INOCAP 11.5

Publié le , mis à jour le

FCPI INOCAP 11.5 : fonds commun de placement dans l’innovation d’INOCAP. Le support d’investissement mise sur les entreprises du secteur de l’industrie, de la technologie et des télécoms...
INOCAP 11.5
©stock.adobe.com

FCPI : Inocap 11.5

Inocap est une société de gestion investissant dans des PME innovantes principalement dans l’industrie, les technologies et les télécoms.

Dans le cadre de la campagne IR 2011, INOCAP propose le fcpi 11.5 ouvert jusqu’au 30 Juin 2012, avec un minimum de souscription de 1000 €.

Le fonds Inocap 11.5 investit sans contraintes sectorielles dans les PME innovantes répondant aux critères d’innovation étant domiciliée dans un état membre de l’UE. Ces PME sont sélectionnées principalement dans les secteurs de l’industrie, la technologie et les télécoms.

Celles-ci doivent présenter un business plan mature déclinant des produits déjà acceptés par le marché, ayant un besoin de financement pour
accélérer leur développement tant technique que commercial en France et à l’international.

Investissement type :
  • PME cotée sur Eurolist C, solutions d’imagerie pour la recherche et le diagnostic médical. Date d’investissement : juillet 2011, CA 2010 : 3,9 M€.
  • PME cotée sur Alternext, solutions marketing global. Date d’investissement : mai 2010, CA 2010 : 15,7 M€.

Inocap 11.5 : réduction d’impôt

fcpi : Un placement à risque !
La [a[réduction d’impôt]a] ne doit pas faire oublier les risques de perte de capital de ce type d’investissement ! Les fcpi et fip s’adressent à des investisseurs avertis. Ces placements sont par nature des placements à risques qui doivent représenter une faible part de vos actifs.

Le fcpi Inocap 11.5, comme tout fcpi, permet une [a[réduction d’impôt]a] égale à 22% de l’investissement (y compris les droits d’entrée), dans la limite de 12.000 euros pour une personne seule et 24.000 euros pour un couple soumis à l’imposition commune.

Les frais de souscription, d’un montant maximum de 5%, comptent également pour la réduction d’impôt. Il est important de noter qu’il s’agit bien d’une réduction du montant de l’impôt à payer, et non pas seulement une réduction du montant des revenus soumis à l’imposition.

Ces frais de souscription peuvent être par ailleurs négociés, comme c’est le cas pour bon nombre de placements, selon le canal de distribution. Plusieurs courtiers, via Internet, proposent des frais très réduits, voir nuls, sur plusieurs fcpi.

Les frais de gestion ne sont par contre jamais négociables.

Enfin, les plus-values, en sortie de placement ne sont pas imposables sur le revenu, seuls les prélèvements sociaux seront à acquitter. Pour en savoir plus sur fcpi et la fiscalité, consultez le détail de la défiscalisation FCPI.