Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP)

Un CGP établit des diagnostics de patrimoine (bilans patrimoniaux) et propose à ses clients des stratégies d’investissement pertinentes au regard de leurs situations, selon leurs besoins, leur profils de risques et leurs objectifs.

Annonce

💰 Meilleurs placements 2023

Quels sont les placements à privilégier en 2023 ? LEP, Livret A/LDDS pour l’épargne de précaution, et pour la suite ? Tout dépend de votre horizon de placement et de votre profil d’épargnant. Le ratio rendement/risque passé au crible. Private equity, Fonds datés, Produits structurés, SCPI... 👉 Guide des meilleurs placements 2023

CGP, une profession réglementée

Afin d’exercer la profession de Conseiller en Gestion de Patrimoine, il faut être officiellement déclaré à l’ORIAS, avec la nécessité de justifier d’une formation certifiante adéquate, d’une assurance professionnelle et de justifier d’une adhésion à une association professionnelle. Chaque année, selon ses domaines d’intervention (courtier en assurances, conseiller en investissements financiers, intermédiaires en crédits, en investissements immobiliers), le CGP devra suivre un volume horaire de formations continues obligatoires.

CGP, comment sont-ils rémunérés ?

Depuis 2018, la réglementation impose aux CGP de clairement annoncer leur mode de rémunération à leurs clients. Ainsi, si le CGP est indépendant (au sens réglementaire), il ne devra facturer que des honoraires à ses clients et ne pourra percevoir aucune commission ou rétrocessions de la part de gestionnaires. Si le CGP est non-indépendant, aucune facturation possible auprès de son client, seuls les perceptions de rétrocommissions et commissions sur les potentiels produits financiers souscrits par son client sont autorisées. Les montants perçus doivent alors être communiqués aux clients. En savoir plus sur comment sont rémunérés les CGP ?

Faut-il être fortuné pour s’adresser à un CGP ?

Non, pas du tout. Contrairement à ce que beaucoup pensent encore, l’essentiel de la clientèle des CGP sont des "gens normaux". Il faut effectivement avoir une problématique particulière, vouloir obtenir un conseil pour épargner pour sa retraite, savoir où placer au mieux un capital, optimiser sa succession, etc.

Combien coûte le services d’un CGP ?

Seuls les CGP indépendants factures des honoraires à leurs clients. Les CGP non-indépendants ne "coûtent" donc rien à leurs clients, mais sont rémunérés via des rétrocommissions et commissions versées par les gestionnaires et assureurs, partenaires, dont ils sont distributeurs.

👉 Articles

Mots-clés dans le même groupe

AFFO (Association Française du Family Office)

L’AFFO fédère les acteurs de ce métier et offre un lieu d’échanges, d’expertises et de connaissances pour renforcer les liens entre ses membres et créer (...)

CGPI

Facturation forfaitaire ou à l’heure passée Le CGP indépendant facture des honoraires à ses clients. Soit de façon forfaitaire, par exemple, 350€ TTC (...)

Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP)

CGP, une profession réglementée Afin d’exercer la profession de Conseiller en Gestion de Patrimoine, il faut être officiellement déclaré à l’ORIAS, (...)