Remontée taux d’intérêts

Après une période de taux anormalement bas, maintenu artificiellement par les banques centrales, notamment la BCE pour la zone euro, les taux d’intérêts vont augmenter à partir de la mi-2019. La fin du plan de rachat d’actifs de la BCE, le niveau de l’inflation autour des 2%, objectif de la BCE, vont mécaniquement pousser les taux d’intérêts à la hausse. Les ménages, entreprises et institutions gouvernementales ayant trop souscrits de crédits durant la période taux bas se retrouveront sans possibilité de la moindre action pour les années à venir, devant probablement conduire ainsi à une accélération du ralentissement de l’économie.
Crédit immobilier : l'envolée des taux ne profite pas aux banques
10 avril 2020
Les taux de crédit immobilier ont augmenté en moyenne de 0,25 point de pourcentage mais les banques ne réalisent aucune marge supplémentaire, a assuré vendredi Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole SA, lors d’un entretien sur BFM Business.
Crédit immobilier : de fortes hausses de taux sur avril, jusqu'à +0.70% ! Le marché immobilier est stoppé net
10 avril 2020
Sans surprise, la récession va pousser les taux des crédits immobiliers à la hausse, amorçant ainsi la fin de l’euphorie immobilière. Le marché immobilier est à l’arrêt, et le retournement tant attendu ne devrait plus tarder.
Crédits immobiliers : des taux encore plus bas en novembre, c'était donc possible, mais attention...
3 décembre 2019
Le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers est tombé en novembre à un niveau jamais vu, après avoir déjà multiplié les records cette année, montre mardi l’étude mensuelle de référence sur le sujet.
Loi de Finances 2020 : 205 milliards d'euros à emprunter, aucune réduction de dépenses
14 novembre 2019
Le projet de loi de finances pour 2020, qui sera examiné dans l’hémicycle du Sénat à majorité de droite à partir de la semaine prochaine, "est clairement le budget du renoncement", a affirmé jeudi le rapporteur général Albéric de Montgolfier (LR).
Inflation en rythme annuel : 4e mois consécutif de baisse (+0.80%) en octobre 2019
14 novembre 2019
La hausse des prix à la consommation a finalement ralenti en octobre à 0,8% sur un an, en raison notamment d’une baisse des prix de l’énergie, a indiqué jeudi l’Insee, qui a ainsi revu à la hausse son estimation provisoire de +0,7% publiée fin octobre.
BCE : Draghi a fêté son départ avec des bulles, immobilières et financières. Mais qui va trinquer ?
7 novembre 2019
Avant son départ de la BCE, Draghi a confirmé la politique durable de taux négatifs de l’institution. Il a donc quitté son poste satisfait. Des bulles immobilières et financières à la clé. Toute tentative de retour des taux vers des niveaux de l’inflation souhaitée (à savoir 2% ou plus) et ces bulles exploseraient illico. Une impasse donc pour Mme Lagarde, sa remplaçante à la tête de la BCE. Nous connaissons que trop bien ceux qui vont trinquer du retour à des taux positifs.
Taux d'intérêt : légère remontée des taux de marché, Mario Draghi pessimiste sur les perspectives économiques de la zone euro
26 juillet 2019
Les taux d’emprunt en zone euro ont fini sur une légère tension ou stables jeudi, après avoir signé de nouveaux plus bas en séance dans l’immédiat sillage des annonces de la Banque centrale européenne (BCE), qui n’ont finalement pas pleinement répondu aux attentes du marché.
Taux d'intérêts : la BCE ne change rien mais montre ses inquiétudes pour l'industrie et l'immobilier
25 juillet 2019
La BCE n’a pas baissé ses taux aujourd’hui, mais se prépare à refondre complètement son approche pour la prochaine réunion du mois de septembre. Ses inquiétudes sont grandissantes sur l’économie, notamment pour les secteurs de l’industrie et de l’immobilier.
Taux d'emprunt français négatif à 10 ans : ce que cela va changer pour vous ? Arrêtons de prendre les épargnants pour des abrutis, c'est possible ?
21 juin 2019
La coupe est pleine. Quand des prétendus médias d’informations financières se demandent ce que la baisse du taux d’emprunt d’Etat français peut changer dans le quotidien financier des Français, l’on ne peut que sourire. Taux d’emprunt négatif pour la dette française, ce que cela change pour vous ? Rien ! Cela fait déjà plusieurs années que les taux d’emprunts français sont négatifs jusqu’à l’horizon de 9 ans ! Alors pensez-vous vraiment que ce récent passage sous le 0 absolu du taux sur 10 ans changera quelque chose ?
Taux d'intérêts : la BCE renonce à relever ses taux en 2019 et lance la 3e phase de son TLTRO
6 juin 2019
La BCE a communiqué trois décisions importantes ce jour, confirmant ainsi ses craintes pour l’économie européenne. Les taux d’intérêts ne bougeront pas en 2019. La BCE va continuer son programme de rachat d’actifs, et cerise sur le gâteau, la BCE va lancer une troisième phase de TLTRO, de l’argent donné aux banques afin de développer le crédit. L’idée étant de soutenir l’économie.
Crédits immobiliers : légère remontée, les taux repassent au-dessus du niveau de l'inflation
6 février 2019
Les banques françaises ont légèrement remonté en janvier les taux d’intérêt des crédits immobiliers aux particuliers, dont le niveau moyen repasse au-dessus de l’inflation au sortir d’une année marquée par des conditions sans précédent, selon une étude publiée mercredi.
Évolution des taux de l'épargne sur Février/Mars 2019
30 janvier 2019
Alors que la publication des taux 2018 des fonds euros touche à sa fin, les taux de l’épargne portant sur les livrets épargne et autres comptes à terme restent comme figés. Les taux d’intérêts de marché n’évoluant vers la hausse que très faiblement, l’épargne de précaution continuera donc de subir de plein fouet l’inflation.
Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d'emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu'en 2017
18 janvier 2019
C’est un risque majeur pour le marché de l’immobilier. La faiblesse des taux d’intérêts permet aux acheteurs de s’endetter sur le très long terme. Sur l’année 2018, la durée moyenne des durées de crédits est en hausse de 10 mois, soit 226 mois. Un record historique. Bilan, même avec des taux de crédits immobiliers stables, à 1.44% en moyenne, le coût total de ces crédits long terme est loin d’être une bonne affaire. Les prix de l’immobilier étant toujours surévalués, les lendemains risquent d’être difficiles.