Placement : L’épargne, un marché en pleine mutation

©stock.adobe.com
Le marché de l’épargne est en profonde mutation. Concurrence accrue, gamme de produits en développement, multiplicité des offres commerciales, les banques doivent faire face à une évolution sans cesse grandissante.

Publié le

Le spécialiste du secteur de la "banque finance assurance", Ailancy, évoque un marché de l’épargne bancaire (Dépôts à vue, comptes à terme, épargne logement) en pleine transformation de part la future mise en application des ratios de Bâle III, la montée en puissance des banques en ligne et les nouvelles attentes des clients.

Epargne bancaire : convergence d’intérêt des ménages et des établissements

Dans une étude publiée dernièrement, Ailancy constate une convergence sur le marché. En effet, les marchés financiers étant toujours dans l’incertitude, les ménages ont modifié leur stratégie d’épargne au profit de placements à court terme, par ailleurs, au même moment les banques

© Fotolia.com

affichent un fort besoin de collecter de l’épargne de bilan afin de rentrer dans les normes Bâle III (ratios de liquidité, redéfinition des fonds propres, limitation du risque).

Dans ce contexte, sur le marché de l’épargne la concurrence s’intensifie avec l’arrivée de nouveaux acteurs (cetelem, RCI banque, vtb bank, Carrefour Banque, etc.) l’apparition d’offres innovantes et la création de nouveaux produits bancaires.

Ailancy rappelle également que le développement des sites comparatifs de produits d’épargne contribuent à augmenter l’intensité concurrentielle du marché.

Placements épargne : une offre en plein renouveau

Ainsi, l’offre de produits d’épargne non réglementée subit des mutations.

© Fotolia.com

Le livret épargne propose désormais différentes déclinaisons. Il peut être couplé (conditionné à la détention d’un livret), progressif (le taux augmente en fonction de l’encours), co-brandé (associé à une enseigne partenaire) ou de partage (livret d’épargne solidaire).

Les comptes à terme ne sont pas en reste avec le développement des durées (de 1 à 10 ans) et l’apparition des taux progressifs (modification du taux en fonction de la fidélité de l’épargnant). Les CAT sont aussi couplés avec le PEL (plan epargne logement), le CSL (Compte Sur Livret) ou le fcp (Fonds commun de Placement).

La concurrence est accentuée par le foisonnement marketing (taux boostés, campagnes de communication, produits innovants…) :

  • incentives cash (prime versée à l’ouverture d’un compte),
  • taux bonifiés sur 3 mois voire 1 an,
  • ventes flash ou évolution des taux en fonction du nombre de souscription (Ex : offre Monabanq.),
  • les offres communautaires (par la biais des réseaux sociaux).

La mutation des placements épargne entraîne une nouvelle organisation des établissements

La généralisation des offres et la multiplication des produits d’épargne entrainent logiquement des coûts de gestion et de traitement plus élevés (coordination entre services, suivi client, travail de communication, implémentation de logiciels internes).

Si la collecte d’épargne bilan est restée dynamique (crédit agricole +6,4% sur un an, BPCE +6,8%, Société Générale +4%, BNP Paribas +2,1%), Ailancy indique que les résultats du second trimestre 2012 des banques françaises traduiront l’impact des bouleversements actuels sur la rentabilité des établissements (baisse des marges à cause de la concurrence et concentration sur l’épargne bilan, au détriment d’autres produits et services plus rentables).

Marché de l’épargne : concurrence en ébullition pour plusieurs années !

© Fotolia.com

Selon Ailancy, le marché de l’épargne restera en ébullition dans les prochaines années. Les établissements doivent pour cela clarifier leur positionnement en proposant des solutions innovantes et personnalisées. "Récompenser la fidélité" est notamment un objectif primordial selon le cabinet. Un conseil que les banques suivront sûrement, de quoi assurer aux épargnants de bonnes offres commerciales prochaînement et dans les années à venir !

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Placement : L'épargne, : Publiez un commentaire ou posez votre question...
Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également