OPCI en Assurance-Vie

Comparatif 2019 des OPCI
7 mars 2019
Comparatif des rendements des OPCI. Ces placements immobiliers, de part la composition de leurs différentes poches d’investissements, publient au fil des années des rendements plus volatils que les stars de l’investissement en pierre-papier : les SCPI. Les rendements perçus par les épargnants, pour un même OPCI, peuvent être différents selon qu’il est détenu en direct, via un compte-titres, ou via un contrat d’assurance-vie, en unités de compte. Le niveau des frais n’étant pas toujours le même dans les deux cas.
Performances 2018 des OPCI grand public, des fortunes diverses, moyenne de 1.20% seulement
15 février 2019
Des fortunes diverses pour ces OPCI "grand public", accessibles aux particuliers, via un compte-titres et/ou des contrats d’assurance-vie. Le second semestre boursier, fortement orienté à la baisse, aura plombé le rendement d’une bonne partie des OPCI. Les premières OPCI du classement s’en sortent bien, et publient un rendement appréciable. L’écart entre les meilleurs rendements et les plus mauvais est important : de -2.34% à 5.24%. Les OPCI ne vont donc pas encore réussir à détrôner les SCPI. Si les frais portant sur les OPCI sont bien moindres que sur les SCPI, il convient d’être précautionneux dans son choix de ses OPCI. Et comme les performances passées ne préjugent en rien de celles à venir, l’épargnant peut être dans l’embarras...
OPCI Silver Génération (A Plus finance) : un succès marquant avec la cession de 6 résidences seniors avec services pour 128 millions d'euros
5 février 2019
L’OPCI grand public Silver Génération, affichant un rendement 2018 en haut de tableau à 5,24% brut, annonce une cession importante, pour un montant de 128 millions d’euros du portefeuille Séniority, un ensemble de 6 résidences pour séniors avec services, non médicalisées. Cette transaction marque le succès de la stratégie du gestionnaire A Plus Finance sur ce secteur porteur.
Assurance-vie : record historique de collecte en 2018 sur les unités de compte, juste un manque de chance ?
4 février 2019
Nouveau record historique en 2018 pour les souscriptions en unités de compte, avec un montant de 39,5 milliards d’euros. Les assureurs ont visiblement su convaincre, alors qu’en 2018, les places boursières ont pourtant montré des signes d’inquiétudes dès le début du second semestre. La faiblesse des rendements des fonds euros, les opérations de bonus de rendements, et autres conditions de versements et offres de bienvenue soumises à conditions de répartition sur les unités de compte ont sans doute poussé les épargnants à prendre des risques... Manque de chance, car la très grande majorité des unités de compte affichaient de fortes moins-values latentes en fin d’année 2018.