76% des épargnants ne savent quoi faire de leur épargne constituée pendant le confinement

©stock.adobe.com
55 milliards d’euros d’épargne constituée en moins de 3 mois par les Français. L’essentiel reste sur les comptes courant ou le livret A. D’après l’étude AltaProfits, 76% des épargnants n’ont pas encore d’idée précise quant à l’usage de leur pécule.

Publié le , mis à jour le

Que faire de son épargne ?

Avec la sortie du confinement et à l’approche des congés estivaux, les Français s’interrogent : que faire de leur épargne ? Car la Covid-19 a totalement bouleversé leurs projets quand elle n’a pas carrément redessiné la carte des priorités : profiter de la vie pour certains, parer aux difficultés à venir pour les autres. Dans ce contexte, une étude Altaprofits [1], leader de l’Assurance Vie sur Internet, analyse les intentions des Français sur l’utilisation de leur épargne.

Une épargne de 55 milliards d’euros, record de versements sur le livret A et LDDS

En huit semaines de confinement, les Français ont épargné 55 milliards d’euros [2] et selon la Banque de France, ce montant pourrait même atteindre les 100 milliards d’euros d’ici la fin de l’année. Les versements effectués sur le livret A et le LDDS accumulent les records historiques. Sur les 5 premiers mois de l’année, la collecte sur le livret A et le LDDS est de +60% plus élevée que pour la même période en 2019.

Compte à vue et Livret A/LDDS, 80% sans risque

Sans surprise, une partie des résultats de l’étude d’Altaprofits est en cohérence avec les données déjà publiées pour ce qui est de l’épargne accumulée sur les comptes courants bancaires et les livrets réglementés : 44 % ont choisi de garder cet argent sur un compte courant contre 36 % sur des livrets réglementés (livret A, LDDS) et ils l’ont fait à hauteur de 20 % sur de l’épargne rémunérée (10% en assurance vie et 10% en bourse).

Assurance-vie permettant de placer à 100% sur le fonds euros

Assurance-vie permettant de placer à 100% sur le fonds euros
Contrats assurance-vie permettant d’investir à 100% sur fonds euros © FranceTransactions.com

«  Au vu des résultats de notre enquête, nous pouvons qualifier l’épargne réalisée par les Français pendant le confinement d’épargne contrainte. Il apparaît que la majorité d’entre eux s’est contenté de laisser l’argent qu’elle n’a pu dépenser sur son compte courant. Facilité et liquidité immédiate ont prévalu pendant le confinement. Mais il y a aussi une autre lecture possible de ces résultats. Les banques étant fermées durant cette période, les Français n’ont pu se rendre dans leurs agences pour placer leur argent et n’ont eu d’autre choix que de laisser leurs économies là où elles étaient voire de basculer des liquidités de comptes bancaires en ligne vers des livrets réglementés. Cette épargne de précaution rassure mais ne rapporte rien et ne contribue pas à la relance économique. », explique Stellane Cohen, Directrice Générale d’Altaprofits.

Cependant, l’étude Altaprofits révèle que si 24% des Français ont épargné pendant cette période, seuls 24% d’entre eux savent à quoi ils destinent leur capital.

Pour 58% des épargnants, une épargne destinée aux loisirs, aux vacances...

Et c’est l’envie de rattraper le temps perdu et de profiter de la vie qui prime chez les Français qui ont épargné : 58% d’entre eux déclarent qu’ils vont consacrer leur épargne aux loisirs, aux vacances, à la consommation…..

42% des épargnants vont placer cet argent sur le long terme

42% qui déclarent qu’ils vont placer leur argent sur des placements à long terme.
«  L’assurance vie en ligne proposée depuis 20 ans par Altaprofits peut être une véritable alternative à l’épargne de précaution. Nos solutions sont disponibles sur Internet sans frais d’entrée avec une offre financière riche et diversifiée répondant à chaque profil d’investisseur. Un conseiller prend le temps de tout expliquer aux épargnants sur l’assurance vie avec la possibilité de souscrire et de gérer leur placement de chez eux, en quelques clics, aussi simplement que s’ils réalisaient un virement. En plus, le choix des unités de compte permet d’optimiser son rendement tout en donnant un sens à son épargne. », conclut Stellane Cohen, Directrice Générale d’Altaprofits.

Sélection de contrats d'assurance-vie distribués par ALTAPROFITS
Assurance-Vie
(contrats)
Rendements
fonds euros(*)
Frais sur versement
/
fonds euros
Frais de gestion
/
Fonds euros
Dépôt minimum à
l'ouverture du contrat
ALTAPROFITS PEANC0.00 %-300,00 €
ALTAPROFITS VIEEUROSSIMA: de 1,20% à 1,70 % avec le bonus de rendement soumis à conditions.
NETISSIMA: 1,20%
0.00 %EUROSSIMA: 0.600%
NETISSIMA: 0.750%
300,00 €
DIGITAL VIESURAVENIR OPPORTUNITES: 2,40%
SURAVENIR RENDEMENT: 1,60%
0.00 %SURAVENIR OPPORTUNITES: 0.600%
SURAVENIR RENDEMENT: 0.600%
100,00 €
GENERALI ESPACE LUX VIEFONDS GENERAL: 2,50%0.00 %FONDS GENERAL: 0.700%50 000,00 €
ALTAPROFITS TITRES@VIESWISSLIFE: de 1,20% à 2,90 % avec le bonus de rendement soumis à conditions.0.00 %SWISSLIFE: 0.600%1 000,00 €

(1) : Dernier rendement publié, net des frais de gestion du contrat sur le fonds en euros, bruts des prélèvements sociaux.

PER assurés par
PER Dépôt minimum à
l'ouverture du contrat
Dernier rendement fonds euros (1) Frais sur versement
fonds euros
Frais de gestion
fonds euros
Frais de gestion
UC
Nombre
d'unité de
compte
TITRES@PER100,00 €FONDS EUROS SWISSLIFE 1,20%
0.00 %0.650 %0.840 %575

(1) : Dernier rendement publié.


[1Enquête réalisée du 8 au 10 juin 2020, auprès d’un échantillon de 2000 personnes représentatives de la population française âgées de 25 à 64 ans.

[2Etude OFCE sur l’évolution au 20 avril 2020 de l’impact économique de la pandémie de Covid-19 et des mesures de confinement en France.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article 76% des épargnants ne savent : Publiez un commentaire ou posez votre question...

1 commentaire

  • C’est normal... Que pouvions-nous faire de notre argent pendant le confinement ? Rien ! Le seul plaisir était de consommer local...Rassurez-vous, les français qui épargnaient avant le confinement continueront d’épargner et les autres continueront à "profiter de la vie". Il y a juste eu un temps d’arrêt, où (presque) tout c’était arrêté. Espérons juste que les français comprennent que l’argent qui dors sur un compte courant ne sert à rien et qu’il est important, soit de le placer sur des comptes qui rapportent (voir votre site), soit de le dépenser et faire vivre notre modèle économique qui reste basé sur la consommation. Rappelons juste que si les français ne "profitent pas" de la vie pendant l’été, en septembre, beaucoup perdront leur emploi (en déplaise aux "décroissanteurs").

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également