CITE - Crédit Impôt pour la Transition Énergétique

©stock.adobe.com
CITE - Crédit Impôt pour la Transition Énergétique. Cette niche fiscale permet d’obtenir de 15% à 30% de crédit d’impôt (selon le type de dépenses) sur les montants dépensés, factures à l’appui, pour des équipements de la résidence principale, permettant une réduction de la consommation énergétique (chauffage, isolation, etc.).
Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Caractéristiques techniques et critères de performance

Le crédit d’impôt prévu par l’article 200 quater du code général des impôts (CGI) concerne les dépenses payées du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2018 au titre de l’acquisition ou de l’installation d’équipements, matériaux et appareils limitativement énumérés par arrêté ministériel, conformément aux dispositions du 2 de l’article 200 quater du CGI.

La liste des équipements, matériaux ou appareils éligibles et les critères de performance qui leur sont applicables est fixée par l’article 18 bis de l’annexe IV au CGI.

Les matériaux et appareils doivent être fournis et installés par une même entreprise
Vous ne pouvez bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique que si les travaux sont réalisés soit :

  • par une entreprise qui procède à la fourniture et à l’installation des équipements, matériaux ou appareils qu’elle facture ;
  • par une entreprise donneur d’ordre qui recourt à un sous-traitant pour l’installation ou la pose des équipements, matériaux et appareil qu’elle facture, ou pour la fourniture et l’installation ou la pose de ces mêmes équipements, matériaux et appareils.

Ainsi, ne sont pas éligibles au crédit d’impôt les équipements, matériaux ou appareils que vous achetez vous-même, même si la pose ou leur installation est effectuée par un professionnel.

Il est admis que les travaux de forage et de terrassement nécessaires à l’installation de pompes à chaleur géothermiques puissent être réalisés par une entreprise distincte de celle qui procède à l’installation et la fourniture de ces équipements.

Le professionnel auquel vous faites appel doit être certifié RGE

Pour certains travaux, le crédit d’impôt est accordé à condition que l’entreprise qui réalise les travaux respecte certains critères de qualification (liste des travaux disponible dans le bulletin officiel des impôts BOI-IR-RICI-280-20-20). Pour attester de cette qualification, l’entreprise doit être titulaire d’un signe de qualité qui confère à l’entreprise le label RGE (reconnu garant de l’environnement) pour la catégorie de travaux dans laquelle il a été obtenu.

Le site renovation-info-service.gouv.fr permet d’identifier les entreprises disposant d’un signe de qualité par catégories de travaux, par date de validité et par secteur géographique. Il est ainsi possible de s’assurer, sur ce site, de la qualification d’un professionnel.

La facture émise par l’entreprise donneur d’ordre qui fournit les équipements, matériaux ou appareils, doit impérativement mentionner les coordonnées de l’entreprise sous-traitante ainsi que le signe de qualité (libellé du signe de qualité conformément à la nomenclature de l’organisme ou label RGE) dont cette dernière est titulaire et correspondant à la nature des travaux effectués.

Impôts 2020 : 10 nouveautés à retenir
31 août 2020
La loi de finances 2020 a été définitivement adopté par l’Assemblée Nationale le 19 décembre 2019. Cette loi de finances 2020 modifie une foultitude de points. Sélection des 10 mesures les plus marquantes.
MaPrimeRénov' 2020 (rénovations énergétiques) : conditions d'éligibilité, montant des primes
19 juin 2020
MaPrimeRénov’ est une nouvelle aide, versée sous forme de prime, d’un montant maximal de 20.000€ accordée aux propriétaires occupants, sous conditions de plafonds de ressources et d’une liste de rénovations éligibles.
Prime à la rénovation énergétique, MaPrimeRénov' : conditions, montant des primes
8 janvier 2020
Le gouvernement a officiellement lancé mercredi une aide financière à la rénovation énergétique des logements, destinée à remplacer le précédent système de crédit d’impôt, avec un site internet pour faciliter les démarches des particuliers.
Crédit impôt CITE - rénovations (impôt 2019) : comment déclarer ? Quelles cases utiliser ?
16 mai 2019
Niche fiscale largement prisée par les contribuables, le crédit d’impôt pour dépenses liées à la transition énergétique. Un crédit d’impôt de 15% à 30% selon les factures de fournitures effectivement payées en 2018. Comment déclarer ces dépenses ? Quelles cases utiliser dans le formulaire 2042 ? Détails.