lettres et manuscrits

Première victoire judiciaire pour des victimes du fonds Aristophil
13 mai 2019
C’est une première dans le scandale Aristophil, société qui a poussé des milliers d’épargnants à investir dans des manuscrits surévalués : le tribunal de Privas a condamné l’un des courtiers impliqués et une société d’assurance à indemniser des clients lésés.
Vente du fonds Aristophil : déjà plus de 41 millions d'euros aux enchères
10 avril 2019
Entamée en 2017, la vente aux enchères programmée sur six ans du fonds Aristophil, collection de manuscrits historiques proposés à l’origine à des épargnants pour placer leurs économies, a déjà rapporté 41,4 millions d’euros, selon les opérateurs de vente.
Liste noire des sites Internet au 28 août 2018 : forex, options binaires, biens divers, produits dérivés sur crypto-actifs
29 août 2018
Communiquée et mise à jour par l’AMF, la liste noire des sites Internet à fuir s’allonge au fil des semaines. L’ESMA, le gendarme de la course européen, a interdit toute activité sur les options binaires. Aucun particulier ne doit donc miser sur ce type d’instrument financier. Par ailleurs, la liste blanche des sites Web habilités à proposer des investissements sur des biens divers reste toujours aussi réduite.
Placement lettres et manuscrits
20 mars 2015
Peu connu et atypique , le placement sur les lettres et manuscrits peut être une opportunité d’investissement intéressante. Zoom sur ce placement qui sort des sentier battus...
Placement dans les manuscrits : une arnaque à la Madoff ? 700 millions d'euros de préjudice présumés
2 décembre 2014
La justice étudie le cas de la société Aristophil, leader mondial du marché du placement sur les manuscrits. Cette société est suspectée d’avoir organisé un vaste montage financier, à la madoff, pour encourager les épargnants à placer à bon compte. Mais les rendements servis ne seraient que les versements d’autres épargnants...
Lettres et manuscrits : un marché non régulé par l'AMF, un redoublement de prudence s'impose !
27 novembre 2014
Les placements atypiques ne sont pas soumis au contrôle de l’Autorité des Marchés Financiers. Le marché des lettres et manuscrits, en vogue ces dernières années, est sous le coup d’une enquête judiciaire. Une bulle spéculative aurait pu être organisée de toute pièce.