Placement : Comment trouver un CGP performant ?

Épargne : comment dénicher un bon CGP ? © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Faire fructifier davantage votre patrimoine ? Profiter au maximum des opportunités de marché ? Contactez un Conseiller de Gestion de Patrimoine ! Mais encore faut-il trouver la perle rare ? Ces critères de sélection qui vous permettront de choisir au mieux.

Publié le , mis à jour le

CGP, réservés aux plus riches, des services onéreux ? Des préjugés tenaces

Il persiste un préjugé selon lequel les services des CGP seraient réservés aux personnes les plus riches. L’épargnant lambda n’aurait pas accès à ces professionnels qualifiés. Les préjugés sont tenaces, car 80% des clients des CGP n’ont aucune fortune particulière. Par ailleurs, 95% des CGP proposent leurs services gratuitement aux épargnants, étant rémunérés sous formes de commissions issus des placements financiers recommandés. Bref, il serait temps de revoir ses préjugés sur le sujet.

CGP vs CGPI

CGP pour Conseiller en gestion de patrimoine. Chaque lettre compte ! Un CGP n’est pas un CGPi et vice-versa. Un CGP, pour Conseiller en Gestion de Patrimoine n’est pas un CGPi, i pour indépendant, et l’un et l’autre sont exclusifs. Que cela veut-il dire ? C’est réglementaire. Depuis 2018, avec la réglementation européenne MIF2, les activités de conseils en gestion de patrimoine sont davantage réglementées, pour le bien des clients.

CGPI : un intermédiaire qui conseille, assiste et doit dénicher les meilleurs produits financiers du marché

Le CGPI privilégie une clientèle payant des impôts ou à fort patrimoine néanmoins celui-ci effectue moins d’écrémage que le conseiller patrimoniale des banques privées réservé à une clientèle disposant d’une plus grosse fortune personnelle (+ de 200.000€). Cette intermédiaire, conseille, assiste, déniche les meilleurs produits du marché pour la construction et la transmission du capital.

Les compétences d’un CGP sont étendues !

Le CGP n’est pas seulement un courtier en assurance (COASS) ou un conseiller en investissement financier (CIF). Ses compétences lui permettent de répondre à tous les types de besoins, allant de la constitution et la développement de son patrimoine, la protection de son conjoint et de ses enfants, la préparation de sa retraite, la prévision d’achats importants, l’optimisation de sa fiscalité, la protection de ses revenus, le financement de ses études ou celles de ses enfants, le transfert de son patrimoine, la panification de la succession de son entreprise, les dons, l’augmentation de ses revenus, la protection de ses actifs...

Les principaux produits financiers recommandés par les CGP

Il est clair qu’aucun épargnant n’a besoin d’un CGP afin de placer son épargne de précaution sur le livret A ou le LDDS ! Bien que le CGP doit d’assurer que l’épargne de précaution est bien constituée, ce professionnel recommandera une stratégie sur le long terme, selon le patrimoine de son client. Sans surprise, l’Assurance-Vie reste le produit financier le plus largement distribué. C’est d’ailleurs le placement financier préféré des Français, il suffit de constater les encours.

Encours en assurance-vie

L'encours total des contrats d'assurance vie s'élève à 1.765 milliards d'euros à fin Septembre 2020.

Assurance-vie pour le mois de Septembre 2020
Total des versements effectués durant le mois
9,40 M€
Versements effectués sur les fonds euros
6,30 M€
Versements effectués sur les unités de compte
3,10 M€
Proportion des versements en unités de compte
32,97 %
Montant des prestations (rachats/dénouements)
10,20 M€
Collecte nette
-0,80 M€
(source chiffrée : FFA)


Encours sur les produits d’épargne retraite collectifs

Encours des produits d’épargne retraite collectifs à fin 2018
Produits épargne retraite
Total des encours en Milliards d’euros
Nombre d’adhérents (en milliers)Encours moyen par contrat (en €)Rentes moyennes annuelles en € servies aux bénéficiaires
PERCO
16,484 M€
2 686
6.137 €
nc
Article 39
41,530 M€
nc
na
7.102 €
Article 82
4,286 M€
203
21.113 €
1.143 €
Article 83
73,434 M€
5 408
13.578 €
2.572 €
PERE
0,791 M€
170
4.652 €
2.046 €
(source : DREES - http://www.data.drees.sante.gouv.fr)


