Comparatif des néobanques

Paiements/virements instantanés : liste des banques compatibles, conditions et restrictions d'utilisation
12 juin 2019
Annoncée comme étant la révolution du paiement en 2019 en France, cette fonctionnalité existe depuis près de 10 ans en dehors de l’hexagone. Les banques françaises se mettent enfin à jour, en proposant le virement ou paiement instantané, il était temps !
Néobanque : Nickel va tenter l'aventure en dehors de la France
7 juin 2019
L’offre Nickel est un véritable succès en France, avec près de 1,3 million de comptes ouverts. C’est donc sans surprise que BNP Paribas, propriétaire de la néobanque, entend bien essaimer son fleuron dans d’autres pays européens. Un pari risqué, le modèle bancaire français étant particulièrement endémique.
Comparatif des néobanques : laquelle choisir ?
14 mai 2019
Les néobanques sont des établissements de paiement fournissant au minimum un compte bancaire, un RIB et une carte bancaire. Pas véritablement des banques, ces sociétés permettent à leurs clients de s’assurer de ne jamais être à découvert. Les offres se multiplient. Comment dénicher la néobanque qui vous conviendra le mieux ?
La néobanque Qonto séduit 2.000 entreprises par mois et part à la conquête de l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne
12 mars 2019
Qonto dévoile les chiffres de son hyper-croissance (40.000 entreprises clientes de la néobanque Qonto en 20 mois) et se lance dans 3 nouveaux pays : Italie, Espagne et Allemagne.
Néobanque : C-ZAM passe à l'offensive, primes de bienvenue de 8 à 80€, au hasard !
26 février 2019
Ce n’est pas par hasard que Carrefour Banque lance une offre calquée sur celles des banques en ligne. Avec une prime allant jusqu’à 80€, le compte courant C-ZAM entend bien jouer dans la même cour que ceux des banques en ligne. A un détail près : la prime attribuée est aléatoire, son montant peut être de 8, 15, 30 ou 80€.
N26 vise les 2 millions de clients en France à fin 2019 pour devenir ainsi la première banque en ligne de France
31 janvier 2019
Décidément, les néobanques n’ont pas froid aux yeux ! Alors que les cadors du secteur, les Boursorama, ING, Orange bank et autres Hello Bank éprouvent des difficultés à recruter autant de nouveaux clients que souhaités, les néobanques N26, Monese et bien d’autres relèvent leurs objectifs au fil des mois. Une fois l’effet découverte passé, le soufflet ne risque-t-il pas de retomber rapidement ? Près d’un client sur deux recruté par les néobanques est inactif. Ce même profil de client dont les banques en ligne ne veulent plus.