PEA Jeune

Le PEA Jeune est créé en 2019, mesure de la loi Pacte. Ce PEA est ouvert à toute personne majeure rattachée au foyer fiscal de ses parents. Dans ce cadre, le montant maximal des versements est de 20.000€. La fiscalité et les règles du PEA classique s’applique de façon comparable au PEA Jeune. Dès lors que le titulaire d’un PEA Jeune est indépendant fiscalement, ce compte PEA retrouve toutes les caractéristiques d’un PEA classique (notamment le plafond des versements de 150.000€).
PEA PME
20 mai 2019
Le PEA PME et un compte-titres similaire à celui du PEA, bénéficiant des mêmes règles fiscales, mais orienté envers les PME. La loi Pacte de 2019 a largement modifié ses règles d’application.
PEA Jeune
2 février 2019
Mesure phare de la loi PACTE, devant être adoptée en 2019, le PEA Jeune permet à toute personne majeure (la question sur la limitation de l’âge à 25 ans fait encore débat), de souscrire un PEA Jeune. Ce PEA possède les mêmes particularités que son grand frère le PEA, hormis son plafond de versement, ramené de 150.000€ à 20.000€ (au 01/02/2019). La loi Pacte n’est pas encore définitivement adoptée.
PEA Jeunes / Loi Pacte : Les Sénateurs lui donne un p'tit coup de jeune supplémentaire en réduisant son plafond
2 février 2019
Dans le cadre de la loi Pacte, la mesure concernant le PEA Jeune semble avoir de bonnes chances d’aboutir. Toute personne majeure pourra souscrire un PEA Jeune, tout en étant fiscalement rattachée au foyer fiscal de ses parents. Le plafond des versements sera alors de 20.000€. Dés détachement fiscal, le plafond redeviendra celui du PEA : 150.000€. La crainte majeure des élus : que les parents en profitent pour investir, à bon compte, en lieu et place de leurs enfants, à l’instar de ce qui se produit très largement avec le livret A.