Aide Sociale à l’Hébergement (ASH)

Aide Sociale à l'Hébergement (ASH)
©stock.adobe.com
L’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) permet de prendre en charge tout ou partie des frais liés à l’hébergement d’une personne âgée en établissement ou chez un accueillant familial. Elle est versée par les services du département.

Comment percevoir l’ASH ?

Pour percevoir l’ASH, il faut remplir toutes les conditions suivantes :

  • Avoir plus de 65 ans (ou plus de 60 ans si l’on est reconnu inapte au travail)
  • Vivre en France de façon stable et régulière, c’est-à-dire de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois (si la personne âgée est étrangère, elle doit avoir un titre de séjour valide)
  • Avoir des ressources inférieures au montant des frais d’hébergement,
  • Résider en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Éhpad), ou en unité de soins de longue durée (USLD), ou résidence autonomie (ex logement-foyer), habilité à recevoir des bénéficiaires de l’ASH.

Montant de l’ASH

L’ASH prend en charge une partie ou la totalité des frais d’hébergement du résident. L’ASH peut aussi financer le ticket modérateur acquitté par l’ensemble des résidents en Éhpad et en USLD, quel que soit leur degré de perte d’autonomie. Les services du département fixent le montant de l’ASH en fonction des ressources :

  • de la personne âgée, y compris les biens immobiliers, à l’exception de la retraite combattant et des pensions attachées aux distinctions honorifiques (légion d’honneur),
  • de la personne avec laquelle elle vit en couple,
  • de ses obligés alimentaires.

La personne âgée bénéficiant de l’ASH doit reverser 90 % de ses revenus (allocation logement comprise) à l’établissement. Les 10 % restants sont laissés à sa disposition. Cette somme ne peut pas être inférieure à 104 € par mois. Les services du département paient la partie non couverte par les revenus de la personne âgée directement à l’établissement.

Où demander l’ASH ?

La demande d’ASH doit être déposée auprès du centre communal d’action sociale (CCAS) ou auprès de votre mairie qui transmet ensuite le dossier aux services du département. Les coordonnées des CCAS sont disponibles en mairie. Les dossiers de demande sont à disposition auprès de la mairie. La demande doit être déposée dans la commune du domicile de secours. Pour que la prise en charge des frais d’hébergement débute à partir de la date d’entrée dans l’établissement, la demande d’ASH doit être faite dans les 2 mois suivant cette date d’entrée. Il est donc conseillé de faire la demande d’ASH en même temps que les démarches d’admission en établissement.

1er avril 2019 : de bonnes nouvelles pour votre budget (Allocations familiales, Gaz, RSA, CMU, dentiste, auto...)
1er avril 2019
Des bonnes nouvelles pour votre budget au 1er avril 2019 : baisse sensible du prix du Gaz (-2.20% pour les tarifs réglementés), hausse du RSA de +1.60%, hausse du plafond pour la CMU, plafonnement du prix des prothèses dentaires, pièces automobiles d’occasion, donc moins chères, baisse des taux de l’usure. Des petites bonnes nouvelles, et ce n’est pas une blague.
Maisons de retraites : un budget insoutenable pour nombre de familles, une source de discordes
26 mars 2019
Financer une maison de retraite pour un membre de sa famille est un véritable casse-tête. Entre l’utilisation de ses ressources financières, de tout ses biens, la famille doit souvent être également mise à contribution. Toute l’épargne y passe.
Tarification des EHPAD : une nouvelle fois épinglée par la Cour des Comptes
26 mars 2019
La Cour des comptes rend public, le 24 novembre 2014, un référé sur le financement des établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (Éhpad) et des adultes handicapés. Les tarifs peuvent encore varier du simple au triple pour les mêmes prestations. 5 propositions sont effectuées par la Cour des Comptes pour assainir ce marché.
Maison de retraite : un senior sur deux doit payer encore plus de 1 850 € par mois, une fois les allocations déduites
26 mars 2019
Une enquête de la DREES menée auprès de 3 300 seniors en établissement montre qu’en 2016 la moitié des résidents doivent payer au moins 1 850 euros par mois pour financer leur maison de retraite, après perception des allocations et des contributions des obligés alimentaires (hors aides volontaires des proches).
Maisons de retraite : 2.000 euros par mois en moyenne à la charge des plus dépendants (étude)
26 mars 2019
L’hébergement en maison de retraite coûte en moyenne 2.000 euros par mois aux personnes les plus dépendantes, après déduction des aides existantes, un montant qui peut varier du simple au double selon les départements, d’après une étude de la Mutualité française publiée lundi.