Le LEP (Livret Épargne Populaire) en pleine déconfiture, à redécouvrir rapidement, pour vos intérêts

Publié le

LEP 2019 ©FranceTransactions.com
Le LEP n’a plus la cote, et cela ne date pas seulement de l’année dernière, 260.000 LEP ont été clôturés en 2018, selon les chiffres publiés par la Banque de France le 4 juillet 2019. En cause principalement, cette formalité administrative, fournir chaque année à sa banque son justificatif de revenus. Le LEP reste pourtant le meilleur livret épargne, pour les Français les plus modestes, loin devant le livret A, en servant un taux de 1.25% au lieu de 0.75%. Dès 2020, les épargnants devraient rapidement redécouvrir les attraits du LEP, son taux n’étant plus indexé sur celui du livret A, promis à une baisse à seulement 0.50% dès le 1er février.

Le LEP en pleine déconfiture

LEP, ouvertures, clôtures, soldes nets
© Banque de France

Encore 260.000 lep fermés en 2018 (170.000 en 2017), sur les 8.5 millions de LEP restant ouverts. Les encours ont baissé de plus de -30% depuis les 10 dernières années, pour s’établir à 43.3 milliards d’euros à fin 2018. Un désamour amplifié au fil des changements de conditions de détention du LEP. Livret défiscalisé plafonné à 7.700 euros, le LEP est réservé aux foyers ne dépassant pas 19.468 euros de revenus annuels (pour une part) ou 29.863 euros (pour deux parts). De nombreux épargnants ne souhaitant pas donner copie à leur banque de leur relevé d’imposition. En proportion, cette chute du taux de détention du LEP n’est pas énorme, mais comparé aux 55 millions de livret a ouverts, le LEP devrait faire bien mieux.

Le LEP, le livret épargne à utiliser en premier

Pour les épargnants respectant le plafond de ressources imposé pour sa détention, le LEP est évidemment le livret épargne à préférer. Son taux de 1.25% est non seulement supérieur à celui du livret A, mais il a l’avantage de ne plus être indexé sur ce dernier. Ainsi, dans la dernière réforme du livret A, il a été acté que le taux du LEP serait désormais indexé sur le taux de l’inflation hors tabac, tout en conservant un taux de fait supérieur à celui du livret A. Et c’est une très bonne nouvelle ! En effet, le taux du livret A devrait de son côté probablement baisser dès le 1er février 2020 à 0.50% (actuellement à 0.75%). Le taux du livret A n’étant lui désormais plus indexé sur l’inflation.

De multiples tentatives pour relancer le LEP, mais un frein majeur, le contrôle des revenus...

  • Mesures transitoires : Même si des mesures transitoires ont été adoptées, 2019 marque la fin de la clause dite « du grand-père », adoptée en 2014, qui avait permis de prolonger temporairement la détention d’un LEP par des contribuables ne respectant plus les critères d’éligibilité.
  • Publicité des banques : Le Gouvernement, avec l’appui de la Banque de France, a demandé aux banques, en 2018, d’accentuer la promotion du livret d’épargne populaire, de manière à ce que toutes les personnes éligibles soient effectivement encouragées à souscrire à ce produit lorsqu’elles sont en capacité d’épargner.
  • Contribuables concernés par le LEP informés par mail : Un mail d’information à des millions de contribuables éligibles à la souscription d’un LEP adressé par l’administration fiscale est venu renforcer les actions de communication entreprises dans les réseaux bancaires (contact individuel avec les clients, mise en évidence sur site internet notamment). L’ensemble des actions menées ont généré une reprise des ouvertures de LEP avec un niveau d’encours au premier trimestre 2019 supérieur à celui des trois dernières années.
  • Frein majeur, le contrôle des revenus : L’Observatoire de l’épargne réglementée a analysé, avec la coopération active des banques, les raisons expliquant la diffusion relativement limitée de ce livret. Il est apparu nécessaire de faciliter la vérification des conditions d’éligibilité des ménages, la démarche actuelle reposant sur la mise à disposition de leur avis d’imposition trouvant ses limites. Des actions spécifiques de facilitation de la vérification de l’éligibilité ont été engagées pour soutenir les actions des réseaux. L’administration fiscale examine, pour une mise en œuvre dans les meilleurs délais, le canal d’information qui se substituerait à la remise auprès de sa banque de la déclaration annuelle de revenus par le client.
Liste des placements épargne réglementés, synthèse des taux en vigueur.
Placements réglementés Dépôts min. ouverture Plafonds de versements Taux brutsTaux nets (1) Dernier Chgt TauxFiscalité
Livret A1.50 €22 950 €0.75 %0.75 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
Livret Bleu1.50 €22 950 €0.75 %0.75 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
LDDS15 €12 000 €0.75 %0.75 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
LEP30 €7 700 €1.25 %1.25 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
Livret jeune15 €1 600 €1.00 % minimumDe 0.75% à 2.50% selon les banques01/08/17Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
LEE15 €45 800 €0.50 %Var.01/08/2015Livret fiscalisé. Imposable à l'impôt sur le revenu et soumis aux prélèvements sociaux.
CEL (ante 2018)300 €15 300 €0.50 %0,41 %01/08/2015Exonération d'impôt, brut des prélèvements sociaux.
CEL (post 01/01/2018)300 €15 300 €0.50 %0,35 %01/01/2018Intérêts soumis à la flat tax ou IR selon option, dès la première année.
PEL (ante 2018)225 €61 200 €1.00 %0,83 %01/08/2016PEL ouvert avant le 01/01/2018, moins de 12 ans, éxonération d'impôt, brut des prélèvements sociaux. PEL de plus de 12 ans, imposition à la flat tax ou IR selon option.
PEL (post 01/01/2018)225 €61 200 €1.00 %0,70 %01/01/2018Intérêts soumis à la flat tax ou IR selon option, dès la première année.
  • (1) : taux net calculé, la cas échéant, via l'application de la flat tax. L'option de l'intégration de l'ensemble de ses produits issus des placements à ses revenus, pour imposition, reste possible.
  • Le taux du livret jeune indiqué est le taux minimum légal, le taux servi par les banques est variable.
  • Un versement sur le PEL est imposé, de 45€ / mois ou 540€ / an.
  • Le LEE n'est imposable que depuis 2014.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Le LEP (Livret Épargne (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également