Epargne salariale

Publié le , mis à jour le

Epargne salariale : Le ministère du travail annonce une belle performance pour 2007, cependant des inégalités sont constatées, notamment pour les petites entreprises, toujours à la peine...

Les chiffres concernant l’épargne salariale ont été publiés récemment. Ces premiers concernent l’année 2007, avant le plus fort de la crise financière en France. La valorisation des avoirs des salariés en placement épargne collectif a bien évidemment baissé depuis.

Epargne salariale, 17,4 milliards d’€ en 2007

Selon le ministère du travail, la participation et l’intéressement pour l’année 2007 représente 17,4 milliards d’€ soit respectivement, 8,3 milliards de participation, 7,4 milliards d’intéressement et 1,7 milliard, fruit de l’abondement des employeurs aux dispositifs épargne entreprises.

Avec une progression de 15,3% en un an, cette performance se veut historique, le ministère dénombre 7,8 millions de salariés du privé ayant perçu en moyenne 2.324 € de PI (Participation Intéressement), proportionnellement 7% du revenu annuel.

Cette évolution est marquée par une activité 2006 productive des entreprises cependant l’année 2008 présage un toute autre dénouement à cause de la crise.

Epargne salariale, intéressement et participation

La DARES (Direction pour l’Animation de la Recherche et des Statistiques) indique que l’intéressement a été basculé par 5,8 millions de salariés sur un Plan Epargne Entreprise en 2007. En ce qui concerne la participation, 7,1 millions de salariés en ont profité, rappelons que cette somme d’argent est automatiquement bloquée mais peut être perçue dans certains cas définis par la loi : Achat de la résidence principale, départ de l’entreprise, mariage etc ...

Epargne salariale, inégalités salariales

Fait troublant, 91,2 % de salariés d’entreprises de plus de 500 salariés peuvent profiter d’un dispositif d’épargne salariale ou de prime.
Aujourd’hui selon l’organisme de statistiques, 14 % des salariés de PME avec un effectif inférieur à 50 personnes bénéficient d’un accord permettant d’obtenir ce genre d’avantage. Il existe donc encore des inégalités de redistribution aux salariés malgré les relances en 2006 et 2008 de l’état.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne salariale : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)