SCPI : Les meilleures SCPI sans frais de souscription (0% frais d’entrée)

Meilleures SCPI sans frais de souscription (0% frais d’entrée) © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Les frais de souscription sur les parts de SCPI sont élevés et découragent de nombreux épargnants. De nouvelles SCPI, lancées récemment, proposent désormais des frais de souscription à 0%. En contrepartie les frais de gestion internes sont plus élevés. Logique.

Publié le , mis à jour le

SCPI sans frais de souscription

Les SPCI sont des placements existant depuis près de 50 ans. Redécouverts depuis une dizaine d’années, suite à la chute des taux d’intérêts, les SCPI sont actuellement les placements présentant le ratio rendement/risque parmi les plus attractifs du marché. Comme pour tout investissement dans l’immobilier, les frais ont toujours été élevés, de l’ordre de 10%. Depuis quelques années, avec le fort succès de la collecte pour la pierre papier, la concurrence entre les gestionnaires fait rage. Pour le plus grand bénéfice des épargnants, les frais de souscription ne cessent de baisser au fil des lancements des SCPI.

Des premières SCPI sans frais de souscription...

Au point, où certaines SCPI sont désormais lancées sans frais de souscription. Elles sont encore rares, mais devraient séduire et encourager les gestionnaires à suivre cette tendance. Le revers de la médaille est évidemment que les frais de gestion internes à la SCPI sont plus élevées. Il faut bien que la société de gestion puisse vivre.

SCPI, derniers rendements publiés
SCPI Nature SCPI Gestionnaire SCPI Souscription Frais de souscription (1) Frais de gestion (2) Taux DVM (*)
2019
Variation prix
de la part
en 2019
Rendement total (*)
2019
Avis épargnants (**) Eligibilité Assurance-Vie
IROKO ZENSCPI A CAPITAL VARIABLE
(CLASSIQUE DIVERSIFIEE)
IROKOOuverte0.000 %14.40 %NCNC0,00%
3.97/5
(1 avis)
NEOSCPI A CAPITAL VARIABLE
(CLASSIQUE DIVERSIFIEE)
NOVAXIA INVESTISSEMENTOuverte0.000 %18.00 %7.260 % 0,00%7,26%
3.57/5
(7 avis)
(1) : Frais de souscription inclus dans le prix d'une part.(1) : Frais de gestion interne au fonds. Ne concerne pas les frais de gestion des contrats d'assurance-vie par exemple. (*) : Performances brutes de frais de gestion (selon leur mode de détention, des frais supplémentaires pouvant être appliqués dans le cadre de détention en unités de compte via des contrats d'assurance-vie, brutes de fiscalité et bruts des prélevements sociaux, pour des titres en détention via un compte-titres (en nominatif pur ou via un compte-titres personnel). Informations fournies à titre indicatif uniquement.
(**) : Avis des lecteurs du Guide épargne. N'indique en rien la qualité intrinséque de chaque support. Purement indicatif, cf politique de collecte des avis des lecteurs.

Liste non exhaustive des offres de marché. Informations publiées à titre indicatif uniquement.


Tableau interactif ! Ce tableau ci-dessous est triable selon vos critères ! Vous pouvez classer cette liste selon vos attentes en cliquant sur le titre de chacune des colonnes ! Pour un tri multiple, utilisez la touche MAJ (shift) et cliquez sur tous les titres des colonnes choisies. Pour inverser l'ordre d'un tri (croissant/décroissant) cliquez une nouvelle fois sur le titre de la colonne de tri.

Sans frais de souscription, mais avec des frais de gestion élevés...

Pas de miracle. Il faut bien que la société de gestion puisse vivre. En l’absence de frais de souscription, le gestionnaire viendra se rémunérer sur les revenus de la SCPI. Les frais de gestion seront alors, dans ce cas, sensiblement supérieurs à la moyenne du marché. À l’épargnant de savoir ce qu’il préfère. Payer puis voir, ou ne pas payer, mais gagner potentiellement moins. Pour le moment, nous n’avons pas suffisamment de recul pour déterminer la meilleure solution.

Les performances passées ne préjugent en rien des performances à venir. L’investissement sur les SCPI est un placement à risque de perte en capital.
Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n'êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n'ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.
Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n'êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n'ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article SCPI : Les meilleures SCPI : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également