Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Où placer en 2023 ? Quels placements choisir en 2023 ?

L’année 2023 connaît des taux d’intérêts en forte hausse, avec une inflation toujours élevée. Quels placements choisir en 2023 ? Tour d’horizon des placements 2023.

Guide Placements 2023 ©FranceTransactions.com/Stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le
Annonce

EURO+, 100% fonds euros, sans risque, visez 5% en 2024

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans avoir recours au moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Sans frais sur les versements, sans contrainte de versement sur les unités de compte, 0.60% de frais de gestion, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant un des meilleurs plans épargne sans risque sur 2024. Son objectif de rendement pour 2024 devrait s’approcher des 5 % (non garanti, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux et fiscaux). Le portefeuille obligataire du fonds EURO+ affichait un rendement actuariel de 5.56% à fin 2023.


L’année 2022 aura amené son lot de mauvaises surprises : guerre en Europe, hyperinflation mondiale, violente remontée des taux d’intérêts, crise de l’énergie. C’est déjà beaucoup trop. Et pour 2023 ?

 Que peut nous réserver 2023 ?

Ce que l’on sait désormais depuis la crise sanitaire, c’est que les prévisions tombent souvent à côté de la plaque. Ces dernières années nous ont réservé leur lot de surprises. Donc autant faire avec ce que l’on a, et surtout rester flexible, ne pas avoir de convictions absolues. Ce que l’on sait :

  • inflation : l’inflation devrait accélérer moins vite en 2023 (cela ne veut pas dire pour autant que les prix ne vont plus augmenter, ils augmenteront moins vite, rappel : une baisse de l’inflation veut dire que les prix augmentent moins rapidement, mais ils augmentent toujours),
  • Taux d’intérêt : la hausse des taux d’intérêt n’est pas terminée, il resterait pas moins de 40% du chemin à effectuer au niveau des Taux de la BCE. Les taux des emprunts d’Etat (OAT), le taux des crédits immobiliers ainsi que ceux de l’épargne vont donc continuer de grimper.
  • Récession ou pas ? : qu’elle soit effective ou pas, cela n’intéresse que les journalistes. Ce qui compte est qu’une baisse de l’activité économique globale semble rationnelle. Les consommateurs ont déjà réduit et vont continuer de réduire leurs achats avec ces hausses de prix. Les bénéfices des entreprises vont diminuer et les dividendes distribués devraient baisser. Le rendement moyen des dividendes attendus sur le marché actions est de 4% sur les 5 prochaines années versus 5% auparavant.
  • Immobilier : le marché de l’immobilier résidentiel est en baisse en 2023 ! Pas encore de beaucoup, mais le retournement du marché de l’immobilier est effectif. La baisse n’est que de 1% par mois, ce qui valide l’hypothèse d’une baisse de l’ordre de 10% des prix des logements en 2023. L’immobilier d’entreprise de son côté ne semble pas encore être impacté par le contexte économique actuel.
  • Réforme des retraites : l’âge légal de départ en retraite passe à 64 ans à compter de 2030 (cf ce qui change avec la réforme des retraites 2023). Toutes les personnes nées à partir du second semestre 1961 sont impactées.
  • Arnaques : chose certaine les arnaques aux faux placements vont continuer de se multiplier en 2023. Tout y passe, des panneaux solaires, aux parkings éco-responsables, aux faux livrets épargne, aux investissements dans l’hydrogène, aux actions dont il faut profiter avant de fortes hausses, aux investissements sur les cryptos, le métavers, rien n’est trop beau aux yeux des épargnants avides de gains rapides. Deux dénominateurs communs : la pression pour souscrire rapidement, et l’envoi d’argent à l’étranger, synonyme d’aucun recours réel pour l’épargnant.

Compte tenu de toutes ces "bonnes" nouvelles (sic), quels seront les placements à privilégier en 2023 ?

