Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE)

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est un revenu de remplacement versé par Pôle emploi, sous certaines conditions, aux personnes inscrites comme demandeurs d’emploi et involontairement privés d’emploi.

Annonce

💰 Meilleurs placements 2023

Quels sont les placements à privilégier en 2023 ? LEP, Livret A/LDDS pour l’épargne de précaution, et pour la suite ? Tout dépend de votre horizon de placement et de votre profil d’épargnant. Le ratio rendement/risque passé au crible. Private equity, Fonds datés, Produits structurés, SCPI... 👉 Guide des meilleurs placements 2023

Pour percevoir l’ARE, vous devez être involontairement privé d’emploi. Vous devez justifier, à la date de fin du contrat de travail, d’une période minimale de travail. Un simulateur permet d’estimer le montant de votre ARE. Le versement de l’ARE peut être cumulé avec d’autres revenus d’activité. Le versement de l’ARE cesse si vous retrouvez une activité professionnelle salariée. Les conditions d’indemnisation ne sont pas les mêmes avant ou à partir du 1er novembre 2019 et selon votre âge.

ARE / secteur privé

Privation involontaire d’emploi : Pour percevoir l’ARE, vous devez être involontairement privé d’emploi. La cessation de votre contrat de travail doit résulter :

  • d’un licenciement pour motif personnel ou pour motif économique ou d’une révocation
  • ou d’une rupture conventionnelle
  • ou du non renouvellement de votre CDD
  • ou d’une démission considérée comme légitime (par exemple, pour suivre la personne avec qui vous vivez en couple).

ARE / secteur public

À la fin de votre contrat ou à votre radiation des cadres des agents publics, vous devez vous inscrire comme demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi.

Pour percevoir l’ARE, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Être inscrit comme demandeur d’emploi ou accomplir une formation inscrite dans votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Vous devez vous inscrire dans les 12 mois qui suivent la perte d’emploi. Cette période peut être prolongée en raison de certaines situations (par exemple, congé de maladie).
  • Justifier d’une période minimale de travail de 88 jours ou 610 heures de travail, au cours des 28 derniers mois
  • Accomplir des actes positifs et répétés (par exemple, consultation quotidienne d’offres d’emploi) en vue de retrouver un emploi ou de créer ou de reprendre une entreprise
  • Ne pas avoir atteint l’âge minimum légal de départ à la retraite, ni remplir les conditions de trimestres ou d’âge ouvrant droit à la retraite à taux plein
  • Être physiquement apte à l’exercice d’un emploi
  • Vivre en France

👉 Articles

Mots-clés dans le même groupe

AER-R (Allocation Equivalent Retraite de Remplacement)

Aide Sociale à l’Hébergement (ASH)

Comment percevoir l’ASH ? Pour percevoir l’ASH, il faut remplir toutes les conditions suivantes : Avoir plus de 65 ans (ou plus de 60 ans si (...)

Allocation aux adultes handicapés (AAH)

L’AAH se décompose en deux allocations : AAH1 (taux d’incapacité supérieur ou égal à 80 %), AAH2 (taux d’incapacité entre 50 % et 79 %).Qui peut en (...)

Allocation chômage

Montant de l’allocation chômage Le montant journalier de votre allocation chômage est égal au montant le plus élevé entre : 40,4 % de votre salaire (...)

Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE)

Pour percevoir l’ARE, vous devez être involontairement privé d’emploi. Vous devez justifier, à la date de fin du contrat de travail, d’une période (...)