Gérald Darmanin

Gérald Darmanin, né le 11 octobre 1982 à Valenciennes, est un homme politique français, ministre de l’Action et des Comptes publics depuis 2017. Membre du parti Les Républicains, il est député entre 2012 et 2016. Il est maire de Tourcoing de 2014 à 2017 puis, depuis 2017, conseiller municipal de Tourcoing.
Trafic illégal de tabacs, cannabis, armes à feux... Le bilan chiffré 2018 des saisies des douanes, en forte hausse
26 février 2019
Gérald DARMANIN, Ministre de l’Action et des Comptes publics, a présenté ce matin, lors d’un déplacement au bureau de dédouanement postal de Chilly-Mazarin, les résultats de la douane pour l’année 2018. Forte hausse des saisies, dans tous les domaines. Pour le seul trafic portant sur le tabac, 16.171 infractions ont été relevées en matière de tabac (+ 15,1%) et 241,1 t de tabacs saisis (+1,2%).
Impôts : suppression de la pénalité de 15€ lors d'un paiement effectué par chèque
7 décembre 2018
Gérald Darmanin a annoncé, le vendredi 7 décembre 2018, la suppression des pénalités de 15 euros minimum appliquées en cas de paiement des impôts par chèque.
Loi de Finances 2019 (#PLF2019) : baisse d'impôts historique et promesse d'un pouvoir d'achat en hausse, rêve ou réalité ?
25 septembre 2018
Une nouvelle prospérité, rien que cela. Le gouvernement a présenté hier son projet de Loi de Finances 2019 et les superlatifs étaient de sortie. Une baisse d’impôts historique, enfin la plus importante depuis ces 10 dernières années. Le retour du pouvoir d’achat à la hausse, ce serait tout l’enjeu de ce nouveau projet de Loi de Finances pour l’année 2019. Le gouvernement a promis de redonner du pouvoir d’achat aux ménages. Ces promesses vont-elles être suivies d’actes ? Les contraintes budgétaires permettent d’en douter.
Loi antifraude : fraude fiscale de plus de 100.000 euros, transmission automatique du dossier au parquet des affaires
19 septembre 2018
C’est fait, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture la loi antifraude, à la quasi unanimité. C’est la fin pour les plus gros fraudeurs du monopole des poursuites détenu par l’administration fiscale. Une fois la loi votée définitivement, les fraudes fiscales de plus de 100.000€ seront automatiquement transmis à la justice.
Fraude fiscale : la barre des 100 milliards d'euros de manque à gagner pour l'État serait franchie, qui dit mieux ?
14 septembre 2018
Quand il s’agit de quantifier le manque à gagner des recettes fiscales, les estimations vont bon train. Certains avancent un pactole de 40, 60, 80 milliards d’euros, mais le syndicat Solidaires-Finances Publiques pousse le bouchon encore plus loin, et estime que ce seraient 100 milliards d’euros, dans la fourchette haute de son estimation, qui passeraient au travers des mailles du filet de Bercy. De son côté, le gouvernement a annoncé la création d’un observatoire de la fraude fiscale, surprenant.