Epargne Retraite : Préparer sa retraite quand on est chef d’entreprise

Publié le

Retraite : Lorsque l’on est chef d’entreprise, salarié ou non, il est important de penser à sa retraite afin d’anticiper d’éventuels coups durs, tout en conservant son train de vie pour ses vieux jours...

Epargne : La retraite des chefs d’entreprise

Chef d’entreprise ne rime pas forcement avec salaires exorbitants ou parachutes dorés. Loin des élites du CAC 40, les patrons de PME ou de TPE perçoivent des salaires inférieurs aux cadres des grandes entreprises.

Sachant que les disparités sont très fortes selon les secteurs, certains chefs d’entreprise, notamment dans l’hôtellerie, gagnent autant, voire moins, que bon nombre de salariés.

Au même titre que leurs employés, les chefs d’entreprise doivent donc se préoccuper de leur retraite.

Il existe des solutions adaptées aux dirigeants des PME et TPE, pour donner un coup de pouce à leur retraite.

Retraite chef d’entreprise : Les solutions d’épargne entreprise

  • Epargne salariale :

Pour mettre en place un plan épargne retraite au sein de son entreprise, il faut pouvoir justifier de l’emploi d’au moins 1 salarié en activité (même à temps partiel).

Les chefs d’entreprises de moins de 250 salariés, ont donc la possibilité d’ouvrir un PEE et/ou un PERCO et de bénéficier des mêmes avantages que leur(s) employé(s) ainsi que des déductions sur les cotisations sociales pour l’entreprise.

  • Les retraites chapeaux :

Les retraites chapeaux sont en général réservées aux cadres dirigeants, sous la forme d’une provision calculée par rapport à un pourcentage fixe négocié (entre 10 % et 20 %) du salaire en fin de carrière.

Ce revenu supplémentaire soumis à la même fiscalité que les pensions retraites des régimes obligatoires est versé au moment de la retraite sous forme de rente viagère.

L’article 83 permet aux patrons ayant un statut de salarié de mettre en place un régime de retraite complémentaire destiné à une catégorie précise du personnel (par exemple : les cadres). Les cotisations sont intégralement déductibles du résultat imposable de la société et ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu du salarié (dans les limites et les conditions prévues par l’article 83 du code Général des Impôts).

Au moment de la retraite le salarié perçoit une rente à vie, réversible sur le conjoint et/ou assortie d’annuités garanties.

Retraites chef d’entreprise : les solutions d’épargne individuelle

  • assurance-vie :L’assurance-vie est un placement plus souple que les autres solutions retraites. Si le capital doit être bloqué au minimum 8 ans pour bénéficier d’une exonération d’impôts sur les plus-values (hors charges sociales), ce contrat permet une sortie en capital ou en rente au choix à échéance et la possibilité d’effectuer des rachats en cours de contrat. L’épargnant choisit lui même sa politique d’investissement : sécurisée sur les fonds en euros ou plus risqué sur les unités de comptes.
  • Perp
    Le plan d’épargne retraite populaire (Perp) permet d’obtenir, à partir de l’âge de la retraite, un revenu régulier supplémentaire sous forme de rente viagère. Il peut également être reversé sous forme de capital, à hauteur de 20 %.
    Les versements sont déductibles du revenu imposable, dans la limite d’un certain plafond ; en revanche, après le départ à la retraite, la rente viagère est soumise à l’impôt sur le revenu. Les cas de déblocage anticipé sont peu nombreux (expiration des droits à l’assurance-chômage, invalidité, décès).
  • Contrat Madelin :
    C’est un contrat particulier d’assurance vie qui a pour objet de permettre aux travailleurs non salariés, non agricoles, de se constituer des garanties de retraite et de prévoyance complémentaires, en bénéficiant d’avantages fiscaux importants.

A la souscription, l’épargnant détermine une cotisation minimale (indexée annuellement en fonction de l’augmentation du plafond annuel de la sécurité sociale). Cette cotisation minimale devra obligatoirement être versée chaque année pour conserver tous les avantages fiscaux du contrat Madelin. A terme, les prestations seront servies uniquement sous forme de rente.

Retraite : Ne pas mettre tous les œufs dans le même panier !

Les différentes solutions d’épargne qui s’offrent aux chefs d’entreprise, ont toutes des avantages et des inconvénients distincts. Le choix devra s’effectuer en fonction du profil personnel du chef d’entreprise (patrimoine, projets, succession...). La vente du fonds de commerce, d’un bien immobilier... peuvent suffire à combler au moins en partie les besoins au moment de la retraite. Il faut donc bien évaluer ses besoins avant de souscrire à un produit retraite.

Un contrat Madelin est très rentable mais attention de ne pas y engager la totalité de votre épargne. A défaut de pouvoir assurer votre cotisation vous y perdriez vos avantages fiscaux. Il vaut mieux l’associer à une assurance-vie par exemple.

Il est plus sur de moduler votre épargne sur différents supports, afin de profiter à la fois de rendements intéressants (mais souvent bloqués jusqu’à la retraite) et de produits plus souples permettant des sorties en capital.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne Retraite : Préparer : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)