Épargne : les Français auraient épargné 123 milliards en 2020, soit 3.312€ en moyenne par épargnant

Les Français auraient épargné 123 milliards en 2020, soit 3.312€ en moyenne par épargnant © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
La Banque de France avait annoncé sensiblement plus, mais le sondage sur l’épargne des Français durant l’année 2020 publié cette semaine par Opinion Way pour le compte de MeilleurPlacement.com confirme l’ordre de grandeur. Sans surprise, seul près des trois-quarts des Français ont épargné, par manque d’opportunité de consommer. Le quart restant n’ayant tout simplement pas l’aisance financière suffisante pour épargner.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

123 milliards épargnés en 2020, ou plutôt 200 milliards ?

Les chiffres publiés par la Banque de France confirment l’épargne exceptionnelle constituée par les Français en 2020. Où ont placé les Français en 2020 ? Nous le savions déjà, essentiellement en Assurance-Vie, comme d’habitude, largement devant le livret A. Les SCPI et OPCI ont collecté de leur côté près de 8 milliards d’euros. Plus discrètement, le crowdfunding immobilier bat de son côté un nouveau record de collecte en 2020. Ce sondage sur l’épargne de 2020 révèle toutefois une surprise. L’épargne des jeunes.

Les jeunes (18-24 ans) ont épargné 281 euros en moyenne en 2020 !

La vraie surprise d’après ce sondage se situe au niveau de l’épargne constituée par les jeunes. Alors que les étudiants sont durement touchés par la crise, l’absence de jobs étudiants, avec pourtant des charges financières toujours existantes, notamment pour le loyer et la nourriture, leur capacité d’épargne se serait envolée. Difficile de saisir les tenants et les aboutissants de ce résultat. Moins de dépenses, c’est certain, par contrainte, mais également bien moins de revenus. Au final, les jeunes pourraient donc bien plus épargner qu’ile ne le pensent. Les craintes liées à l’avenir incertain aura également poussé les jeunes à épargner davantage. Espérons que ces bonnes habitudes prises perdureront après la crise.

27% des Français ne peuvent pas épargner

Sans surprise, 27% des Français déclarent, selon ce sondage, ne pas pouvoir économiser un seul centime. Les plus de 50 ans seraient les plus nombreux. Le faible niveau des retraites et l’absence d’aides financières versées à cette catégorie de la population ne leur permettent pas d’épargner.

Une épargne basée sur une baisse de la consommation

Comme attendu, le sondage confirme que 78 % des Français disent avoir davantage épargné… parce qu’ils ont tout simplement moins consommé. Les confinements successifs, tout comme les couvre-feux auront permis d’épargner en ne dépensant pas. Chaque année, les épargnants mettent de côté de 100 à 130 milliards d’euros, en 2020, ils auraient pu donc épargner plus de 200 milliards.

« L’année 2020 a été record, avec un taux d’épargne dépassant les 20 %. Nous retomberons assez vite vers la norme, soit environ 16 % du budget mensuel des ménages », précise Yannick Hamon, co-fondateur historique de MeilleurPlacement.com. « Et, avec toutes les liquidités accumulées, il faut s’attendre à un véritable tsunami de consommation, et peut-être donc une forte inflation des prix, quand la situation sanitaire retrouvera la normale. Il faut l’anticiper. »

« L’épargne, c’est ni plus ni moins que l’expression de la peur de l’avenir. Pour les personnes âgées, c’est l’angoisse du vieillissement. Et, pour les jeunes, c’est la volonté de préparer la retraite, et la crainte d’une non-pérennité de leurs revenus et de leur travail avec un marché de l’emploi en dent de scie ».

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Épargne : les Français (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également