Plus-values immobilières

©stock.adobe.com
La plus-value que vous réalisez en vendant un bien immobilier est imposable sur le revenu, sauf s’il s’agit de votre résidence principale. Vous pouvez bénéficier d’exonérations selon la nature du bien ou votre situation personnelle.

Plus-values imposables

Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu pour les plus-values immobilières que vous réalisez dans le cadre de la gestion de votre patrimoine immobilier privé :

  • Vente d’un bien immobilier (appartement, maison, terrain)
  • Vente des droits attachés à un bien immobilier (servitudes par exemple)
  • Vente par l’intermédiaire d’une société civile immobilière (non soumise à l’impôt sur les sociétés) ou d’un fonds de placement dans l’immobilier (FPI)
    La plus-value immobilière est soumise aux prélèvements sociaux.

Fiscalité des plus-values immobilières, applicable au 1er janvier 2020.
Durées de détention
(abattements)
Fiscalité portant sur le montant après abattement Abattements des prélèvements sociaux
Immobilier (plus-values) (1)Moins de cinq ans19,00 %Taux plein : 17.20%
Entre six ans et vingt-et-un ans
(abattement de 6% par an)
19,00 %Abattement de 1.65% par an
La vingt-deux eme année
(abattement de 4%)
19,00 %Abattement de 1.60%
Après 22 ans0,00 %Abattement de 9% par an
30 ans ou plus0,00 %100% d'abattement
Application de la surtaxe sur les plus-values (2)
Montants des plus-valuesSurtaxePrélèvements sociauxFiscalité totale
Plus de 50 000 €2,00 %17,20 %38,20 %
Plus de 100 000 €3,00 %17,20 %39,20 %
Plus de 250 000 €6,00 %17,20 %42,20 %
(1) : Les prélèvements sociaux sont prélevés par le notaire sur les transactions. Ils sont dégressifs en fonction de la durée de détention du bien immobilier. La plus-value est réduite d'un abattement par année de possession du bien immobilier.
(2) : La surtaxe sur les plus-values immobilières est applicable à partir du 1er janvier 2014.

Fiscalité des GFV (Groupement Foncier Viticole)
6 mai 2020
Les revenus des GFV entrent dans la catégorie des revenus fonciers. Les plus-values sur la revente des parts subissent la fiscalité des plus-values immobilières. Détails.
Baisse des frais de notaires depuis le 1er mars 2020, de bien petites économies
7 mars 2020
Depuis le 1er mars 2020, le tarif des actes notariés, réglementés, a baissé en moyenne de -1.90%. Une bonne nouvelle qu’il convient toutefois de relativiser, car cela ne représentera que quelques dizaines d’euros sur une transaction immobilière.
Retraités et personnes handicapées : cas d'exonération de vos plus-values immobilières
18 septembre 2019
Les retraités ainsi que les personnes handicapées peuvent bénéficier d’une exonération totale sur les plus-values issues de la vente de leurs biens immobiliers, sous conditions.
Imposition des plus-values immobilières 2020
18 septembre 2019
La plus-value que vous réalisez en vendant un bien immobilier est imposable sur le revenu, sauf s’il s’agit de votre résidence principale. Vous pouvez bénéficier d’exonérations selon la nature du bien ou votre situation personnelle. Conditions d’exonération, taxation par défaut des plus-values immobilières.
Logement : les 20 propositions de la FNAIM portant sur la fiscalité immobilière, les dépenses publiques et la transition écologique
19 mars 2019
Dans le cadre de sa contribution au Grand Débat National, la FNAIM, 1ère organisation des professionnels de l’immobilier en France et en Europe a proposé 20 solutions sur la fiscalité, les dépenses publiques et la transition écologique, permettant de mieux répondre aux problématiques actuelles du logement en France.
Imposition des plus-values immobilières : l'idée d'une refonte refait surface, incluant les résidences principales
8 mars 2019
En marge du grand débat national, Emmanuel Macron répondait, lors d’une rencontre publique à Bourg-de-Péage (26) à un intervenant qui suggérait de réguler certaines plus-values immobilières. Le Président de la République s’est dit effectivement favorable à une refonte de l’imposition des plus-values immobilières, en faisant référence aux résidences principales, mais également à ces cas de plus-values opportunistes, en citant l’arrivée du TGV dans la région bordelaise.
Taxer les grosses plus-values immobilières, une piste, dit Le Maire
8 mars 2019
La taxation des plus-values immobilières, actuellement exonérées pour les résidences principales, est une piste de travail, a déclaré mercredi Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, mais seulement pour les très gros biens.