Epargne salariale : Percevoir ou placer ses primes ?

Publié le , mis à jour le

Epargne salariale : Vous avez ou allez recevoir très bientôt vos avis de participation et d’intéressement. vous aurez alors 15 jours pour formuler votre choix : percevoir ou épargner ces sommes sur votre PEE

Epargne salariale : que faire de ses primes ?

Les avis de participation et d’intéressement sont envoyés aux salariés concernés à partir du mois d’avril, jusqu’à fin juillet au plus tard. A la réception de cet avis vous avez le choix entre : toucher ces primes ou les conserver sur votre plan d’épargne entreprise ou Perco. Mais faites vite vous n’avez que 15 jours pour vous décider !

Si vous dépassez ce délai, la prime d’intéressement vous sera automatiquement versée et donc augmentera votre revenu et donc votre imposition.

Au contraire, la prime de participation sera automatiquement versée sur votre support d’épargne ( 50% sur le Perco si l’entreprise en possède un) et donc bloquée jusqu’au terme du contrat soit jusqu’à la retraite pour le Perco, alors que peut être en auriez vous eu besoin pour finaliser un projet.

Il est donc primordiale de prendre la bonne décision et de ce poser les bonnes questions concernant vos primes liées à l’épargne salariale.

Primes/épargne salariale : la fiscalité

  • Sortie : Si vous décidez de percevoir vos primes, celles ci sont considérées comme des revenus. Donc au moment de déclarer vos impôts, il faudra en informer le fisc. Attention en augmentant la somme de revenus à déclarer, toucher vos primes peut vous faire passer à la tranche d’imposition supérieure et remettre en cause des minimas sociaux dont vous bénéficiez.
  • Blocage : le blocage des primes est fiscalement intéressant puisqu’il permet une exonération d’impôts ( hors prélèvement sociaux) sur les revenus générés par l’épargne salariale. Par contre il faut accepter un blocage durant 5 ans et jusqu’à la retraite concernant le Perco (hors conditions de déblocage anticipé).

Epargne salariale : l’abondement

L’abondement est un sujet primordial à aborder avant de faire votre choix.

En effet chaque entreprise est libre de choisir si elle abonde ou non l’épargne placée sur le PEE et/ou le Perco de ses salariés. Aussi bien en termes de choix de produits (intéressement, participation ou versements volontaires) qu’en termes de pourcentages d’abondement.

Pour cela référez-vous à la grille d’abondement de votre entreprise, qui doit être à votre disposition. C’est un dispositif légal.

Si l’abondement est important sur les primes d’intéressement et ou de participation, il peut être intéressant de les conserver sur votre support d’épargne salariale.

Dans le cas contraire cela ne vaut peut être pas le coup de les laisser dormir sur un Perco jusqu’à votre retraite si ça n’est pas dans vos objectifs patrimoniaux.

Epargne salariale : diversifiez vos placements

Vous pouvez choisir de percevoir vos primes afin de les placer sur un autre support d’épargne afin de sécuriser votre capital ou à l’inverse booster votre épargne. Pour faire le bon choix n’hésitez pas à comparer les différents produits commercialisés par les banques, vous avez l’embarras du choix : assurance-vie, livret épargne, livret A, LDD, FCP, PEA, investissement locatif...

L’épargne salariale dépend des placements boursiers réalisés par votre entreprise. Peut-être préférerez-vous surtout si vous approchez de la retraite , sécuriser votre capital. La possibilité de percevoir les primes de participation et d’intéressement est un bonne opportunité pour le faire en les plaçant sur des supports épargne sans risque pour le capital.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne salariale : Percevoir : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)