TAEG

Taux Annuel Effectif Global (TAEG)

Le taux annuel effectif global (TAEG) est le taux qui prend en compte la totalité des frais occasionnés par la souscription d’un prêt, à savoir :

  • les intérêts bancaires (taux d’intérêt nominal),
  • les frais de dossier (frais bancaires ou commission de courtier),
  • le coût de l’assurance obligatoire (assurance de la banque ou d’une autre compagnie),
  • les frais de garantie (hypothèque, crédit logement, mais pas les frais de notaire),
  • et tous les autres frais qui vous sont imposés pour l’obtention du crédit.

Le TAEG est exprimé en pourcentage annuel de la somme empruntée. Il permet de calculer la somme totale que devrez rembourser en cas de souscription d’un crédit immobilier ou d’un crédit à la consommation, et vous permet donc de comparer efficacement les offres de différents établissements de crédit.

Crédit immobilier : nouvelle alerte émise par l'ACPR, les crédits octroyés ne tiennent pas compte de la valeur des biens financés
29 juillet 2019
Les Français s’endettent lourdement, sur des durées de plus en plus longues, afin de financer leurs biens immobiliers. La bulle immobilière continue ainsi d’être alimentée, des prix sur-évalués. L’ACPR souligne une nouvelle fois que les banques ne tiennent pas compte de la valeur du bien financé lors de l’octroi de crédit. Le risque pour les banques serait de se retrouver avec trop de clients endettés à très long terme, ayant des actifs immobiliers dévalués.
Taux d'emprunt français négatif à 10 ans : ce que cela va changer pour vous ? Arrêtons de prendre les épargnants pour des abrutis, c'est possible ?
21 juin 2019
La coupe est pleine. Quand des prétendus médias d’informations financières se demandent ce que la baisse du taux d’emprunt d’Etat français peut changer dans le quotidien financier des Français, l’on ne peut que sourire. Taux d’emprunt négatif pour la dette française, ce que cela change pour vous ? Rien ! Cela fait déjà plusieurs années que les taux d’emprunts français sont négatifs jusqu’à l’horizon de 9 ans ! Alors pensez-vous vraiment que ce récent passage sous le 0 absolu du taux sur 10 ans changera quelque chose ?
Taux des crédits immobiliers : nouveau record historique de faiblesse des taux en juin 2019
6 juin 2019
C’est fait ! Jamais les taux des crédits immobiliers n’ont été aussi bas en France qu’en ce mois de juin 2019 ! Les précédents records historiques de 2016 sont tous battus. Alors que l’on annonçait une remontée des taux d’intérêts pour la mi-2019, le contre-pied orchestré par les banques centrales et leur politique monétaire totalement ubuesque continue de contribuer à la bulle immobilière en cours. Le réveil sera sans doute difficile.
Poursuite de la politique des taux bas de la BCE : une épine dans le pied des épargnants ?
19 avril 2019
Les emprunteurs sont ravis : des taux de crédits immobiliers sous les 1% sur 20 ans ! C’est du délire ! Mais le côté moins, c’est que les prix de l’immobilier grimpent pour de mauvaises raisons : le financement permet d’emprunter plus. Au final, pas une si bonne affaire. D’un autre côté, pour celles et ceux qui épargnent, c’est la soupe à la grimace...
Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d'emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu'en 2017
18 janvier 2019
C’est un risque majeur pour le marché de l’immobilier. La faiblesse des taux d’intérêts permet aux acheteurs de s’endetter sur le très long terme. Sur l’année 2018, la durée moyenne des durées de crédits est en hausse de 10 mois, soit 226 mois. Un record historique. Bilan, même avec des taux de crédits immobiliers stables, à 1.44% en moyenne, le coût total de ces crédits long terme est loin d’être une bonne affaire. Les prix de l’immobilier étant toujours surévalués, les lendemains risquent d’être difficiles.
Crédits immobiliers : le taux d'apport personnel au plus bas depuis la crise financière de 2007-2008
6 décembre 2018
Alors que le taux moyen des crédits immobiliers n’augmente que faiblement, comme le confirme la dernière lettre du mois de novembre 2018 de l’Observatoire du Crédit Logement / CSA, le taux d’apport personnel est de son côté en forte chute, la durée du crédit et son coût associé sont en forte hausse, un signe annonciateur d’une fin de cycle prononcée sur le marché de l’immobilier ?
Hausse des taux d'usure : un facteur de blocage supplémentaire pour le marché de l'immobilier en 2019
4 décembre 2018
Le marché de l’immobilier est attendu au tournant en 2019. La remontée des taux d’intérêts devrait donner un coup d’arrêt et provoquer un retournement du marché. C’est du moins l’attente de nombreux experts. En cas de tensions sur les taux de refinancement ou les taux d’emprunt d’Etat, les banques pourraient être obligées de répercuter ces hausses sur leurs grilles de taux, provoquant ainsi, avec 3 mois de décalage, une remontée du taux d’usure, excluant de fait tous les emprunteurs dont le dossier n’est pas suffisamment solide. Encore moins d’acheteurs sur le marché, c’est une baisse des prix renforcée.
Crédit immobilier : hausses de taux limitées en décembre, lentement mais surement
4 décembre 2018
Des hausses de taux de crédits immobiliers restent très modestes en décembre : de 5 à 10 points de base seulement, selon le courtier en crédits immobiliers Vousfinancer. Rien de bien méchant. Mais la tendance de fond se confirme, et l’inflation restant plus vive que les taux d’intérêts actuels.