Stratégie épargne : où placer, sans risque, une somme importante pendant quelques mois seulement ?

Stratégie épargne : où placer, sans risque, une somme importante pendant quelques mois seulement ?
Stratégie épargne : où placer une somme importante sans risque pendant cette crise ? © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Ce n’est pas une crise, mais des crises. La crise sanitaire va laisser place à une crise économique. Vous avez avez une somme importante à placer, votre projet immobilier pourra attendre un peu que la crise fasse son effet. Le temps d’y voir plus clair. Aucune prise de risques, capital placé garanti, suivez le guide !

Publié le , mis à jour le

Un changement de stratégie s’impose, la crise économique sera forte

Dès le début de la crise nous avions publié la liste des placements sans risque pour 2020. Par la suite nous avions listé les placements refuges en période de crise COVID, au début de la crise sanitaire en France. Mais très vite, la situation s’est empirée. Le marché de l’immobilier devant connaître des jours sombres jusqu’en 2021, votre projet immobilier va donc devoir patienter quelques mois, une remise à l’an prochain semble pertinent. En février 2020, le livret A et le LDDS nous paraissaient bien fades, compte-tenu de leur faible rendement (0.50% depuis le 1er février 2020). Maintenant que nous commençons à voir l’étendue des dégâts de la crise, avec la récession qui arrive pour de trop longs mois, ces livrets épargne réglementés sont de véritables pépites. Et les épargnants ne s’y trompent pas, car les versements sur ces livrets battent des records de plus de 10 ans. En mars 2020, le livret A et le LDDS ont battu le record de collecte de 2009, alors que le taux était en baisse à 2.50%. En 2008, sont taux était encore de 4%.

Pas plus de 100.000€ de liquidités déposées auprès de votre banque

Vous le savez la garantie bancaire portant sur les dépôts est de 100.000€. Cette garantie couvre les dépôts à vue, les livrets épargne non réglementés, l’épargne logement (PEL/CEL), ainsi que vos comptes à terme. Si vous disposez d’une somme cumulée sur des différents comptes plus importante que 100.000€, vous devriez soit ouvrir un compte dans une autre banque (d’un groupe bancaire différent), ou soit envisager de placer une partie de ces liquidités sur vos livret A, LDDS et éventuel LEP, si toutefois vous y êtes éligible.

C’est sympa, mais quand le livret A et le LDDS sont pleins, on fait quoi ?

Vous êtes nombreux à nous poser la question. Vous avez le fruit d’une vente immobilière en cash sur votre compte courant, et vous commencez à vous inquiéter. Sachez tout de même que la garantie bancaire est étendue à 500.000€ pendant une durée de 6 mois suite au dépôt du fruit d’une cession d’un bien immobilier auprès de votre banque. Toutefois 6 mois, cela peut passer rapidement. La garantie bancaire sur les dépôts n’est que de 100.000 €, et les vendeurs de peur sur YouTube vous ont convaincu que les banques allaient bientôt procéder à l’écrêtage, histoire de ratisser tout ce qui dépasse les 100.000€. Je ne dis plus rien à ce sujet... Chacun est libre de penser ce qu’il veut. Toujours est-il que des solutions existent toujours. Mais voilà, avec le livret A avec ses 22.950€ et le LDDS avec ses 12.000€ de plafond, vous êtes complet. Alors que faire ? Rappelez-vous. Il existait de vieux placements que l’on appelait les fonds euros. Les médias ont annoncé leur mort, et ils sont aujourd’hui la seule vraie réponse à votre question.

Note : pour rappel, souscrire des livrets A au nom de ses enfants mineurs est une bonne chose. Pour vos enfants. Bien qu’un contrat d’assurance-vie leur serait bien plus utile. Mais certains parents mélangent un peu tout, et pensent multiplier les avantages du livret A pour leur propre compte... Erreur. L’argent que vous versez sur les comptes de vos enfants devient leur propriété, il s’agit d’un don d’argent, que vous devez déclarer au Fisc. Compte-tenu de l’abattement rechargeable de 100.000€ tous les 15 ans, pour les dons d’argent en ligne directe, vous n’aurez aucun droit à payer. Mais cet argent ne vous appartient plus. Rassurez-vous, vous n’êtes sans doute pas le seul à le faire... Et le fisc le sait pertinemment.

Assurance-vie : au final ces bons vieux fonds euros ne sont pas si mal...

L’assurance-vie, avec ses bons vieux fonds euros sont toujours là ! Oui, le rendement n’est pas extraordinaire (1.80 à 2.50% en faisant correctement son marché, cf comparatif des contrats d’assurance-vie). Optez évidemment pour du sans frais sur les versements, ou négociez un bon deal. Non, avec l’assurance-vie, vous n’en prenez pas pour 8 ans ! Sur un contrat d’assurance-vie, vous pouvez placer de l’argent pendant quelques mois seulement. Lors de votre rachat (retrait), vous ne bénéficiez pas de l’abattement sur les produits et donc ? Peu importe, les produits seront faibles de toutes façons et la fiscalité est maintenant identique sur les 8 premières années. Sachez quand même, qu’il vous faudra laisser placer votre argent au moins jusqu’au 2 janvier 2021 si vous ne voulez pas vous retrouvez avec de vraiment faibles intérêts. La participation aux bénéfices des fonds euros étant versée au 31/12, ce serait ballot de racheter votre contrat début décembre.

100% sur le fonds euros

Des contrats permettent encore de verser à 100% sur le fonds euros ? Oui, bien-sûr, cela existe encore ! Vérifiiez notre sélection de contrats d’assurance-vie concurrentiels permettant de placer 100% sur le fonds euros. Certains permettent de verser 100% sur le fonds euros, sans limitation, sans contrainte de versement sur des unités de compte. D’autres imposent un montant à ne pas dépasser, par exemple 15.000€ sur le fonds Eurossima. Pas trop grave, vous pouvez souscrire autant de contrats que vous le souhaitez.

Ou juste un aller/retour sur les unités de compte obligatoires, histoire de...

Que faire des contrats attractifs, mais imposant des versements en unités de compte obligatoires ? Le plus souvent, il s’agit d’une façade pour les épargnants les plus dociles. Mais une fois investi, l’épargnant pourra bien faire ce qu’il souhaite. Vous savez bien que vous pouvez arbitrer seulement quelques jours après avoir souscrit, et ainsi ramener tout votre capital sur des fonds euros. Cela se pratique chez nombre d’assureurs. Cela n’est pas sans risque, il suffit que les marchés financiers soient mal lunés les 3 ou 4 jours durant lesquels vous êtes investis sur les unités de compte, mais bon... Cette manipulation est réservée aux épargnants avertis. Les autres opteront évidemment pour des contrats permettant 100% sur le fonds euros dès la souscription.

Quelques livrets épargne fiscalisés... Comme vous avez le temps maintenant

Autre alternative... Ces livrets épargne avec des taux boostés. Misez sur les livrets épargne fiscalisés, proposant des taux boostés sur des périodes courtes, c’est possible. Mais il faut avoir du temps. Si en période de confinement, cela est jouable, nous espérons bien pouvoir sortir un jour. Les épargnants qui ne souhaitent pas courir derrière les offres promotionnelles pourront scruter les taux hors promotion des livrets épargne, du 0.80% brut, c’est toujours mieux que rien. Vous n’espérez de toutes façons pas faire fortune en quelques mois...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Stratégie épargne : où (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également