Conseiller en Gestion de Patrimoine

Conseil patrimonial et financier des CGPI : O2S et MoneyPitch, deux succès pour Harvest
21 août 2018

Alors que le monde du conseil patrimonial et financier subit de nouvelles de nouvelles réglementations de plus en plus contraignantes, l’éditeur de logiciels Harvest n’en finit plus de surfer sur les succès de ses solutions de gestion patrimoniale : O2S et MoneyPitch.

LIBÉRALYS VIE (Intencial Patrimoine)
1er juin 2018

Contrat d'assurance-vie Intencial Liberalys Vie, assuré par APICIL, distribué par INTENCIAL PATRIMOINE. Rendements bruts, puis nets (des prélèvements sociaux et des frais de gestion) des fonds en euros : EUROFLEX: 2.600% brut, soit 2.197% net (2017), APICIL EURO GARANTI: 2.200% brut, soit 1.859% net (2017)

Les Incontournables du Patrimoine, les 16 &17 mars 2018, Paris
27 février 2018

Deux journées thématiques, où se succéderont de nombreux experts (notaires, Professeurs de Droit, sociétés de gestion ou économiste) qui vous présenteront en détails les principales mesures et changements intervenus dans l’environnement économique, juridique et fiscal.

Nouvelle fiscalité 2018 : quels placements et solutions patrimoniales privilégier ?
13 janvier 2018

Didier Bujon, Directeur général d’Equance, réseau de consultants en gestion privée, partage sa vision sur les placements et solutions patrimoniales à privilégier, à la suite des nouveautés fiscales mises en place au 1er janvier 2018.

MIF2 : L'AMF met à disposition un guide pratique pour les Conseillers en Investissements Financiers (CIF)
27 octobre 2017

2018 sera une année plus que riche en changements fiscaux et réglementaires. Du côté de la réglementation, entre les PRIIPS, DAA et MIF2, difficile de s’y retrouver... L’AMF tente de voler au secours des CIF (Conseillers en Investissements Financiers) en publiant un guide d’accompagnement de mise en oeuvre. A consulter sans modération.

Conseils financiers : la mise en application de la réglementation MIF2 au 1er janvier 2018 fera voler en éclat le petit monde des CGP
7 août 2017

Les Conseillers en Gestion de Patrimoine indépendants après le 1er janvier 2018 existeront-ils encore ? Pas sûr. A ce jour, ils ne représentent que 5% de la profession du conseil en gestion de patrimoine et dès 2018, la réglementation MIF2 devrait en faire considérablement réduire le nombre.

Assurance-vie : quelle commission perçoit votre intermédiaire financier sur votre contrat ?
7 août 2017

Que vous souscriviez auprès d’une banque, d’un courtier ou d’un CGP non indépendant, votre intermédiaire financier perçoit une commission, à la souscription de votre contrat, mais également des rétrocessions sur vos encours. Détails.

Fundee, nouvel outil de gestion financière des contrats d'assurance-vie destiné aux CGPi
28 juin 2017

Premier outil d’aide à la gestion financière des contrats d’assurance-vie destiné aux Professionnels du Conseil Patrimonial et aux Groupements de CGPI, Fundee accompagne les mutations profondes du métier de CGPI en permettant de remettre le conseil au centre de la relation avec l’investisseur.

Gestion de patrimoine : les Français restent désorientés face à la diversité des sociétés financières
23 mai 2015

Entre assureurs, banques, sociétés de gestion, courtiers, cabinets de conseils, aporteurs d’affaires, conseillers clientèles et conseillers en gestion de patrimoine, il est parfois difficile de s’y retrouver. A juste titre. Les Français restent encore le plus souvent perdus face à toute cette diversité d’acteurs.

2015 : une amélioration en vue pour les professionnels du patrimoine ?
4 septembre 2014

L’environnement sera-t-il porteur en 2015 pour les Professionnels du Patrimoine ? Une enquête réalisée par MorningStar / Patrimonia.

Gestion de Patrimoine : la suppression des frais rétrocédés sur les OPCVM, un coup dur pour la profession et les épargnants
21 décembre 2013

Les conseillers en gestion de patrimoine indépendants sont en partie rémunérés via la rétrocession d’une partie des frais de gestion sur les OPCVM. L’Union Européenne souhaite mettre un terme aux rétrocessions, et milite pour la mise en place de frais d’honoraires. Plus de transparence pour les investisseurs, mais plus délicat à vendre pour les CGPi. D’un autre côté les épargnants continueront de payer les frais de gestion, un deal perdant-perdant !