Comment épargner en temps de crise ?

Publié le , mis à jour le

Depuis 2008, la France traverse une période très difficile sur le plan économique qui touche toutes les catégories de la population. Dans ce contexte, comment épargner ?
Comment épargner en temps de crise ?
©stock.adobe.com

Si épargner en temps de crise semble être une bonne idée sur le papier, cela peut aussi s’avérer compliqué. Quels investissements effectuer ? Comment ne pas prendre trop de risque tout en gardant un rendement intéressant ?

L’épargne de précaution

Une des premières choses à faire en temps de crise, c’est d’optimiser son épargne de précaution. Dans un contexte économique incertain, les aléas peuvent très vite coûter cher, il est donc important de pouvoir y faire face.

Pour cela, les livrets réglementés (livret a, ldd, livret jeune, etc.) vous offrent une liberté de gestion, un rendement toujours supérieur à l’inflation, mais surtout une très grande liquidité.

L’argent déposé sur un livret réglementé n’est pas bloqué, vous disposez à tout moment de la totalité de votre capital.

Le saviez-vous ? : Depuis le 1er octobre 2012 , les plafonds du livret A et du LDD ont été augmenté. Le plafond du livret A est passé à 19 125 € tandis que celui du LDD est passé à 12 000 €.

Si vos livrets réglementés sont aux plafonds, vous pouvez vous tourner vers les livrets bancaires qui offrent les mêmes avantages en terme de liquidité, mais des plafonds beaucoup plus élevés. De plus, vous pourrez profitez des nombreuses offres promotionnelles disponibles en ce moment.

L’épargne salariale

En temps de crise, faire des investissements sur le long terme peut paraître risqué. Cependant, l’épargne salariale est une des épargnes les plus rémunératrice. Par ailleurs, celle-ci présente de nombreux avantages.

Répartie sur le pee, le perco, le PERCOI et le pere, l’épargne salariale permet d’obtenir un rendement intéressant grâce à l’abondement de l’entreprise. En effet, dans la majorité des cas, l’employeur verse un pourcentage de chacun de vos versements en plus sur votre compte, qui est lui-même rémunéré.

En outre, les gains perçus sur votre épargne salariale sont exonérés d’impôt sur le revenu.

Les sommes versées sur le plan d’épargne salariale sont bloquées pour 5 ans, mais les nombreux cas de déblocages anticipés permettent des sorties en capital sans remise en cause des avantages fiscaux.

Placements à long terme : lesquels choisir ?

Même si la crise frappe l’ensemble de l’Europe, arrêter ses placements de long terme serait une erreur. assurance-vie, compte à terme (CAT), Plan épargne action (pea)... chaque placement a ses avantages et ses inconvénients.

En temps de crise, ces placements "bloqués" sont moins attractifs car leurs principaux avantages sont liés à une durée de détention fixe.

Cependant, épargner pour sa retraite, reste fondamentale et les contrats madelin, le perp ou l’assurance-vie répondent toujours efficacement à cet objectif.

Si vous optez pour ce type de placement il est important de choisir un contrat sans frais, et de regarder la composition des fonds en euros.

Pour le PEA ou tout autre placement boursier, il convient d’être très prudent. En temps de crise les marchés se retournent vite et la volatilité des cours est très importante. Miser sur des valeurs dîtes "refuges" comme l’or ou des actions "relativement stables" (Google, Apple, Total, etc.) peut-être une stratégie gagnante grâce aux dividendes.

Cependant, la bourse est par essence un investissement risqué, un placement réservé aux experts, en période de trouble.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Comment épargner en temps (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également