Encours sur les produits épargne retraite individuels

Encours des produits d’épargne retraite individuels à fin 2018
Produits épargne retraite
Total des encours en Milliards d’euros
Nombre d’adhérents (en milliers)Encours moyen par contrat (en €)Rentes moyennes annuelles en € servies aux bénéficiaires
PERP
19,187 M€
2 295
8.360 €
1.294 €
Contrats Madelin
42,903 M€
1 414
30.341 €
2.015 €
Contrats Exploitants Agricoles
6,456 M€
259
24.926 €
1.102 €
Prefon, Corem, CRH, Fonpel, Carel-Mudel
26,081 M€
646
40.373 €
1.613 €
RMC (Retraite Mutualiste du Combattant
6,103 M€
57
107.070 €
1.656 €
(source : DREES - http://www.data.drees.sante.gouv.fr)

Bilan patrimonial et lettre de mission
Le conseiller effectue premièrement un bilan patrimonial d’une dizaine d’heures, trente pages qui dressent un diagnostic sur les forces et les faiblesses d’une situation familiale patrimoniale, celui-ci distingue différents environnements :

  • Juridique : situation maritale, libéralités, mise en société civile.
  • Financier : revenus/dépenses, allocation d’actifs, passifs.
  • Social : protection contre les risques de la vie.

En adéquation avec les objectifs fixés, les deux parties mettent en place une stratégie gagnante qui sera mentionnée sur une " lettre de mission" rédigée en double exemplaire.

La première consultation est généralement gratuite par la suite ses activités de conseil sont rémunérées sous forme d’honoraires. Il faut compter un tarif horaire de l’ordre de 150 €.

CGP : comment trouver la perle rare ?

Sans conteste, le bouche à oreille est le meilleur avis que l’on peut avoir. Un CGP recommandé par un client c’est un bon signe, sans être toutefois une panacée. Chaque cas étant différent. Sachez toutefois que le meilleur des CGP sait s’entourer, car il ne peut avoir la bonne réponse à toutes les problématiques. Il s’entoure alors d’experts externes qui peuvent améliorer la qualité de ses conseils.

Sur un marché dense, trouver un bon conseiller indépendant demande de votre part une enquête préalable. Profession réglementée, vous devez vérifier ses statuts, auprès de l’ORIAS. Courtier en assurances, CIF, IOBSP... Les CGP sont déclarés avec plusieurs statuts réglementaires permettant ainsi de vous orienter vers des produits financiers différents.

Son âge ? Les jeunes débutants dans ce métier sont généralement accompagnés par des profils plus seniors. Mais il faut bien débuter un jour. La moyenne d’ancienneté des CGP dans le métier est de plus de 10 années. Méfiez-vous tout de même des profils trop "commerciaux". Le CGP n’est pas un VRP, mais un conseiller patrimoniale.

Quid des plateformes de diagnostic patrimoniales des banques ? Le Crédit Agricole (), la Banque Postale (), etc. Toutes les banques ont développé un outil informatique afin d’établir un diagnostic patrimonial rapide de votre situation. Ces outils proposent des bilans patrimoniaux standardisés, comme d’autres plateformes du marché. Mais il manque l’essentiel, le conseil personnalisé ! Ce sont avant tout des outils marketing afin de vous mettre en relation avec les conseillers des banques, rien de plus. Si vous avez l’occasion, essayez ces systèmes, cela vous fera gagner du temps en rassemblant toutes vos données patrimoniales (fiscales, immobilières et financières), et par la suite, consultez un CGP, vous verrez la différence !

De nombreuses plateformes organisent des mises en relation auprès de leurs partenaires CGP. Ce qui comptera alors pour vous, ce sera le premier contact. Si le courant passe, demandez à votre CGP un premier diagnostic de votre situation patrimoniale. Mais jamais de précipitation... Le temps est source de conseils.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Placement : Comment trouver : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également