Placement : Comment trouver un CGPI performant ?

Publié le , mis à jour le

Faire fructifier encore plus votre patrimoine ? Profiter au maximum des opportunités de marché ? Contactez un Conseiller de Gestion de Patrimoine Indépendant, encore faut-il trouver la perle rare ? détails des différentes étapes primordiales dans votre sélection...

CGPI : le secteur en 2011

En 2011, les Conseillers de Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI) affichent une collecte brute par cabinet en hausse passant de 2.7 millions d’€ en 2010 à 3.2 millions d’€ en 2011.

Un regain d’intérêt pour ces professionnels du placement mis en relief par la qualité du conseil, la disponibilité et la stabilité des interlocuteurs.

En 2011, 23% des cabinets auront recherché de nouveaux collaborateurs, dans l’hexagone, la profession représentait 1.700 indépendants en 2006 contre environ 4.000 conseillers à ce jour.

CGPI : un intermédiaire qui conseille, assiste et déniche les meilleurs produits financiers du marché

Le CGPI privilégie une clientèle payant des impôts ou à fort patrimoine néanmoins celui-ci effectue moins d’écrémage que le conseiller patrimoniale des banques privées réservé à une clientèle disposant d’une plus grosse fortune personnelle (+ de 200.000€). Cette intermédiaire, conseille, assiste, déniche les meilleurs produits du marché pour la construction et la transmission du capital.
l’étendue de ses propositions assure son indépendance, en effet le CGPI travaille avec plusieurs assureurs, promoteurs et sociétés de gestion...

Répartition 2010 des produits distribués :

Bilan patrimonial et lettre de mission :

Le conseiller effectue premièrement un bilan patrimonial d’une dizaine d’heures, trente pages qui dressent un diagnostic sur les forces et les faiblesses d’une situation familiale patrimoniale, celui-ci distingue différents environnements :

  • Juridique : situation maritale, libéralités, mise en société civile.
  • Financier : revenus/dépenses, allocation d’actifs, passifs.
  • Social : protection contre les risques de la vie.

En adéquation avec les objectifs fixés, les deux parties mettent en place une stratégie gagnante qui sera mentionnée sur une " lettre de mission" rédigée en double exemplaire.

La première consultation est généralement gratuite par la suite ses activités de conseil sont rémunérées sous forme d’honoraires. Il faut compter un tarif horaire de l’ordre de 150 €.

66% des CGPI facturent des honoraires à leurs clients lors d’un bilan patrimonial ou à l’occasion de conseils fiscaux. De plus, les honoraires ne représentent que 17% de la rémunération du CGPI.

CGPI : comment trouver la perle rare ?

Sur un marché dense, trouver un bon conseiller indépendant demande de votre part une enquête préalable.

Qui est votre intermédiaire ?

Les qualifications et les statuts assurent dans votre recherche un premier stade de sélection.

Le CGPI doit présenter des diplômes de type "MASTER de Gestion de Patrimoine" , "Certificat de Conseiller en Gestion de Patrimoine" ou "Formation de CGPC". Eventuellement, certains sortiront d’un cursus principalement bancaire.

Les labels essentiels, gages de qualité pour le CGPI : le CIB (Conseil en instruments Financiers), l’IOB (Intermédiaire d’Opérations Bancaires) ainsi que des cartes d’agent immobilier, de démarchage ou de courtier en assurance auprès de l’ORIAS. Il est important d’indiquer que les compétences généralistes du CGPI seront les meilleures amies de votre capital (fiscalité, rémunération, diversification des actifs etc..).

Statuts des CGPI : moyenne de 2.4 statuts

L’ensemble des caractéristiques du conseiller sont reprises dans le "document d’entrée en relation", synthèse des statuts, cartes professionnelles ainsi que les références de son contrat d’assurance. En effet le CGPI contracte une responsabilité civile professionnelle qui vous protège en cas de prise de positions non-conformes de la "lettre de mission" qui entraîneraient des pertes financières.

Le parcours professionnel et le nombre d’années d’expérience donne un avis global sur votre candidat. Attention, que le CGPI soit jeune ou ancien, aucun profil n’est à évincer selon l’âge.

Anciennété des CGPI : moyenne de 10 ans d’expérience

Quelle est la qualité de son réseau ?

La qualité d’un conseiller indépendant se vérifie aussi par l’excellence de son réseau, à deux niveaux.

Est-ce un CGPI que l’on vous a conseillé ? Le bouche-à-oreille, la cooptation est une bonne garantie même si votre profil est sûrement différent de la connaissance qui vous en a parlé. Enfin, le CGPI est parfois entouré d’experts externes qui peuvent améliorer la qualité de ses conseils.

Source chiffrée : Baromètre Cardif/TNS Sofres 2010 et 2011

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Placement : Comment trouver : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également