2023
Type d'actifPlacements 2023Niveaux de risques 2023 (1)Espérance de rendements 2023 (2)Préférences pour 2023 (3)Commentaires
EPARGNE REGLEMENTEELIVRET A
A privilégier fortement
Le taux du livret A restera stable à 3% net jusqu'au 1er février 2025. Placement garanti par l'Etat.
EPARGNE REGLEMENTEELDDS
A privilégier fortement
Le LDDS reste le même. Taux identique à celui du livret A (stable à 3% jusqu'au 1er février 2025). Utile uniquement pour son épargne de précaution.
EPARGNE REGLEMENTEELIVRET JEUNE
A privilégier fortement
Le livret à détenir pour les jeunes. Taux variable selon les banques. Toujours supérieur à celui du livret A. Le meilleur placement pour les 12-25 ans. Plafond des versements limités à 1.600 euros.
EPARGNE REGLEMENTEELEP
A privilégier fortement
Taux en baisse à compter du 1er février 2024 à 5 % (au lieu de 6 % en janvier). A détenir toutefois absolument pour les épargnants éligibles au LEP. Toujours plus rémunérateur que le livret A.
ASSURANCE-VIESCI / SC VIA ASSURANCE-VIE
Avis négatif
Alerte sur les SCI. La baisse des prix de parts de SCPI incite à la prudence. Seules quelques SCI s'en sortent bien. Il convient de choisir ses SCI avec soin.
ASSURANCE-VIEFONDS OBLIGATAIRES DATÉS
A privilégier fortement
Rendements en forte hausse. Portage des obligations jusqu'à échéance. Attention aux risques de défaut.
ASSURANCE-VIEPRODUITS STRUCTURÉS
Sans avis tranché
Souvent truffés de frais pour des rendements accessibles via des placements plus simples. Seuls les produits structurés permettant une garantie de capital à 100% à l'échéance sont à privilégier.
BOURSEOBLIGATIONS
A privilégier fortement
Rendements en forte hausse. Les prix des obligations sont faibles, le rendement est élevé. Choisir avec précaution. Le risque de défaut augmente avec la récession.
BOURSESICAV MONÉTAIRES
A privilégier fortement
Rendements en hausse en 2024, avec la forte remontée des taux d'intérêts monétaires.
BOURSECAPITAL DE TPE/PME
A privilégier fortement
Appréciable pour sa réduction d'impôt sur le revenu, ainsi que le potentiel rendement.
ACTIF TANGIBLEGROUPEMENT FORESTIER D'INVESTISSEMENT (GFI)
A privilégier fortement
Réduction d'impôt sur le revenu de 25% sur le montant net versé sur le GFI. Finance verte, investissement réputé à faible risque, rendements faibles (2.5% brut), avantage en cas de transmission.
(1) : Echelle du niveau moyen de risque pour ce type de placement (échelle de 0 (sans risque, aucune barre rouge) à 5 (Placement à très haut risque, 5 barres rouges) ). Le niveau de risque peut varier largement pour un placement donné, en fonction du choix des supports d'investissement (ex: un contrat d'assurance-vie placé 100% en unités de compte sera risqué, versus un contrat placé à 100% en fonds euros sera sans risque)(2) : Espérance de rendement moyen, sur une échelle de 0 à 5 étoiles (0 étoile : aucun rendement, à 5 étoiles : Très haut rendement). Rappel : une espérance de rendement élevé sans niveau de risque élevé ne peut pas exister.(3) : Indication de nos préférences pour 2023, sur une échelle de 5 graduations, de à éviter, à fortement privilégier.

Commençons par les bonnes nouvelles. Le taux du livret A et du LEP vont encore grimper.

 Le taux du LEP à 6,1%

Pour les épargnants ayant accès à ce livret épargne, le LEP est, de loin, le meilleur placement épargne que vous puissiez trouver. Avec un taux de 6.1% net à compter du 1er février 2023, il faut impérativement en profiter si possible. Le plafond des versements est de 7.700€. Il faut avoir perçu moins de 20.500 euros (estimé, selon revalorisation, en 2021 pour 2023) afin de pouvoir ouvrir un LEP.

 Taux du livret A/LDDS à 3%

Mettre tous ses œufs dans le même panier du livret A / LDDS, c’est un must ! Il faut en profiter, c’est du sans risque et sans impôt, ni prélèvements sociaux !

 PEL à 2%, mais sans intérêt

Le taux du PEL est à 2% brut. Une nouvelle qui laisse froids les épargnants, puisque ce taux n’est pas attractif. De plus, cela pousse le taux du crédit PEL accordé à 3.2% hors assurance, ce qui n’est pas une bonne affaire, même si les taux continuent de grimper. Les épargnants qui ont vraiment l’intention de souscrire un crédit immobilier se dépêcheront donc de souscrire un PEL en fin d’année 2022 afin d’anticiper cette hausse du taux du crédit PEL.

 Livrets épargne

Les livrets épargne fiscalisés devraient bénéficier de la remontée des taux d’intérêts, car les taux remontent. Certes, pour le moment, ces taux restent encore trop faibles (2% brut) pour être attractifs pour les épargnants. En dehors des taux boostés (3% brut, voire 4% brut sur plusieurs mois), liés à des offres promotionnelles, difficile d’y voir un attrait de long terme.

