Livret épargne : les meilleurs livrets épargne sont en ligne !

Publié le

Livret épargne : du Livret A aux livrets épargne non réglementés à taux boostés, découvrez toutes les offres des livrets épargne, comparatif indépendant.

Comparatif des rendements des livrets épargne

Simulateur livret épargne
 €uros?
 mois?

Livret épargne : un compte bancaire

Un livret d’épargne est un compte ouvert auprès d’une banque pour lequel tous les dépôts d’argent sont rémunérés selon un taux fixé soit par l’Etat (le terme de livret réglementé est utilisé dans ce cas), soit par la banque elle-même (livret non réglementé).

Livret épargne : la référence, le livret A

De tous les livrets épargne, le plus utilisé est sans conteste le livret A. Plus de 60 millions de livret A sont actuellement ouverts en France. Identique et disponible dans toutes les banques présentes en France, le livret A fait partie de l’épargne réglementée.

Le taux du livret A est fixé par l’Etat, selon une formule de calcul du taux du livret A, généralement pas respectée, évaluée quatre fois par an.

Le taux du livret A est de 0.75%. Son taux restera inchangé jusqu’au 1er février 2018. Le succès de la collecte sur le livret A (avec le LDD) tient avant tout à son absence totale de fiscalité. Les retraits sont supérieurs aux dépôts sur le livret A depuis de nombreux mois, à juste titre. Découvrez ces placements plus rémunérateurs que le livret A, comment battre le rendement du livret A ? ?

Livret épargne : calcul des intérêts

Les intérêts des livrets épargne sont calculés par quinzaine de jours. Favorable aux banques, ce système est peu répandu en Europe, et devrait sans doute évoluer dans les prochaines années pour passer à un calcul au jour le jour.

Chaque mois comprend deux quinzaines (donc au nombre de 24 dans une année). Afin de maximiser ses intérêts, il faut donc s’assureur que ses versements soient effectifs avant les débuts de quinzaines, soit le 1 et le 15 du mois et de ne retirer son argent que le 2 ou le 16 du mois.

Livret épargne réglementé

Le livret épargne réglementé, livret A, est net d’impôts. Les intérêts perçus ne sont pas imposables, au titre de l’impôt sur les revenus. Les prélèvements sociaux ne sont appliqués sur les intérêts perçus.

Liste des placements épargne réglementés, synthèse des taux en vigueur.
Placements réglementés Dépôts min. ouverture Plafonds de versements Taux brutsTaux netsDernier Chgt TauxFiscalité
Livret A1.50 €22 950 €0.75 %0.75 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
Livret Bleu1.50 €22 950 €0.75 %0.75 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
LDDS15 €12 000 €0.75 %0.75 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
LEP30 €7 700 €1.25 %1.25 %01/08/2015Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux
LEE15 €45 800 €0.50 %Var.01/08/2015Livret fiscalisé. Imposable à l'impôt sur le revenu et soumis aux prélèvements sociaux.
CEL300 €15 300 €0.50 %0,41 %01/08/2015Exonération d'impôt, brut des prélèvements sociaux
PEL225 €61 200 €1.00 %0,83 %01/08/2016Exonération d'impôt, brut des prélèvements sociaux
Livret jeune15 €1 600 €1.00 % minimumDe 1.00% à 2.75% selon les banques01/01/17Exonération d'impôt et des prélèvements sociaux

Le taux du livret jeune indiqué est le taux minimum légal, le taux servi par les banques est variable.

Un versement sur le PEL est imposé, de 45€ / mois ou 540€ / an.

Le LEE n'est imposable que depuis 2014.

Livret épargne non réglementé

Les revenus tirés de livret épargne non réglementé sont imposables. C’est pourquoi le terme de taux brut est le plus souvent utilisé pour évoquer la rémunération de ces livrets épargne.

Un particulier non imposable percevra le taux brut comme rémunération de son livret épargne, diminué des prélèvements sociaux. Pour les épargnants non imposables, il peut être plus avantageux d’utiliser des livrets épargne non réglementés que les livrets défiscalisés, comme le livret A.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Livret épargne : les meilleurs : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

  • Bonjour vous indiquez :"Chaque mois comprend deux quinzaines (donc au nombre de 24 dans une année). Afin de maximiser ses intérêts, il faut donc verser de l’argent le 1 ou le 15 du mois et le retirer le 2 ou le 16 du mois."

    Ne serait ce pas plutot : ... verser de l argent le dernier jour du mois précédent ( le 30, le 31 , voir le 28 ou le 29 pour le mois de Fev )pour que ce soit rentré sur le compte le 1

    ....

    et le retirer le 1 ?

    Merci d avance pour votre reponse

    Cdlt

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Oui, si vous voulez, c’est bien l’idée, la phrase de l’article n’est effectivement pas précise, je vais la modifier. Il faut entendre par "il faut verser"... Il faut que l’argent soit crédité ce jour là avec certitude. S’y prendre 1 ou 2 jours avant pour demander le virement ne suffit généralement pas, tout dépend si le virement est effectué dans la même banque, de compte à compte, ou depuis une autre banque. Dans ce dernier cas, prendre 3 à 4 jours de marge est souvent nécessaire.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)