Krach boursier

Krach boursier © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Un krach est une baisse brutale des prix d’une classe d’actifs, comme un marché financier à la suite d’un afflux massif d’ordres de vente. Si une correction boursière est estimée allant de -10% à -20%, un krack boursier est une baisse excédant les -30%. Un krach intervient souvent après l’éclatement d’une bulle spéculative, comme le krach boursier de 2001-2002 après celui de la bulle Internet. Le krach boursier de 2008 était quant à lui lié à une crise financière. Le krach boursier de 2020 fait suite à la bulle financière provoquée par les banques centrales avant l’injonction massive de liquidités durant plusieurs années. Le crise sanitaire sans précédent depuis que les places boursières existent, liée à la pandémie du coronavirus a provoqué une baisse des marchés financiers d’une violence historique.
L'AMF alerte sur les risques grandissant d'une chute des marchés financiers
3 juillet 2020
L’AMF a présenté hier sa cartographie 2020 des marchés et des risques. L’institution prévient de la montée des risques pour la stabilité financière avec une possible nouvelle correction des marchés et la solvabilité dégradée de nombreuses entreprises.
Bourse : afin de tenter d'éviter un nouveau krach boursier, l'interdiction des ventes à découvert se généralise
16 avril 2020
L’Autorité française des marchés financiers (AMF) et quatre autres régulateurs boursiers européens ont décidé de prolonger l’interdiction de toutes les positions courtes en Bourse, et donc de toutes les ventes à découvert, a indiqué mercredi le gendarme européen des marchés financiers (Esma).
Les banques fortement invitées à ne pas verser de dividendes au titre de 2019 et 2020, les bonus remis en cause également
3 avril 2020
A ce stade, les autorités européennes n’incitent que fortement les banques à ne pas prévoir de versement de dividendes à leurs actionnaires au titre des années 2019 et 2020, en raison de la crise sanitaire COVID19. Le besoin des banques en capitaux propres afin d’accorder des crédits est un élément clé de la reprise économique. Ces dividendes représentent 30 milliards d’euros de fonds propres supplémentaires pour les banques leur permettant de tenter de réduire la récession post-COVID19 en accordant des crédits. Plusieurs banques françaises ont déjà annoncé leur renoncement officiel aux versements de dividendes, comme le Crédit Agricole, la Société Générale ou encore Natixis. Les autres devraient suivre.
Nouvelle lourde chute des places financières : cette saine baisse pourrait-elle déboucher vers un véritable krach ?
19 mars 2020
La Bourse de Paris a de nouveau fini en net repli jeudi (-1,92%), toujours fragilisée par une accumulation de craintes au sujet de l’économie mondiale et de la remontée des taux d’emprunt américains.
Krach boursier, le CAC40 s'écroule : -8,39%, record depuis la dernière crise financière de 2008
19 mars 2020
La Bourse de Paris a accusé lundi sa pire chute sur une séance depuis près de douze ans (-8,39%), sur fond d’effondrement des cours du pétrole après l’échec de négociations entre l’Opep et la Russie, en pleine crise du coronavirus.
Krach boursier : que faut-il faire pour sauver son épargne ?
19 mars 2020
Question d’actualité après la forte chute des marchés financiers. Les professionnels du conseil en gestion de patrimoine recommandent de ne surtout pas céder à la panique, et de ne pas changer de cap. Facile à dire, moins facile à faire.
Krach boursier : Boursorama restreint les rachats partiels sur son compte épargne financière pilotée
19 mars 2020
La purge des marchés boursiers conduit de nombreux fonds (OPC) à publier des rendements fortement négatifs (jusqu’à -75% depuis le 1er janvier 2020 pour les fonds les plus agressifs). Les épargnants en demandant le rachat de leurs parts peuvent conduire à faire "sauter" ces fonds, faute de liquidités. Des précautions sont également prises lors des rachats partiels, afin d’éviter les déconvenues.