Fonds en euros dynamiques : performances 2018 de nouveau décevantes, l’année de trop pour les épargnants ?

Publié le

Les fonds euros dynamiques ne tiennent pas vraiment leurs promesses. Ils devraient être bien plus performants que cela lors des années boursières fastes, comme en 2017, afin de pouvoir s’effondrer logiquement les mauvaises années, comme en 2018. Après un coup de semonce en 2014, une année noire pour les fonds euros dynamiques, l’année 2018 montre une nouvelle fois, qu’une seule baisse des marchés sur la fin d’année permet d’anéantir une année entière de placement. La coupe est pleine pour nombre d’épargnants.
Fonds en euros dynamiques : performances 2018 de nouveau décevantes, l'année de trop pour les épargnants ?
©stock.adobe.com

Prendre des risques pour aller chercher du rendement ?

C’est devenu la phrase clé des distributeurs de produits financiers : "il faut accepter de prendre des risques pour aller chercher du rendement". C’est certain, sur le très long terme, avec la perception de dividendes sur les indices boursiers. Mais là, dans le cadre d’un fonds euros ? Après deux années noires sur quatre, le bilan n’est-il pas déjà négatif ?

2018, le même scénario qu’en 2014 ?

Tout allait bien, et puis, rien ne va plus. Ce scénario de mise en sécurité des avoirs s’est déroulé en octobre dernier, alors que le CAC 40 chutait jour après jour. Sur la fin 2014, l’indice parisien s’est bien repris, avec une hausse soutenue, mais c’était déjà trop tard, le portefeuille avait été vendu à pertes.

En 2018, tout ne s’est pas déroulé comme en 2014. En effet, la tendance était baissière dès la fin d’été, et la baisse n’a cessé de s’amplifier. Si au final, le résultat est le même, les premiers rendements négatifs sur des fonds euros ont été publiés en 2018. Les frais de gestion pouvant venir amoindrir maintenant le capital investi. Le capital garanti sur le fonds euros étant celui net des frais de gestion.

Fonds euros dynamiques
Fonds euros (Assureur) Rendement 2018 net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux (1) Rendement 2018 net des frais de gestion, net des prélèvements sociaux (2)Performance sur 3 ans (3)Contrats
EURO CONVICTION
(AEP)
0.510 %0,42 % NS NORTIA (Panthea)
NORTIA
Nortia Panthea
EURO CONVICTION 2
(AEP)
-2.000 %-2,00 % 0,00 % -
EURO EVOLUTION 2.1
(CNP ASSURANCES)
-0.230 %-0,23 % 0,00 % -
EUROSELECTION
(SPIRICA)
0.000 %0,00 % NS -
NEOEURO GARANTI 2
(SPIRICA)
0.350 %0,29 % NS NETLIFE (UAF LIFE PATRIMOINE)
UAF LIFE PATRIMOINE
NetLife
VERSION ABSOLUE (UAF LIFE PATRIMOINE)
UAF LIFE PATRIMOINE
Version Absolue
SECURITE FLEX EURO
(SURAVENIR)
0.000 %0,00 % NS PRIMONIAL (Serenipierre)
PRIMONIAL
Serenipierre
SECURITE TARGET EURO
(ORADEA VIE)
0.000 %0,00 % NS PRIMONIAL (Target +)
PRIMONIAL
Primonial Target +
(1) : Rendement 2018 du fonds en euros, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux, tel que publié par l'assureur.
(2) : Rendement 2018 du fonds en euros, net des frais de gestion et net des prélèvements sociaux.
(3) : Performance cumulée sur les trois dernières années des rendements du fonds en euros, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux.

Fonds euros 2018 : les fonds euros immobiliers font mieux que les autres

Un bémol tout de même, les fonds euros immobiliers sont tous soumis à des conditions de versement, imposant d’investir en unités de compte. Les épargnants les moins enclins à s’exposer aux risques de marchés pourront opter pour des SCPI, OPCI ou encore SCI. Le risque n’est pas nul, mais reste dans ce cas, limité.

Moyenne des rendements par type de fonds euros
Type de Fonds Euros Nombre de Fonds Euros considérés Moyenne des rendements 2018 (1) Moyenne des rendements 2018 nets (2)Moyenne des performances cumulées sur 3 ans (3)
Fonds euros classiques1021,84%1,53 % 5,81%
Fonds euros dynamiques7-0,20%-0,20 % 4,26%
Fonds euros immobiliers62,50%2,07 % 8,20%
Fonds euros à risques30,78%0,65 % 2,37 %
Les moyennes sont calculés sur la base des fonds euros référencés sur notre guide. Pour chaque fonds euros, sa performance est comptabilisée une seule fois, quelquesoit son nombre d'utilisation globale dans tous les contrats du marché. Ce dernier ne reprend pas l'intégralité des offres du marché.
(1) : Rendement 2018 du fonds en euros, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux, tel que publié par l'assureur.
(2) : Rendement 2018 du fonds en euros, net des frais de gestion et net des prélèvements sociaux.
(3) : Performance cumulée (non capitalisée) sur les trois dernières années des rendements du fonds en euros, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux.

Le conseil pour les épargnants : jouez comme toujours la carte de la prudence. Ne placez pas tout votre capital sur un seul type de fonds euros, le mieux est encore d’effectuer une répartition de 60% sur un fonds euros classique performant, 20% sur un fonds euros immobilier et 20% sur un fonds euros dynamique.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fonds en euros dynamiques (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également