Prêt aux grandes entreprises : CORUM ECO dépasse son objectif de rendement de plus de +36% pour sa première année

Publié le

Les performances passées ne préjugent certes en rien de celles à venir, mais avec CORUM AM, il faut avouer que les bonnes surprises sont souvent au rendez-vous. Le plus récent produit d’investissement de cette société de gestion, CORUM Eco, aura fait plus que tenir son objectif de rendement pour cette première année d’exercice. Ce fonds permettant aux épargnants de prêter aux grandes entreprises européennes en croissance a servi un rendement de 5.45% nets des frais de gestion sur les 12 derniers mois. L’objectif avancé par CORUM était de 4%. Un écart de +36%.
Prêt aux grandes entreprises : CORUM ECO dépasse son objectif de rendement de plus de +36% pour sa première année
CORUM ECO © FranceTransactions.com/CORUM

A l’opposé du crowdlending, du prêt aux TPE/PME sur de courtes durées, le fonds CORUM Eco permet aux investisseurs de prêter aux grandes entreprises européennes, et ce, sans un terme défini d’avance. Le gestionnaire du fonds CORUM Eco possède ainsi un portefeuille obligataire de plus de 60 lignes, pondérant ainsi le risque de défaut d’une ligne.

CORUM Eco

CORUM Eco permet d’investir dans les projets de développement d’entreprises et de percevoir des intérêts potentiels sur les sommes prêtées. CORUM Eco, comme tout investissement de prêt, n’offre aucune garantie de rendement ou performance et présente un risque de perte en capital. "Depuis sa création, l’ambition de CORUM Eco est de faire renouer l’épargnant avec l’économie réelle au travers d’un placement aux objectifs clairement définis. Une nouvelle fois, nos convictions se sont vu récompenser par une performance annuelle au-dessus de notre objectif." se félicite Frédéric Puzin, Président de CORUM. 

CORUM et les performances, une histoire qui dure

Objectif de performance de CORUM ECO
© CORUM

CORUM AM est coutumier des performances hors normes. Les SCPI proposées par CORUM AM sont en tête des rendements publiés depuis quelques années déjà, avec un écart significatif avec la concurrence. La SCPI CORUM XL affiche un TDVM 2018 de 7.91%, CORUM ORIGIN, la première SCPI de la société de gestion, un TDVM 2018 de 7.28%. Avec CORUM ECO, les experts de CORUM semblent une nouvelle fois avoir fait preuve de performance, sur un marché pourtant très concurrentiel.

CORUM Eco, 5.45% net de frais de gestion sur 12 mois

Sur les 12 derniers mois, les associés qui ont choisi de percevoir les revenus de leur épargne ont bénéficié d’une performance de 5,45% net de frais de gestion.

Fonctionnement de CORUM Eco

Extrait de la liste d’entreprises financées par CORUM ECO
© CORUM

CORUM Eco est une solution d’épargne alternative qui permet aux épargnants d’investir dans l’économie réelle en prêtant de l’argent aux entreprises en croissance. 64 entreprises notées entre BB+ et CCC- composent le portefeuille de CORUM Eco. Les performances des entreprises financées ne préjugent pas de la performance future du fonds.

Corum Eco, concrètement, pour investir

Corum Eco est un OPCVM obligataire agréé par l’AMF le 7/08/2018. CORUM ECO est un OPCVM nourricier du Compartiment maître CORUM ECO 18 UCITS FUND.

  • Code ISIN Action C : FR0013344942 (Capitalisation)
  • Code ISIN Action D : FR0013346806 (Distribution)
  • Société de gestion : MLC Management LTD
  • Objectif de rendement annuel moyen sur la durée du fond : 4%
  • Pas de montant minimum
  • Des revenus potentiels tous les mois versés ou capitalisés
  • Fiscalité : produits et plus-values soumis à la flat tax ou à l’IR suivant le barème progressif plus les prélèvements sociaux.

Corum Eco : les frais

  • Frais d’entrée : Les frais de souscription sont de 5% maximum (négociables selon votre intermédiaire financier).
  • Frais de sortie : Néant.
  • Montant maximum des frais courants, incluant les frais indirects de l’OPCVM maître : 1,2% TTC .

A propos des OPC : Les OPC sont des placements à risques de perte de capital. Avant tout investissement, l'investisseur a l'obligation de consulter le Document d'Information Clés. Ce DIC contient toutes les informations importantes concernant l'OPC concerné. Un indicateur de risque (ISR) d'une échelle de 1 à 7 permet de quantifier le niveau de riques. Parmi les risques principaux, figurent :
  • Risque de perte en capital : le capital sur ce type de produit financier n'est pas garanti. Le rendement n'est pas garanti. Les performances passées ne préjugent en rien de celles à venir.
  • Risque de liquidité : Risque qu'une position ne puisse pas être liquidée à temps à un prix raisonnable. En bref le risque qu'un OPC - qui veut vendre les actifs de son portefeuille pour ainsi disposer de liquidités - ne trouve pas dans un délai normal une contrepartie qui souhaite offrir le prix normal du marché pour les actifs proposés. Il indique donc si un OPC investit ou non dans des instruments qui peuvent être négociés facilement.
  • Risque de change : Risque que la valeur d'un investissement soit influencée par les fluctuations des taux de change.
  • Risque de crédit : Risque qu'un organisme émetteur (émetteur) ou une contrepartie, en raison de sa défaillance consommée, ne respecte plus ses engagements.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Prêt aux grandes entreprises : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également