Assurance-vie : avis de tempête sur vos unités de compte ?

Krach boursier, que faire des unités de compte ?©FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Le CAC40 a perdu -11.94% en une seule semaine entre le 24 et le 28 février 2020. Une chute du même acabit qu’au plus fort de la crise financière de 2008. L’on vous a incité à investir sur des unités de compte afin d’aller chercher du rendement, et bilan, vos placements sont déjà en pertes relatives ? Vous avez cédé trop vite au potentiel de rendement des unités de compte ? Votre quête de rendement pour compenser la baisse de performance de vos fonds euros tourne au cauchemar ? Les mouvements erratiques des marchés boursiers vous donnent des sueurs froides ? Comment investir un peu plus sereinement et efficacement ?

Publié le , mis à jour le

Un nouveau vent de panique...

Vente de panique sur les indices boursiers

Si l’événement déclencheur de cette nouvelle chute des marchés financiers n’était pas prévisible, le coronavirus, la chute des places boursières était attendue depuis quelques mois. La violence de la baisse est toujours marquante, tout comme l’a été la hausse en 2019, irrationnelle. Les excès sont dans les deux sens. Ainsi, après une hausse exceptionnelle sur 2019, les indices boursiers ont plongé, pas moins de -11.94% pour l’indice CAC 40 en une seule semaine, du 24 au 28 février 2020. Certains y voient l’opportunité d’investir de nouveau, afin de profiter des soldes. D’autres attendent, au-delà de cette première correction, le véritable krach boursier (-30% de baisse). Mais personne ne peut évidemment prédire l’avenir.

Ne pas tenter de lire dans le marc de café...

Cette vague de baisse des indices boursiers est amorcée, mais personne n’en connaît l’issue. Va-t-elle durer ? Ou le retournement va-t-il s’accomplir dès la semaine suivante ? Toujours est-il que ce signal peut être mis à profit par les épargnants pour sécuriser les plus-values latentes accumulées en 2019. Le mot d’ordre est de ne pas faire de pari, ni haussier ni baissier.

Agir pendant qu’il est encore temps ?

Le marché peut paniquer, mais pas vous. Nombre de conseillers en gestion de patrimoine recommandent de ne surtout pas paniquer, car les épargnants sont le plus souvent investis à long terme sur l’assurance-vie. Il faut tout de même remarquer que ce ne sera pas lorsque vos unités de compte afficheront une moins-value latente de -30% qu’il faudra venir vous conseiller d’arbitrer. Si vous avez accumuler des plus-values latentes, il serait pertinent d’en réaliser une partie afin d’arbitrer pour placer sur des supports peu exposés aux places boursières.

Sécuriser vos plus-values latentes vers des SCPI ou fonds euros

Il convient donc d’effectuer des arbitrages pour diriger votre sur des unités de compte moins risquées, comme les supports immobiliers, à l’instar des SCPI (cf meilleures SCPI 2020 éligibles en assurance-vie), ou le fonds euros, le temps que cette tempête passe. Les SCPI, via l’assurance-vie, ne sont pas des placements sans risque, mais permettent de bénéficier d’un ratio rendement/risque attractif. En cas de retournement du marché de l’immobilier, vous pourrez arbitrer ces SCPI en moins de 3 jours, contrairement aux détenteurs de parts en direct. Donc le risque est vraiment mesuré.

Si vos unités de compte n’affichent pas de produits latents, soit votre allocation n’était pas adaptée en début d’année, soit vous n’avez tout simplement pas changé d’allocations depuis trop longtemps. Et après la hausse de 2019, c’est mauvais signe. Afin de vous préserver de potentielles baisses plus importantes dans les semaines à venir, il convient de vous poser la question si vous n’avez pas intérêt à effectuer un arbitrage. Vous devez toujours respecter votre profil d’investisseur et votre niveau maximal d’exposition aux risques de marchés.

Gestion profilée, pour laisser faire les pros

Vous n’avez pas le temps de suivre les informations financières ou vous n’en avez pas l’envie ? Ces mouvements erratiques de hausses et de corrections vous insupportent ? Optez donc pour la gestion profilée. Désormais accessible pour de faibles encours sur un contrat, la gestion profilée, ou gestion pilotée, ou encore mandat de gestion, permet de ne plus vous soucier de votre allocation d’actifs. Votre profil d’investisseur est constamment respecté, vous assurant ainsi de ne jamais prendre plus de risques que vous ne le souhaitez.
En 2019, avec le comportement très fortement haussier des marchés financiers, les rendements publiés des différentes gestions profilées sont alléchants. Mais attention, il vous faut également accepter les années de baisse. Ainsi, pour comparer les performances des gestions profilées en assurance-vie, il convient de tenir compte des années 2018 (forte baisse) et 2019 (forte hausse).

