Régime micro-foncier

Régime micro-foncier
Fiscalité des revenus fonciers © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Les revenus fonciers (loyers des locations nues, groupement fonciers, etc.) sont imposables selon deux régimes : micro et réel.

Revenus fonciers : le seuil des 15.000€

En dessous de 15 000 euros de revenus fonciers, vous êtes libre de choisir le régime qui vous convient, lors de votre déclaration d’impôt sur le revenu. Il existe 2 solutions au choix : le régime micro-foncier, ou la déclaration au réel. Encore faut-il savoir lequel est le plus avantageux selon le profil du contribuable concerné.

Revenus fonciers : régime micro-foncier

Simplissime, ce régime est d’ailleurs appliqué de façon automatique si le bailleur n’a pas exprimé de choix concernant la déclaration de ses revenu foncier. Il suffit de reporter le montant annuel de ses revenus locatif sur la case prévue à cet effet dans la déclaration générale des revenus. Abattement forfaitaire de 30% pour frais et charges sera appliqué et soumit au barème progressif 70% de ce revenu foncier brut.

Revenus fonciers : régime réel

Obligatoire si vos revenus fonciers sont supérieurs à 15.000€ par an. Optionnel si vos revenus fonciers sont inférieurs à 15.000 € par an en lieu et place du régime micro-foncier (CGI, art. 32-4). La déclaration de revenus fonciers au réel devra être effectuée sur un formulaire indépendant de la déclaration de revenus générale, l’imprimé n°2044. Il concerne l’ensemble des revenus locatifs sans plafond de montant.

Comment déclarer ses revenus fonciers 2018 (impôts 2019) ? Année fiscale blanche 2018, quels impacts ?
6 mai 2020
Vous le savez, vos revenus fonciers 2018, non exceptionnels, ne seront pas imposés sur le revenu. Tout comme vos traitements et salaires non exceptionnels 2018. C’est une excellente nouvelle, grâce à la mise en place du prélèvement à la source. Mais attention toutefois, les revenus fonciers exceptionnels seront eux imposés, comment les déclarer ? Comment déclarer ses revenus fonciers non exceptionnels afin de bénéficier de l’annulation de l’impôt correspondant ? Détails.
Impôt 2020 : AirBnb, Abritel... Comment déclarer ses revenus locatifs ?
22 avril 2020
Les revenus tirés des locations touristiques, type AirBnb ou Abritel, sont imposables sur le revenu. Ces revenus locatifs n’appartiennent pas à la catégorie des revenus fonciers, mais des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). A ce titre, le contribuable a le choix pour son statut fiscal. Détails.
Fiscalité des SCPI 2020 : Imposition des revenus et des plus-values
10 avril 2020
Les SCPI, détenues en direct, sont soumises à la fiscalité, sur les revenus fonciers perçus, les éventuels revenus financiers, mais également sur les plus-values réalisée lors de la revente des parts. Régime micro-foncier ou régime réel, deux options mises à disposition du contribuable.
Impôts : comment déclarer ses revenus locatifs ?
10 mai 2019
Impôts : comment déclarer ses revenus fonciers ? Régime micro-foncier ou régime réel ? Ne confondez pas revenus fonciers et revenus BIC ! Les loyers perçus de locations meublées ne font pas partie de la catégorie des revenus fonciers. Détails.