Plateformes illégales

En France, toute plateforme proposant des investissements financiers, quel que soit l’actif, doit être déclaré officiellement auprès des autorités de contrôle. Soit l’ORIAS, soit REGAFI, soit l’AMF. Il est primordial de vérifier que la plateforme est déclarée officiellement avant tout investissement. Cette vérification ne vous empêchera pas de vous faire arnaquer, mais au moins, vous aurez les moyens de saisir la justice afin de demander réparation pour votre préjudice subit.
Arnaques aux SCPI : L'AMF met en garde les épargnants vis à vis de plusieurs sites
11 avril 2019
Certains sites Internet peuvent induire en erreur les épargnants, en utilisant abusivement les logos et noms des autorités de régulation et de contrôle. Ainsi, l’AMF a publié une alerte ce jour concernant deux sites mettant en avant des simulateurs sur les SCPI, tout en utilisant abusivement le logo de l’AMF.
SCPI : l'AMF met en garde contre la société PORTO IMMO SCPI
15 mars 2019
Le régulateur met en garde les épargnants Français contre la société PORTO IMMO SCPI et sont site Internet, dans une alerte publiée ce jour. Ce site Internet, dont une adresse postale est indiquée à Lisbonne au Portugal, mettrait en avant un investissement dans une SCPI du même nom, sans toutefois avoir reçu un agrément officiel pour le marché français.
Piratage informatique (données personnelles, CB, mot de passe) : les 8 méthodes les plus courantes
2 mars 2019
Connaître les méthodes de piratage c’est être davantage vigilant et abaisser ainsi ses risques de se faire pirater. Phishing, rançongiciels, vols de mots de passe, logiciels malveillants, faux sites internet, faux réseaux wifi… Les pirates ne manquent pas d’imagination pour tenter de s’en prendre à vos données. Le portail de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics fait le point sur les 8 méthodes de piratage les plus fréquemment utilisées par les escrocs.
Trafic illégal de tabacs, cannabis, armes à feux... Le bilan chiffré 2018 des saisies des douanes, en forte hausse
26 février 2019
Gérald DARMANIN, Ministre de l’Action et des Comptes publics, a présenté ce matin, lors d’un déplacement au bureau de dédouanement postal de Chilly-Mazarin, les résultats de la douane pour l’année 2018. Forte hausse des saisies, dans tous les domaines. Pour le seul trafic portant sur le tabac, 16.171 infractions ont été relevées en matière de tabac (+ 15,1%) et 241,1 t de tabacs saisis (+1,2%).
Crédit immobilier, éco-PTZ : des arnaques de plus en plus nombreuses
3 octobre 2018
L’activité consistant à recueillir des informations afin de vous proposer un crédit immobilier, ou un écoPTZ, ou n’importe quel crédit à la consommation est réglementée. Tout site Internet, sous couvert de vous offrir des comparatifs, ou toute personne vous demandant des informations dans ce sens, sans être dûment habilitée et déclarée auprès de l’ORIAS est dans l’illégalité. Et les arnaques ne manquent pas.
Faux sites administratifs : 1 million de Français tombent dans le panneau chaque année
18 septembre 2018
La DGGCRF indique que près d’un million de Français se ferait arnaquer chaque année, pour un montant d’environ 150 millions d’euros, en utilisant des faux sites administratifs. Les services demandés étant pour la plupart gratuit sur le site officiel. Comment éviter de se faire arnaquer ?
Liste noire des sites Internet au 28 août 2018 : forex, options binaires, biens divers, produits dérivés sur crypto-actifs
29 août 2018
Communiquée et mise à jour par l’AMF, la liste noire des sites Internet à fuir s’allonge au fil des semaines. L’ESMA, le gendarme de la course européen, a interdit toute activité sur les options binaires. Aucun particulier ne doit donc miser sur ce type d’instrument financier. Par ailleurs, la liste blanche des sites Web habilités à proposer des investissements sur des biens divers reste toujours aussi réduite.
Cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum, Ripple, etc.), mise en garde de l'AMF et restrictions sur les CFD à compter du 1er août 2018
6 juillet 2018
Les arnaques sont légion sur la toile. Après avoir fait le tour des diamants et autres classes d’actifs exotiques, de nombreuses plateformes proposent aux gogos avides de potentiels gains rapides d’investir sur des produits dérivés basés sur les crypto-devises (bitcoin, bitcoin cash, Ethereum, Ripple, etc). Ces activités sont réglementées en France et la plupart des sites Internet proposant ces produits sont illégales. Par ailleurs, l’AMF rappelle les nouvelles restrictions appliquées sur les CFD à partir du 1er août prochain.