraite est aujourd’hui la meilleure solution pour pouvoir obtenir un complément de retraite devenu indispensable.L’âge de début d’épargne n’est pas la seule variable qui conditionnera la future rente. D’autres paramètres comme le rendement de l’épargne, le montant des versements alloués ou les modalités de perception des fonds (rachat partiel programmé ou rente viagère) sont aussi importants.

Les produits d’épargne permettant de recevoir une rente :

PlacementEpargnant concernéRythme de versementSortie
Assurance-vieTousProgrammés ou libresSortie libre en capital ou en rente
PERP (Plan Epargne Retraite PopulaireTousProgrammé ou libreLors du départ effectif en retraite : 20% sous forme de capital et 80% sous forme de rentes
MadelinTNS (Travailleurs Non SalariésProgrammé ou libreLors du départ effectif en retraite : 100% sous forme de rentes
Préfon Retraite, CoremFonctionnaires/Fonction PubliqueProgrammé ou libreLors du départ effectif en retraite : 20% de l’épargne peut être versé en capital, 80% en rente
PERCOSalariésProgrammé ou libreLors du départ effectif en retraite, sous forme de capital défiscalisé ou de rentes

Epargne retraite : Comment mettre toutes les chances de son côté pour profiter d’une meilleure rente ?

Placer judicieusement : Les fonds en euros (disponibles sur les PERP, l’assurance-vie) proposent un rendement moyen de 2.50% en 2014, l’investissement vers d’autres supports sera déterminant pour maximiser vos gains et donc le niveau de la future rente.

Investir en unités de compte est une solution pour booster le capital, les chiffres montrent de plus que cet investissement est rentable sur le long terme. Au sein des contrats d’assurance-vie multisupports, les unités de compte sont variés (SCPI, Actions, OPCVM), une diversification pertinente des avoirs permettra de réduire le risque de perte.

Epargne retraite : la rente viagère

Le rente viagère permet de s’assurer un complément de revenu jusqu’à sa mort. Le montant de la rente versée est calculée en fonction de l’espérance de vie de l’épargnant, du capital placé, ainsi que taux de revalorisation annuelle de la rente, et de son taux de rémunération (appelé aussi taux technique).

Dans le cadre d’une rente viagère avec réversion, le rente pourra être reversée à un bénéficiaire.

Les inconvénients de la rente viagère :

- le capital est aliéné (cédé) à l’assureur,
- Les rentes versées peuvent être soumises à imposition sur le revenu (selon le placement épargne retraite).