crise immobilière

crise immobilière
Crise immobilière © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Crise immobilière : les Français redécouvrent les risques de l'immobilier avec l'arrivée de la crise économique
Nouveau !
2 avril 2020
La pandémie covid-19, au-delà de cette crise sanitaire dramatique, est la source d’une crise économique. Les premiers impacts sur le marché de l’immobilier apparaissent, avec le report du paiement des loyers pour les entreprises et la chute des transactions. Les Français largement investis en immobilier peuvent se préparer à des temps plus délicats. Chutes des loyers, puis chute des prix de l’immobilier. Personne ne peut connaître l’ampleur de la crise à venir, mais chaque semaine de confinement supplémentaire pousse le marché immobilier un peu plus vers le bas.
Les banques fortement invitées à ne pas verser de dividendes au titre de 2019 et 2020, les bonus remis en cause également
Nouveau !
2 avril 2020
A ce stade, les autorités européennes n’incitent que fortement les banques à ne pas prévoir de versement de dividendes à leurs actionnaires au titre des années 2019 et 2020, en raison de la crise sanitaire COVID19. Le besoin des banques en capitaux propres afin d’accorder des crédits est un élément clé de la reprise économique. Ces dividendes représentent 30 milliards d’euros de fonds propres supplémentaires pour les banques leur permettant de tenter de réduire la récession post-COVID19 en accordant des crédits. Plusieurs banques françaises ont déjà annoncé leur renoncement officiel aux versements de dividendes, comme le Crédit Agricole, la Société Générale ou encore Natixis. Les autres devraient suivre.
Récession post-COVID19 : entre crise immobilière et crise du logement, le secteur du bâtiment se prépare au pire
Nouveau !
31 mars 2020
Quand pourra-t-on à nouveau construire des maisons et des immeubles en France ? La question est cruciale pour ne pas ajouter une crise du logement à la récession qui s’annonce à cause du coronavirus, mais le secteur redoute des mois de blocage.
Taux d'intérêts : la remontée s'amorce, OAT 10 ans positif et crédits immobiliers en hausse
6 novembre 2019
Très médiatisé, le passage du taux de la dette française à 10 ans sous le territoire négatif pourrait n’avoir duré que quelques mois. Les taux se redressent, et cela commence à se sentir même au niveau des crédits immobiliers. Quelques banques ont d’ores et déjà haussé de quelques points de base leurs offres.
Immobilier : baisse des prix dans l'ancien, ça commence... Et cela devrait continuer
23 octobre 2018
La dernière publication du baromètre des prix de l’immobilier LPI-SeLoger est sans appel : baisse de -0.81% des prix sur 3 mois, chute de près de -10% du volume des transactions. La baisse débute et devrait s’amplifier dans les mois à venir. Le retournement de marché tant attendu est-il sur le point d’arriver ? Non, il est encore bien trop tôt pour le confirmer. Mais la tendance est à la baisse.
Krack immobilier : une chute des prix de -25% à -35% attendue en Angleterre, en cas de Brexit sans accord
14 septembre 2018
La bulle immobilière dans toute l’Europe concerne également l’Angleterre. Avec le Brexit, les risques de dégonflement des prix sont renforcés outre-Manche. Le gouverneur de la Banque d’Angleterre a prévenu le gouvernement britannique que les prix de l’immobilier pourraient chuter de 25 à 35 %, dans le scénario le plus pessimiste envisagé en cas de Brexit sans accord.
Bulle immobilière : la situation devient sérieuse pour la BCE
6 septembre 2018
Alors que les différents observateurs ne cessent de marteler que les prix de l’immobilier en Europe sont sur-estimés de 20 à 30%, au tour cette fois-ci de la BCE de considérer que la bulle immobilière devient inquiétante.
Comparaison du marché de l'immobilier entre 1998 et 2018 : un monde d'écart !
13 juillet 2018
Vous pensez que les conditions actuelles sont favorables à l’acquisition d’un bien immobilier ? Si les taux des crédits immobiliers sont bas, les prix sont totalement irrationnels ! Le pouvoir d’achat immobilier sur Paris a été divisé par plus de 2 en 20 ans.
Immobilier ancien : le marché pourrait bien se bloquer plus rapidement que prévu
6 juillet 2018
Bien que le nombre de transactions immobilières soit en légère baisse, il reste sur des niveaux exceptionnels depuis 2017. Les craintes s’accumulent, entre augmentation constante des prix, bien au-delà de celle des revenus, et hausse constante du taux de vacance des biens, le marché de l’immobilier français devrait subir un choc salvateur dès lors que la reprise des taux d’intérêts sera amorcée. Galivel & Associés mettent de l’ordre dans les communications des professionnels de l’immobilier, les disparités entre les chiffres annoncés étant pour le moins source de confusions. Un embellissement de la situation actuelle ? Probable. Business oblige. Le marché de l’immobilier étant avant tout auto-prophétique.
Immobilier : les premiers signes d'un marché en ralentissement ?
27 juin 2017
Toujours porté par des taux d’intérêt bas, le marché immobilier ancien commence à pâtir de tensions avec des biens à vendre moins nombreux, des délais de vente raccourcis et des prix orientés à la hausse, observent les agents immobiliers.