Fonds euros obligataires

Les fonds euros obligataires sont les fonds euros classiques. Leur fonctionnement est simple. Les versements effectués sont investis principalement en obligations d’Etat, portées jusqu’à leur échéances. Ces fonds euros traditionnels ont tenu leur promesse jusque dans les années 2010.

Cette stratégie d’investissement s’est avérée obsolète avec le début de la chute des taux des emprunts d’Étant en 2015. Les assureurs n’ayant pas pris le virage de la diversification de leur portefeuille se sont retrouvés dans une impasse. Un portefeuille trop conséquent investi en lignes obligataires et impossible de maintenir à la fois la liquidité nécessaire et un rendement attractif.

Ces fonds euros "moribonds" car leur rendement est devenu inférieur à l’inflation, une fois les frais sur versements, frais de gestion et inflation déduite, équipent les contrats d’assurance-vie les plus souscrits en France. C’est le paradoxe de la situation. Les épargnants ont souscrits le plus largement les plus mauvais fonds euros du marché.

Depuis 2016, quelques assureurs et mutualistes ont innové en proposant des fonds euros immobiliers, ainsi que des fonds euros exposés aux marchés financiers, ou encore plus innovant, des fonds euros à capital partiellement garantis.

D’un autre côté, les gouvernements successifs tentent d’imposer les fonds eurocroissance, sensés financés l’économie. Un non-sens, puisque investir sur les marchés financiers est d’ores et déjà du financement de l’économie.

Fonds euros 2019 : les meilleurs et les pires rendements (top/flop)
22 février 2020
Fonds euros 2019 : les meilleurs et les pires rendements publiés au titre de l’année 2019.
Sélection de contrats d'assurance-vie concurrentiels permettant de placer à 100% sur le fonds euros
7 février 2020
Alors que les assureurs poussent de plus en plus les épargnants vers la prise de risque et les unités de compte, ajoutent des conditions drastiques de versements sur leurs fonds euros, il reste encore quelques contrats d’assurance-vie concurrentiels et récents permettant de placer sans risque en assurance-vie, à 100% sur le fonds euros, sans subir de multiples contraintes, et avec pour certains, des rendements parmi les plus élevés du marché !
Vers la fin des fonds en euros obligataires ? Les épargnants concernés doivent agir
2 octobre 2019
La fin des fonds euros ? Vaste amalgame. Tous les fonds en euros ne vont pas disparaître. Loin de là ! Seuls les fonds euros obligataires, les plus mauvais, servant d’ores et déjà des rendements réels négatifs, inflation déduite, devraient rendre leur tablier, et encore, si les épargnants concernés se réveillent. Parler du déclin de ces fonds euros est un doux euphémisme. Ces fonds en euros traditionnels, basés majoritairement sur un portefeuille de lignes obligataires d’État, sont d’ores et déjà délaissés par les assureurs depuis nombre d’années. La politique confirmée sur la durée de taux négatifs de la BCE ne fera qu’accélérer leur lente agonie. Le seul souci est que la majorité des épargnants investis sur ces fonds euros subit cette situation, en laissant leur capital décroître, sans aucune réaction.
Assurance vie : les taux servis des fonds en euros devront baisser (encore et davantage)
1er octobre 2019
Vers la fin des fonds euros ? Les épargnants ne sont pas dupes. Avec cette politique de taux négatifs, difficile de concevoir un fonds euros obligataire servant un rendement attractif. Après quelques assureurs, au tour donc de la Banque de France de prévenir les épargnants. Les taux servis sur les fonds euros vont chuter en 2019. Sauf sans doute pour quelques assureurs qui ont anticipé cette politique monétaire, évidemment...