Crédit Mutuel Arkéa

Le Crédit mutuel Arkéa est un groupe de bancassurance coopératif et mutualiste en France. Il est composé des fédérations du Crédit mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central ainsi que d’une trentaine de filiales spécialisées (Fortuneo, Monext, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Arkéa Investment Services, Suravenir…). Son siège social est implanté au Relecq-Kerhuon dans le Finistère.
L'agrégateur de comptes bancaires NESTOR (Maif) permet d'effectuer des virements bancaires auprès de premières banques
2 mai 2019
Gratuit pour les adhérents de la Maif en version complète, l’agrégateur Nestor permet désormais d’effectuer des virements depuis son interface, avec quelques banques seulement pour le moment. Avec l’open-banking prévu fin 2019, les applications d’agrégation de comptes doivent impérativement fournir plus de services qu’actuellement, sous peine de disparaître rapidement des mobiles des utilisateurs. Toutes les banques fourniront ce service gratuitement.
Fortuneo Vie : 150€ offerts pour 5.000€ versés, sous conditions, à saisir avant le 31 mai 2019
6 avril 2019
Offres de bienvenue, 100 ou 150 euros offerts, selon le versement effectué, avec une contrainte de répartition du capital de 30% minimum en unités de compte à risque de perte en capital (les SCPI, SCI sont des placements à risques).
Crédit Mutuel Arkéa : record de bénéfices en 2018
28 février 2019
Le groupe Crédit Mutuel Arkéa (fédérations de Bretagne, du Sud-Ouest, du Massif Central ainsi que d’une trentaine de filiales spécialisées dont Fortuneo, Max et Suravenir) continue de se développer fortement. Le résultat net part du groupe établit un nouveau record, à 437 M€, en hausse de 2,1 % par rapport à 2017 et de 30 % depuis deux ans.
Le Crédit Mutuel Arkéa supprime tous les frais d'incidents bancaires pour les 50.000 clients fragiles de son offre dédiée Budg'Equilibre
2 février 2019
A compter du 1er février 2019, le Crédit Mutuel Arkéa, qui rassemble les fédérations Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central du groupe bancaire mutualiste, renonce à facturer des frais d’incidents bancaires aux personnes bénéficiaires de son offre dédiée à la clientèle fragile. 50.000 clients concernés, un renoncement à un chiffre d’affaires de 6 à 7 millions d’euros, pour une bonne cause.