Coût du risque

Coût du risque © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Le coût du risque enregistre les dotations et les reprises de provisions sur l’ensemble des risques bancaires dont notamment les risques de crédit, de contrepartie (créances, titres, engagements hors bilan) et les risques opérationnels (litiges), ainsi que les pertes correspondantes non provisionnées.
Le coût du risque est exprimé en points de base et mesure le niveau de risque par pôle métier, en pourcentage du volume des encours de crédit ; il est calculé en rapportant la dotation nette au titre du risque de crédit de la période aux encours bruts de crédits à la clientèle début de période.
Résultats des banques (BNP, Banque Populaire, Caisse d'épargne, Crédit Agricole, Société Générale) au 2e trimestre 2020
3 novembre 2020
Explosion des risques de crédit. Les banques provisionnent largement encore au 2e trimestre 2020. Avec l’enfoncement dans la récession, le coût du risque de défaut de remboursement des crédits accordés aux clients flambe.
Crédits immobiliers : le coût du risque flambe et les taux baissent légèrement, allez comprendre !
4 août 2020
Alors que les banques ne cessent de renforcer leurs provisions face aux défauts de remboursements des crédits octroyés, les taux des crédits immobiliers seraient de nouveau en baisse selon l’étude mensuelle de référence. Puisque nous marchons sur la tête...
Banque : Le résultat net de BPCE plonge de -46,60% au premier trimestre 2020
7 mai 2020
Sans surprise, comme les autres groupes bancaires, BPCE enregistre une forte progression du coût du risque (+77%). La moins-value liée à la cession de la Coface vient plomber davantage les comptes au premier trimestre 2020.