FGAP (Fonds de Garantie des Assurances de Personnes)

Le Fonds de Garantie des Assurances de Personnes (FGAP) a pour but de consolider la protection des assurés en cas de défaillance d’une société d’assurances de personnes. Créé en 1999 (loi du 25 juin 1999 relative à l’épargne et à la sécurité financière), ce fonds n’a jamais procédé à une intervention.
Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Connu des épargnants équipés de contrats d’assurance-vie, le FGAP est le fonds qui garantit jusqu’à 70.000€ de capital par assuré et par assureur, en cas de faillite de ce dernier.

Comment fonctionne le FGAP ?

Si un assureur se trouve en difficulté, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), la place sous surveillance et lui oblige de prendre toutes les mesures nécessaires pour remettre à flot sa situation financière. Si l’assureur ne peut redresser la situation, l’ACPR sasit alors le fonds de garantie pour protéger les assurés.

Qui dirige le fonds de garantie ?

Le fonds de garantie est une personne morale de droit privé. Le conseil de surveillance est composé de 12 personnes nommées par les sociétés adhérentes pour une durée de 5 ans renouvelable. Il contrôle la bonne gestion du fonds de garantie et valide les comptes. Le directoire est composé de 3 membres nommés par le conseil de surveillance.. Le ministre de l’Economie valide sous la forme d’un agrément la nomination du président du Directoire. Les membres du directoire ne sont pas autorisés à exercer de fonctions au sein d’une des sociétés adhérentes au fonds, ni à percevoir de rémunération de l’une d’entre elles.

De combien d’argent dispose le fonds ?

Fin 2014, le fonds de garantie est doté de 750 millions d’euros auquel il faut ajouter la faculté d’emprunt auprès des sociétés adhérentes au fonds pour le même montant. La capacité d’intervention du fonds de garantie est donc de 1,5 milliard d’euros.

Le montant global annuel de ressources dont doit disposer le fonds est de 0,05% du montant des provisions mathématiques de l’ensemble des sociétés concernées au 31 décembre de l’année précédente.

Garantie assurance vie : 70000 euros
L’indemnisation du fonds de garantie vient en complément des sommes provenant de la cession des actifs par le liquidateur de la société en faillite. Ce montant d’indemnisation garanti est limité à 70 000 euros. Il est de 90 000 euros pour les rentes d’incapacité ou d’invalidité et celles résultant de contrat d’assurance décès.

Le plafond de l’indemnisation versée par le fonds de garantie est applicable par assuré, quel que soit le nombre de contrats souscrits auprès d’un même assureur. En cas de co-souscription, le montant d’indemnisation est plafonné à 140 000 euros.

Exemple : Pour un souscripteur de 3 contrats d’assurance vie Epargne Evolution auprès de Spirica, l’intervention du fonds de garantie sera plafonnée à 70 000 euros.

Le fonds de garantie dispose d’un délai de deux mois à compter de la réception de la demande et après vérification de la garantie et son montant par contrat, pour verser le montant aux assurés..

Quels sont les assureurs adhérents au FGAP ?

Les sociétés d’assurance vie et de capitalisation agréées en France soumises au contrôle de l’Etat français et de l’Autorité de contrôle sont couvertes par le fonds auquel elles adhèrent obligatoirement. La liste des adhérents est consultable en ligne (site officiel FGAP).

Banque et crise financière : et si votre banque faisait faillite ?
19 décembre 2020
A chaque forte correction sur les marchés financiers, les inquiétudes reviennent. Cet article datant de 2008, dernière crise financière majeure en date, revient d’actualité en 2020. Imaginons le pire, et si votre banque faisait faillite ? En cas de faillite de banque, que deviennent vos liquidités, vos placements ? Quelles sont les limites des garanties ?
Faillite bancaire : les épargnants mis à contribution en première ligne
11 avril 2020
A partir du 1er janvier 2016, en cas de faillite d’une banque en France, les dépôts des clients supérieurs à 100.000€ seront en premier lieu ponctionnés, avant même que l’Etat soit mis à contribution.
Assurance-vie : quelle garantie pour votre capital en cas de faillite de votre assureur ? de votre courtier ? de votre mutuelle ?
10 mars 2020
A chaque forte baisse des marchés financiers, les mêmes craintes refont surface. Faillite de courtier en assurance-vie, chute des rendements de certains fonds euros, blocage des versements sur d’autres, politique durable de taux négatifs, cela forme un environnement anxiogène pour les placements en assurance-vie. Rappel des garanties portant sur le capital de vos contrats d’assurance-vie selon les cas.
Assurance-Vie AFER, les problèmes informatiques perdurent depuis début octobre, la colère des épargnants s'amplifie
30 octobre 2019
Alors que les nouvelles ne sont d’ores et déjà pas réjouissantes pour les épargnants AFER, taux bas et restauration des frais sur versements sur le fonds euros à 2% obligent, la gestion du contrat d’assurance-vie AFER est fortement perturbée depuis début octobre. Un changement de version informatique pour le moins problématique. Les demandes d’arbitrages et de rachats s’empilent, certains épargnants n’ont plus accès à leurs contrats, entre colère et craintes, les épargnants tirent le signal d’alarme. La remise des frais sur versement à 2% sur le fonds garanti AFER ne devrait pas atténuer leur colère.