Gérer seul reste possible, toujours investir sur des placements à risques avec des garde-fous

La puissance sans la maîtrise n’est rien. Ainsi, avoir des espérances de gains importants sans savoir exactement combien l’on peut perdre, cela n’est pas rationnel. Une fois donc le niveau de pertes acceptables fixé, passons à l’investissement. Votre contrat, s’il n’est pas complément hors d’âge, propose des options de gestions. Charge à vous de les activer et de les utiliser avec pertinence.

  • options de gestion : limitation des pertes ou stop-loss. Accepter de perdre 15% de son capital doit être impérativement gérer en automatique dans votre contrat d’assurance-vie via l’option stop-loss. Si votre contrat ne propose pas cette option, changez de contrat, ou n’investissez pas sur des supports à risques sur celui-là. On ne fait pas la cuisine avec des jouets de dînette ou le mauvais ouvrier est toujours mal équipé, l’adage que vous préférez...
  • sécurisation des plus-values : c’est automatique avec une option de gestion ! Vous pouvez ainsi partir en vacances pendant plusieurs semaines sans avoir à scruter vos unités de compte. Votre contrat d’assurance-vie doit proposer cette option si vous souhaitez investir en unités de compte sereinement.

Mon contrat est ancien et ne possède d’options de gestion de ce type ?

Trop souvent entendu... Cet argument indiquant que l’on n’a pas le choix... Vous l’avez ! Souscrivez un contrat d’assurance-vie récent et concurrentiel, et n’investissez plus sur ce contrat d’un autre âge ! Bourré de frais, mal équipé, ces vieux contrats n’ont aucun avantage. Chaque année effectuez un rachat partiel dans la limite de l’abattement sur vos plus-values et versez le capital sur un nouveau contrat. Vous serez largement gagnant.

Faut-il suivre la variation des valeurs liquidatives de mes contrats ?

Pourquoi faire ? Vous souhaitez faire du trading ? Avec une autre option de gestion, la sécurisation des plus-values, vous fixez un seuil au-delà duquel vos parts en unités de compte sont automatiquement cédées pour aller capitalisation vos plus-values sur le fonds euros désigné de votre contrat.

Limitation des pertes, une option de gestion essentielle

Sélection de contrats proposant l'option de gestion Limitation des pertes (stop loss)
Assurances-Vie Dernier rendement fonds eurosFrais sur versements Frais arbitrages
FORTUNEO (Fortuneo Vie)

Fortuneo Vie

SURAVENIR OPPORTUNITES : 2,40 % (2019)
SURAVENIR RENDEMENT : 1,60 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
MES-PLACEMENTS (MesPlacementsVie)

Mes Placements Vie

EUROSSIMA : 1,20 % (2019)
NETISSIMA : 1,20 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.Tous les arbitrages sont gratuits, sans limitation.
BFORBANK (BforBank Vie)

BforBank Vie

EURO ALLOCATION LONG TERME 2 : 2,40 % (2019)
DOLCEA VIE : 1,65 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
MES-PLACEMENTS (Mes Placements Liberte)

Mes Placements Liberte

ACTIF GENERAL SPIRICA FG 0.7 : 1,50 % (2019)
EURO ALLOCATION LONG TERME : 2,40 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.Arbitrages en ligne gratuits. 2 arbitrages par courrier offerts, puis 15 euros par arbitrage
ASSURANCEVIE.COM (Puissance Avenir)

Puissance Avenir

SURAVENIR RENDEMENT : 1,60 % (2019)
SURAVENIR OPPORTUNITES : 2,40 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
ALTAPROFITS (Digital Vie)

Digital Vie

SURAVENIR OPPORTUNITES : 2,40 % (2019)
SURAVENIR RENDEMENT : 1,60 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
VERSION ABSOLUE (UAF LIFE PATRIMOINE)

Version Absolue

SPIRICA (FG 1%) : 1,70 % (2017)
EURO ALLOCATION LONG TERME 2 : 2,40 % (2019)
NEOEURO GARANTI 2 : 2,82 % (2019)
4.75 % (maximum) 1 arbitrage offert par Année civile
0,80 % du montant arbitré
minimum de facturation de 50,00 €
GARANCE (Garance Epargne)

Garance Epargne

ACTIF GENERAL GARANCE : 3,00 % (2019)
3.00 % (maximum) 1 arbitrage offert par Année civile
0,50 % du montant arbitré
minimum de facturation de 5,00 €
1 arbitrage offert par an
Tableau présenté trié sur le nom de la compagnie (nom du contrat d'assurance-vie). Vous pouvez trier ce tableau selon vos propres critères en cliquant sur le titre de la colonne souhaitée.
Votre contrat d'assurance-vie propose également l'option Limitation des pertes (stop loss) et ne figure pas dans cette sélection ? Merci de nous indiquer le nom de votre contrat, accompagné de la désignation exacte de l'option, afin de nous permettre de procéder à son référencement.

Valeurs refuges ? Non !

