Imposition revenus fonciers

Imposition revenus fonciers © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Les revenus fonciers sont imposables sur le revenu dans la catégorie spécifique des revenus fonciers (loyers perçus issu d’une location d’un bien nu, SCPI, revenus fonciers de terres ou de terrains, forêts, groupement viticole, etc.).
Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Revenus catégoriels des revenus fonciers

Les revenus perçus par l’investisseur sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des revenus fonciers. Ces revenus fonciers sont imposables selon deux régimes.

  1. Régime micro-foncier : Ce régime de droit commun concerne les contribuables dont les revenus fonciers ne dépassent pas les 15.000 € (bruts). Il permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 30% sur ces revenus. Ce régime n’est réellement avantageux que si les charges déductibles de l’investisseur représentent moins de 30% des revenus des parts.
  2. Régime réel : l’investisseur peut déduire des revenus fonciers perçus les charges fiscalement admises (impôts fonciers, assurances, frais de gestion...). Ces charges sont calculées chaque année. Dans l’hypothèse d’un achat financé par emprunt, le contribuable peut également déduire les charges d’intérêt des revenus et ainsi minimiser son assiette d’imposition. Ce régime n’est pas un régime de plein-droit : le contribuable doit en faire la demande auprès de l’administration fiscale. Une fois cette option choisie, elle est irrévocable pendant 3 années.
Impôt : comment obtenir une aide gratuite pour remplir sa déclaration de revenus ?
20 avril 2021
Les services fiscaux ne cessent d’améliorer le processus de déclaration des revenus. Entre déclaration automatique et remontées des montants, les choses avancent bien. Toutefois certains cas, plus ou moins complexes, ne peuvent être traités de façon automatisée. Et c’est là que le contribuable se retrouve un peu seul derrière son écran... De quelles aides gratuites disposons-nous ?
Fiscalité des SCPI 2021 : Imposition des revenus et des plus-values
5 mars 2021
Les SCPI, détenues en direct, sont soumises à la fiscalité, sur les revenus fonciers perçus, les éventuels revenus financiers, mais également sur les plus-values réalisée lors de la revente des parts. Régime micro-foncier ou régime réel, deux options mises à disposition du contribuable.
Barème IFI 2021 - Impôt sur la Fortune Immobilière
15 septembre 2020
Assiette de l’imposition de l’IFI L’assiette d’imposition de l’IFI repose sur l’ensemble les biens immobiliers détenus en direct, ou en indirect, qu’il soit physique ou financier (SCPI, OPCI, etc.). Sont imposables à l’IFI, tous les foyers dont l’assiette IFI atteint 1.3 millions d’euros. Barème 2021 de l’impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), applicable au 1er janvier 2021. Valeur nette du patrimoine immobilier soumis (...)
Fiscalité des GFV (Groupement Foncier Viticole)
6 mai 2020
Les revenus des GFV entrent dans la catégorie des revenus fonciers. Les plus-values sur la revente des parts subissent la fiscalité des plus-values immobilières. Détails.
Impôt 2021 : AirBnb, Abritel... Comment déclarer ses revenus locatifs ?
22 avril 2020
Les revenus tirés des locations touristiques, type AirBnb ou Abritel, sont imposables sur le revenu. Ces revenus locatifs n’appartiennent pas à la catégorie des revenus fonciers, mais des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). A ce titre, le contribuable a le choix pour son statut fiscal. Détails.
Propriétaires : une nouvelle carotte fiscale pour vous inciter à louer vos logements vacants
2 décembre 2016
Emmanuelle Cosse propose une nouvelle carotte fiscale pour inciter les propriétaires à remettre sur le marché de la location leurs logements vacants. En contrepartie d’un abaissement de loyer, les propriétaires pourront bénéficier d’une réduction d’impôt sur leurs revenus fonciers de 15% à 70%, selon l’ampleur de la réduction effectuée.