TOPLivret épargneTaux annuel équivalent(*)Taux boosté actuelTaux standard
1 🥇HELLO BANK!3,500 %3.50 %0.50 %
1 🥇CIC3,500 %3.50 %0.70 %
1 🥇CREDIT MUTUEL3,500 %3.50 %0.70 %
4RENAULT BANK3,438 %4.50 %3.00 %
5DISTINGO BANK3,219 %4.00 %2.75 %
6CREDIT MUNICIPAL DE PARIS3.00 %n/a3.00 %
7RAMIFY2,783 %4.05 %2.45 %
8PLACEMENT-DIRECT2,760 %3.75 %2.50 %
9CREDIT MUNICIPAL DE PARIS2.75 %n/a2.75 %
10NEXITY2.55 %n/a2.55 %
Taux bruts. Sélection des 10 livrets épargne les plus rémunérateurs référencés sur le guide indépendant de l'épargne. Les Taux promotionnels sont soumis à conditions de souscription. (*) Taux calculés sur la base de l'hypothèse d'un placement de 10000 euros sur l'année 2024 entière, valable à partir de la prochaine quinzaine (soit le 16/07/2024), en prenant en compte les conditions des offres promotionnelles (durée d'application, taux boosté, plafond de versement), ainsi que les taux standards. L'hypothèse étant que les taux connus actuellement n'évoluent pas sur l'année entière. Les taux standards des livrets épargne ainsi que les offres promotionnelles sont régulièrement mis à jour. Calculs effectués le 10/07/2024. Les livrets réglementés ne font pas partie de ce comparatif.

 Compte à termes

Du côté des comptes à terme, la hausse des taux d’intérêts redonne de l’attractivité à ces placements.

OffresEchéancesTaux (*) Dépôt Max.
BNP PARIBAS (BNP PARIBAS)3 mois3.80 %NC 
RAMIFY (RAMIFY)3 mois3.71 %NC 
BNP PARIBAS (BNP PARIBAS)1 mois3.70 %NC 
CREDIT MUNICIPAL DE LYON (Credit Municipal de Lyon : Compte a terme)48 mois3.70 %NC 
CREDIT AGRICOLE ILE DE FRANCE (DAT 5 ANS)60 mois3.70 %NC 
RAMIFY (RAMIFY)6 mois3.64 %NC 
RAMIFY (RAMIFY)12 mois3.51 %NC 
Tableau présenté trié par taux d'intérêts bruts en ordre décroissant. (*) : Taux bruts. La fiscalité appliquée peut différer de la fiscalité française pour les comptes à terme situés hors de France. Offres soumises à conditions de souscription.Sélection des 7 meilleurs taux avec indication de la maturité correspondante, référencés sur le guide indépendant de l'épargne.

 Sicav monétaires : le retour !

2023 sonne le retour en grâce des sicav monétaires. Avec l’envolée des taux Euribor, ces fonds vont redevenir attractifs en 2023. Le taux Euribor 3 mois dépasse désormais les 2% et sa hausse n’est pas encore terminée.

Variation taux Euribor® (moyenne mensuelle 3 mois), dernières données publiées
Périodes Taux Euribor® (moyenne mensuelle 3 mois) Variations en % (vs période précédente)
06/2024 3.726 % -2,28 %
05/2024 3.813 % -1,85 %
(source données Banque de France, calculs variations FranceTransactions.com)

 Assurance-vie : fonds euros

Au risque d’en surprendre beaucoup, les fonds euros devraient redresser la barre. Les assureurs vont piocher dans leurs fameuses réserves afin de servir des taux 2022, pas exceptionnels, mais acceptables. Ce serait déjà bien. Avec la remontée des taux, les fonds euros vont bénéficier de la hausse des rendements des obligations d’Etat, notamment celles des OAT françaises. Les assureurs étant les premiers acheteurs de la dette abyssale française, à hauteur de 40%.

 ⚠️ Immobilier résidentiel

Avec la remontée des taux d’intérêts, le marché de l’immobilier devrait connaître une année 2023 beaucoup moins euphorique que celles des dernières années passées. La chute des rendements constatée en immobilier locatif s’accompagne de nouvelles contraintes de rénovation (DPE E, F et G). Non seulement les loyers augmentent bien moins vite que l’inflation (plafonnements nationaux ou locaux), mais le coût des travaux de rénovation ont explosé avec la hausse des prix. Par ailleurs, la hausse des taxes foncières, promises encore à de fortes hausses dans les années à venir, vient rogner le rendement de façon inéluctable. La baisse des prix des biens est saine, car le marché immobilier en France subit une bulle depuis de trop nombreuses années. La fin des dispositifs fiscaux avantageux (le Pinel+ en donnant moins que le précédent), les prix devraient subir une pression à la baisse marquée.

