Comparer le rendement des SCPI à celui du livret A tient du non-sens absolu !

Publié le

Au fil des trimestres, les publications des rendements des SCPI ne cessent d’être comparés à celui du livret A. Mais quel est le rapport ? Comment peut-on induire plus en erreur les épargnants en effectuant de telles comparaisons biaisées ?

Certains jours, il m’arrive de devenir fou ! Lire autant d’inepties dans des médias à forte audience, cela m’insupporte. Les épargnants les moins avertis tombent dans tous les pièges. Comment peut-on comparer le rendement de deux placements qui n’ont pas du tout les mêmes caractéristiques ? Faut-il être complètement malhonnête et vouloir tromper les épargnants ?

Livret A = placement sans risque, disponible immédiatement, pour son épargne de précaution

Le livret a ne rapporte que bien peu, car il s’agit d’un placement sans risque, permettant de laisser l’argent placé disponible à tout moment. Comme les taux d’intérêts sont bas en ce moment, son taux de rémunération est bas : 0.75%. De plus, le gouvernement tente de lui tordre le cou. Son taux est bloqué jusqu’en 2020 et ne servira plus jamais de rempart face à l’inflation, comme c’est déjà le cas en ce moment. En effet, le taux de rémunération du livret A est en ce moment même négatif, car une fois l’inflation déduite, le rendement réel du livret est de l’ordre de -0.75% ! Mais c’est toujours mieux que de laisser son argent sur con compte courant.

SCPI = Investissement long terme à risques multiples

Les scpi n’ont rien de placements épargne, mais sont des produits d’investissements. Le risque de perte en capital est loin d’être nul, et les plus anciens peuvent encore témoigner de la dernière crise des SCPI. Il aura fallu 10 ans pour s’en remettre. La situation est certes plus favorable, mais l’immobilier est un marché à risque et investir sur les SCPI en se disant que c’est X fois le rendement du livret A, c’est que l’on a vraiment rien compris aux placements.

Les meilleures SCPI publient des rendements au-delà des 6% brut, mais toute comparaison avec le rendement du livret A n’a aucun sens. Les SCPI sont des placements à long terme : il faut investir sur un horizon de 10 ans pour que le jeu en vaille véritablement la chandelle. Les frais de souscription dépassant souvent les 10%.

Les rendements publiés par les SCPI sont bruts. La fiscalité doit s’appliquer (et même l’ifi...). Par ailleurs, ces rendements ne seront pas ceux perçus sur les contrats d’assurance-vie, car des frais supplémentaires s’appliquent le plus souvent. En clair, les beaux rendements proches de 5% brut publiés se transforment peu ou proue en du 3% net pour l’épargnant sur son contrat. Soit, la moyenne des fonds euros dignes de ce nom, sauf que pour ces derniers, aucun risque en capital n’est présent.

Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n'êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n'ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Comparer le rendement des (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également