Matières premières, marchés émergents, OR, les valeurs refuges, c’est une vue de l’esprit, mais aucune ne permet de garantir le capital. En cas de tempête, le seul véritable refuge, c’est le fonds euros, ou l’OR physique, mais certainement pas les produits financiers sur l’or ou l’argent. Scrutez les cours, vous comprendrez.

Sécurisation automatique des plus-values, pour partir en vacances sereinement

Sélection de contrats proposant l'option de gestion Sécurisation des plus-values
Assurances-Vie Dernier rendement fonds eurosFrais sur versements Frais arbitrages
FORTUNEO (Fortuneo Vie)

Fortuneo Vie

SURAVENIR OPPORTUNITES : 2,40 % (2019)
SURAVENIR RENDEMENT : 1,60 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
BOURSORAMA (Boursorama vie)

Boursorama vie

EUROSSIMA FG 75 : 1,15 % (2019)
EURO EXCLUSIF : 1,55 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
MES-PLACEMENTS (MesPlacementsVie)

Mes Placements Vie

EUROSSIMA : 1,20 % (2019)
NETISSIMA : 1,20 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.Tous les arbitrages sont gratuits, sans limitation.
MONFINANCIER (MonFinancier Vie)

MonFinancier Vie

EUROSSIMA : 1,20 % (2019)
NETISSIMA : 1,20 % (2019)
0.00 % 1 arbitrage offert par An
15,00 € par arbitrage effectué
BFORBANK (BforBank Vie)

BforBank Vie

EURO ALLOCATION LONG TERME 2 : 2,40 % (2019)
DOLCEA VIE : 1,65 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
MES-PLACEMENTS (Mes Placements Liberte)

Mes Placements Liberte

ACTIF GENERAL SPIRICA FG 0.7 : 1,50 % (2019)
EURO ALLOCATION LONG TERME : 2,40 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.Arbitrages en ligne gratuits. 2 arbitrages par courrier offerts, puis 15 euros par arbitrage
ASSURANCEVIE.COM (Puissance Avenir)

Puissance Avenir

SURAVENIR RENDEMENT : 1,60 % (2019)
SURAVENIR OPPORTUNITES : 2,40 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
LINXEA (LinXea ZEN)

LinXea ZEN

APICIL EURO GARANTI FG 060 : 1,25 % (2019)
EUROFLEX : 1,70 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
ASSURANCEVIE.COM (Evolution Vie)

Evolution Vie

AVIVA ACTIF GARANTI : 1,76 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
ALTAPROFITS (Digital Vie)

Digital Vie

SURAVENIR OPPORTUNITES : 2,40 % (2019)
SURAVENIR RENDEMENT : 1,60 % (2019)
0.00 % Arbitrages gratuits, sans restriction.
VERSION ABSOLUE (UAF LIFE PATRIMOINE)

Version Absolue

SPIRICA (FG 1%) : 1,70 % (2017)
EURO ALLOCATION LONG TERME 2 : 2,40 % (2019)
NEOEURO GARANTI 2 : 2,82 % (2019)
4.75 % (maximum) 1 arbitrage offert par Année civile
0,80 % du montant arbitré
minimum de facturation de 50,00 €
GARANCE (Garance Epargne)

Garance Epargne

ACTIF GENERAL GARANCE : 3,00 % (2019)
3.00 % (maximum) 1 arbitrage offert par Année civile
0,50 % du montant arbitré
minimum de facturation de 5,00 €
1 arbitrage offert par an
Tableau présenté trié sur le nom de la compagnie (nom du contrat d'assurance-vie). Vous pouvez trier ce tableau selon vos propres critères en cliquant sur le titre de la colonne souhaitée.
Votre contrat d'assurance-vie propose également l'option Sécurisation des plus-values et ne figure pas dans cette sélection ? Merci de nous indiquer le nom de votre contrat, accompagné de la désignation exacte de l'option, afin de nous permettre de procéder à son référencement.

Toujours suivre la tendance

Dans ce contexte, vos unités de compte sont en pertes, et vous vous demandez que faire ? Le mieux est d’investir quand les marchés grimpent, et non quand ils sont orientés à la baisse. Faut-il réaliser ses pertes afin de ne pas en subir de plus grandes ? Seul vous, avez la réponse, tout dépend de votre horizon d’investissement.

Investir sur des unités de compte est pourtant logique

Tout d’abord, aucun regret à avoir. L’assurance-vie étant un placement long terme, investir une partie raisonnable de son capital sur les unités de compte est rationnel. Ce qui l’est moins est de le faire sans précaution... Avant d’investir sur des unités de compte, il faut savoir combien l’on est prêt à perdre. Ceux qui répondent le moins possible, ne donne pas de réponse, et ne devraient pas investir sur de tels supports à risques. Une bonne réponse attendue est de l’ordre de 15% du capital investi. Au-delà, cela n’a pas de sens, autant jouer en bourse directement, et moins que 15%, c’est se préparer à prendre ses pertes rapidement.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : avis de (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également