 SCPI

En 2022, la collecte sur les SCPI bat un nouveau record. Cela fait craindre à certains des lendemains moins euphoriques, dès lors qu’une partie des investisseurs souhaiteront vendre leurs parts. Si une tendance à la vente se met en place, comme le marché secondaire des parts n’est que peu ou pas organisé, le fantôme de la crise des SCPI des années 1990 se profile au loin. La résilience du marché de l’immobilier d’entreprise est toutefois exemplaire. Les SCPI tiennent bon. Les rendements publiés en 2022 l’attestent. Toutefois, avec l’arrivée d’un ralentissement économique, là encore, il faudra veiller à être sélectif dans le choix de ses SCPI. Investir sur les secteurs porteurs et dans les SCPI dont les locataires sont fiables. La valeur d’une SCPI repose sur ses locataires et non pas sur ses biens immobiliers détenus.

 Vos bonnes actions en 2023 ?

Bourse : après une année 2021 exceptionnelle, le marché actions aura été moyen en 2022. Le pire a été évité après le décrochage de la fin de l’été. Mais pour 2023 ? C’est le brouillard total. Entre ralentissement économique et récession, difficile d’y voir une tendance. Une seule chose de certaine, le rendement des actions sera revu en baisse. Le rendement attendu des actions (au niveau mondial) serait de 4% brut annuel pour les 5 prochaines années selon JP Morgan. Un signe donc pour revenir sur le marché obligataire qui sera, de son côté, en pleine forme, avec la remontée des taux d’intérêts.

 ETF : les moutons bientôt rasés ?

Les ETF sont des fonds. Un fonds peut faire faillite. Les encours sur les ETF sont désormais tels qu’un mouvement de panique de vente pourrait secouer fortement certaines émissions. En 2022, ce sont encore 1000 milliards de dollars qui sont venus engraissés ces ETF. Le comportement moutonnier des investisseurs est en cause. Ils achètent tous les mêmes ETF, selon les mêmes fréquences. Quid en cas de choc et de mouvements de vente ? Mieux ne vaut pas être là le jour où l’ETF MSCI World sera en défaut de liquidité. Nombre d’épargnants risquent de regretter de suivre aveuglement la masse.

 Obligations et fonds datés 2023

La revanche du marché obligataire. Les rendements des obligations ont grimpé en flèche avec la hausse des taux, faisant le bonheur des investisseurs. Les obligations d’investissement procurent des rendements de l’ordre de 7% à 8% brut, bien supérieurs à celui du marché actions. Le secteur des fonds obligataires datés ne cesse d’ailleurs de se "démocratiser", pour reprendre une expression journalistique pour le moins stupide.

 Private Equity à 100 balles

Le private equity se démocratise, selon la formule consacrée. Les investisseurs seraient bien avisés de se demander pourquoi le private equity est désormais proposé à Mme Michu, à partir de 100 euros seulement. Quelques années de cela, il fallait être un investisseur avisé et fortuné pour investir sur des entreprises non cotées. Mais aujourd’hui ce serait open bar ? Rien ne vous choque ? Mon seul conseil est de rester éloigné de ces investissements dont les seuls arguments marketing sont ceux d’afficher les performances passées, d’un autre temps, avec d’autres investisseurs. L’accès à l’article sur l’envers du décor du private equity populaire est réservé aux membres FranceTransactions.com.

 Épargne salariale 2023

Sans conteste le placement le plus attractif pour les salariés, dès lors que l’employeur verse un abondement conséquent. Sans abondement, cela n’a que peu d’intérêts.

 Épargne retraite 2023

Les PER issus de la Loi PACTE ne représentent par l’Eldorado de l’épargne retraite souhaité par les épargnants. Toutefois, le PER, optimisé dans son utilisation, notamment pour la ristourne fiscale, fait le job. À utiliser donc dès que l’on est imposable sur les revenus.

 Actifs tangibles 2023

Hormis les forêts, les autres actifs tangibles (vins, collections de montres, de voitures, etc.) peuvent être à la fête, mais sont réservés aux connaisseurs exclusivement, sous risque d’y laisser une partie de votre capital. Seul l’investissement forestier ne nécessite aucune connaissance. Il ne faut pas escompter faire de grands profits dans les actifs tangibles. Il s’agit avant tout d’une diversification de son patrimoine financier. Attention aux multiples arnaques !

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2PLACEMENT-DIRECT VIEPlacement Direct Vie (SWISS LIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE) Jusqu'à 600€ offerts pour 2.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) Bonus de rendement 2024 et 2025 sur le fonds euros de +1.50%, pour 8.000€ de versement minimum, avec 35% de versement sur les unités de compte.👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Où placer en 2023 ? Quels (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

💰 Épargne réglementée

LEP (Livret épargne populaire)

Livret épargne populaire (LEP) 2024 : Taux, plafond, conditions de versement et conditions de revenus maxi (revenu fiscal de référence - RFR) pour l’ouverture et le maintien ouvert d’un (...)

Quels placements pour 2023 ? : à lire également

💼 Guide des Placements

Placement monétaire

Placement épargne garanti : Les sicav monétaires ou fonds monétaires retrouvent de l’attrait avec la remontée des taux d’intérêt.