Assurance-vie 100% fonds euros

Contrats assurance-vie récents, 100% fonds euros possible ©FranceTransactions.com
Il s’agit bien là de contrats d’assurance-vie récents, donc concurrentiels, multisupports, permettant d’investir totalement (100%) sur le fonds euros sans être contraint par des conditions de versements sur des unités de compte.
De nombreux anciens contrats d’assurance-vie en euros (donc non multisupports) permettent évidemment de ne placer que sur le fonds euros, mais ces contrats sont truffés de frais sur versement et pour la plupart totalement obsolètes.
MIF Compte Epargne Libre Avenir Multisupport
26 janvier 2021
Plébiscité par la presse financière, ce contrat d’assurance-vie est une véritable pépite, dotée d’un fonds euros surclassant d’années en années la moyenne du marché. Des offres promotionnelles ponctuelles, mais récurrentes, permettent d’investir sans frais sur les versements sur le fonds euros. Offre de bienvenue en vigueur : 60€ offerts pour 1.000€ versés pour toute première souscription jusqu'au Dimanche 14 Février 2021, sous conditions
Conseils pour bien choisir sa première assurance-vie
23 janvier 2021
Bien choisir son premier contrat d’assurance-vie en 7 points : choisir un contrat d’assurance-vie n’est pas simple, plus de 1.000 contrats assurance-vie disponibles en France. Voici quelques pistes à suivre pour bien choisir son contrat d’assurance-vie.
📌 Fonds euros permettant de placer sans condition avec un rendement au-dessus de la moyenne
17 janvier 2021
Les fonds euros les plus performants ont servi des rendements supérieurs à 2% en 2020, mais beaucoup d’entre eux imposent dorénavant des conditions d’accès, avec à la clé une prise de risques sur des unités de compte. Restent-ils encore des fonds euros performants non soumis à conditions de versements ?
Vieux contrats, fonds euros moribonds, courage, fuyez !
10 janvier 2021
Rendement de fonds en euros pathétique, sous les 2% ? Des frais sur versements supérieurs à 2% ? Options de gestion aux abonnés absents, gestion en ligne impossible, SCPI inaccessibles, tous les symptômes d’un vieux contrat... Un peu de courage, votre capital mérite mieux ! Vos vieux contrats d’assurance-vie sont devenus des machines à perdre de l’argent... Allez-vous subir encore longtemps ces placements moribonds ? Que Faire ?
FORTUNEO VIE
7 décembre 2020
Offre de bienvenue en vigueur : 150€ offerts pour 3.500€ versés pour toute première adhésion jusqu'au Vendredi 29 Janvier 2021, sous conditions
Épargne COVID : que faire de ces 156 milliards d'euros amassés sur vos comptes courant en seulement 3 mois ?
13 octobre 2020
Selon les derniers chiffres de la Banque de France, les Français ont amassés 156 milliards d’euros sur leurs compte à vue aux cours des mois d’avril, mai et juin 2020. 28,3 autres milliards d’euros ont été placés sur les livrets épargne, CEL, PEL et comptes à terme. De leur côté, les versements en assurance-vie ont été de 22 milliards d’euros.
Yomoni Vie : le profil 100% fonds en euros n'est plus accessible à la souscription
10 septembre 2020
Les assureurs poussent les épargnants à prendre des risques. Un paradoxe pour un assureur... Yomoni n’échappe pas aux contraintes de Suravenir et doit donc cesser de proposition à la souscription son profil de gestion n°1 (sans risque).
M RETRAITE VIE (ex MONFINANCIER RETRAITE VIE)
2 août 2020
Contrat d'assurance-vie M Retraite Vie, assuré par SURAVENIR, distribué par MONFINANCIER. Rendements bruts, puis nets (des prélèvements sociaux et des frais de gestion) des fonds en euros : SURAVENIR OPPORTUNITES: 2.000% brut, soit 1.656% net (2020), SURAVENIR RENDEMENT: 1.300% brut, soit 1.076% net (2020)
Assurance-vie permettant de placer à 100% sur le fonds euros
20 mai 2020
Sélection de contrats d’assurance-vie permettant d’épargner à 100% sur le ou les fonds euros des contrats, sans avoir à investir sur des unités de compte à risque de perte en capital.
COVID-19 / Assurance-vie : quels risques pour vos contrats ?
30 mars 2020
Quels sont les impacts de la pandémie COVID-19 sur vos contrats d’assurance-vie ? Quels sont les risques ? Faut-il arbitrer certaines unités de compte ? Demander des rachats partiels ?
Assurance-Vie : pousser les épargnants à investir sur des unités de compte, le régulateur rappelle les devoirs de conseils, après le krach
10 mars 2020
Rappel de devoir de conseil en bonne et due forme du régulateur auprès des assureurs et autres courtiers. Les assureurs poussent trop largement les épargnants vers les unités de compte, avec des offres contraignant à verser sur des unités de compte. Avec le krach des places boursières, c’est toujours au pied du mur que l’on voit mieux le mur.
AMPLI-GRAIN 9 EURO
12 février 2020
SURAVENIR OPPORTUNITES: 2.000% (2020), SURAVENIR RENDEMENT: 1.300% (2020)
Assurance-Vie : contrats sans frais pour épargnants à budgets serrés !
3 janvier 2020
Assurance-vie : épargner régulièrement n’est pas si facile quand on a un budget serré. Cela l’est d’autant plus que le ticket d’entrée sur les placements en assurance-vie est bien souvent élevé.
La France Mutualiste propose deux nouvelles offres promotionnelles : frais sur versements offerts sur Actépargne2 et/ou 1 mois offert pour sur contrat auto, habitation, santé
4 octobre 2019
La France Mutualiste est une mutuelle reconnue, notamment pour son contrat d’assurance-vie souvent récompensée par la presse financière. Une offre de bienvenue permet actuellement de bénéficier de l’absence de frais sur les versements aux épargnants non encore équipés. Via sa filiale Média Courtage, La France Mutualiste propose également des contrats d’assurance auto, habitation, santé, prévoyance, et emprunteur. Pour la première fois, la mutuelle lance simultanément des offres dans les 2 activités, afin de faciliter la découverte de ses nouveautés.
Vers la fin des fonds en euros obligataires ? Les épargnants concernés doivent agir
2 octobre 2019
La fin des fonds euros ? Vaste amalgame. Tous les fonds en euros ne vont pas disparaître. Loin de là ! Seuls les fonds euros obligataires, les plus mauvais, servant d’ores et déjà des rendements réels négatifs, inflation déduite, devraient rendre leur tablier, et encore, si les épargnants concernés se réveillent. Parler du déclin de ces fonds euros est un doux euphémisme. Ces fonds en euros traditionnels, basés majoritairement sur un portefeuille de lignes obligataires d’État, sont d’ores et déjà délaissés par les assureurs depuis nombre d’années. La politique confirmée sur la durée de taux négatifs de la BCE ne fera qu’accélérer leur lente agonie. Le seul souci est que la majorité des épargnants investis sur ces fonds euros subit cette situation, en laissant leur capital décroître, sans aucune réaction.