Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

CMU complémentaire (CMU-C)

La CMU-C vous donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire de vos dépenses de santé (y compris à l’hôpital). Vos dépenses de santé sont donc prises en charge à hauteur de 100 % des tarifs de la sécurité sociale. De plus, la CMU-C inclut des forfaits de prise en charge pour vos soins dentaires, vos lunettes, vos prothèses auditives… Concrètement, pour faciliter votre accès aux soins, vous ne payez pas directement vos dépenses de santé. Il s’agit de la dispense d’avance des frais.

CMU complémentaire

La consultation est directement réglée par l’assurance maladie et l’organisme qui gère votre CMU-C. En cas d’hospitalisation, le forfait journalier est pris en charge sans limitation de durée. La CMU-C prend également en charge vos prescriptions : médicaments, analyses médicales…

Pour bénéficier de la CMU-C, il faut remplir trois conditions.

  1. Résider en France de manière régulière : Il faut avoir la nationalité française ou être titulaire d’un titre de séjour ou bien avoir entamé des démarches pour obtenir un titre de séjour.
  2. Résider en France de manière stable : Il faut résider en France métropolitaine ou en Guadeloupe, Guyane, à la Martinique, à la Réunion, à Saint Barthélémy ou à Saint-Martin, de manière ininterrompue depuis plus de trois mois. Il existe des cas particuliers.
  3. Avoir des ressources inférieures à un plafond : Les ressources prises en compte sont celles des douze derniers mois. Le plafond de ressources varie selon le lieu de résidence et la composition du foyer. En 2019, pour une personne occupant le foyer fiscal, vivant en métropole, le plafond annuel de revenus de référence est de 8.951 €, soit une moyenne mensuelle de : 745.92 €.