Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

CrowdFunding immobilier

Financement participatif de projets immobiliers : lancement d’une construction d’un bien ou d’un ensemble de logement, rénovation d’un immeuble, etc.
CrowdFunding immobilier © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Annonce

EURO+, 100% fonds euros, aucune contrainte, 4.10% en 2023

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans avoir recours au moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Sans frais sur les versements, sans contrainte de versement sur les unités de compte, 0.60% de frais de gestion, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant un des meilleurs plans épargne sans risque sur 2024. Son objectif de rendement pour 2024 devrait s’approcher des 5 % (non garanti, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux et fiscaux). Le portefeuille obligataire du fonds EURO+ affichait un rendement actuariel de 5.56% à fin 2023.

CrowdFunding Immobilier : baromètre 2022

Chiffres clés 2022 CrowdFunding Immobilier

📌 CrowdFunding Immobilier, bilan 2022
Rendement moyen 2022 brut9.50 %
Rendement moyen 2022 net (via flat tax)6,65 %
Taux de défaut 2022 (perte en capital)0.30 %
Collecte totale 2022 (en millions)1 283 M €
Nombre de projets financés en 20221286
Montant collecté en moyenne en 2022 par projet (en €)997 388 €
Durée moyenne de placement en 202221.00 mois

(source des données : HelloCrowdfunding)


Le financement participatif (immobilier, actions d'entreprise, etc.) est un placement à risques.
  • Risque de perte en capital : En cas de prêt, le capital peut ne pas être remboursé, en totalité ou en partie. En cas de prise de participation, les titres peuvent perdre la totalité de leurs valeurs.
  • Risque de blocage du capital : Vérifiez les conditions de sortie à tout moment de votre capital. Les projets imposent généralement des conditions de sortie bloquant le capital pendant une période minimale.
  • Risque de responsabilité financière : En cas de souscription en parts de SCI (et uniquement dans ce cas), l'investisseur devient en partie responsable des pertes financières du projet, pouvant largement excédé le capital initial investi.
  • Risque de portage de capital : De nombreux projets de financement participatif en actions (prise de participation) laisse penser aux investisseurs que leur capital porte sur une société donnée pour une activité donnée, alors qu'une structure financière adossée à cette société a été créée spécifiquement pour cette opération de financement participatif.